Footofeminin.fr : le football au féminin

Ballon d'Or féminin FF 2018 - Ada Hegerberg (Olympique Lyonnais) sacrée, Henry et Renard 7es

La Norvégienne de l'Olympique Lyonnais Ada Hegerberg a décroché le tout premier Ballon d'Or féminin. Meilleure buteuse de D1 féminine la saison dernière (31 buts) mais également de la Ligue des champions, en établissant un nouveau record avec 15 réalisations, elle a reçu ce lundi sa récompense.



capture écran L'Equipe
capture écran L'Equipe
Avec sept Lyonnaises dans le top10, l'OL avait de quoi nourrir des ambitions pour ses joueuses. Le jury de 46 journalistes du Monde entier a récompensé la performance de l'attaque de l'OL qui devance notamment ses partenaires Renard, Henry, Majri, Kumagai, Marozsan et Bronze).

La joueuse a déclaré sur la chaîne l'Equipe : "Je n'ai pas de mots, c'est incroyable. C'est un grand moment pour moi. J'ai envie de commencer à dire merci à mes coéquipières. Cela n'aurait jamais été possible sans vous. Merci au staff, à mon club l'Olympique Lyonnais, à un homme particulier, notre Président Jean-Michel Aulas. Merci pour tout ce que vous faites pour le football féminin. Vous êtes un exemple pour tout le monde.
Maintenant je voudrais remercier mon fiancé (ndlr : Thomas Rogne, joueur de Lech Poznan, Pologne) qui est mon premier supporter et toute ma famille qui est là. Je vous aime. Encore un immense merci à France Football pour nous permettre de briller, de nous offrir ce trophée. C'est une grande étape pour le football féminin. Tout ensemble nous ferons la différence. Un message aux jeunes filles partout dans le monde, s'il vous plait, croyez en vous".

Le classement

1. Ada Hegerberg (NOR / Lyon) 136 pts
2. Pernille Harder (DAN / VfL Wolfsburg) 130 pts
3. Dzsenifer Maroszan (ALL / Lyon) 86 pts
4. Marta (BRE / Orlando Pride) 77 pts
5. Sam Kerr (AUS / Chicago Red Stars puis Perth Glory) 61 pts
6. Lucy Bronze (ANG / Lyon) 51 pts
7. Amandine Henry (FRA / Lyon) et Wendie Renard (FRA / Lyon) 34 pts
9. Megan Rapinoe (USA / Seattle Reign) 30 pts
10. Lindsay Horan (USA / Portland Thorns) 28 pts
11. Lieke Martens (P-B / FC Barcelone) 26 pts
12. Saki Kumagai (JAP / Lyon) 25 pts
13. Amel Majri (FRA / Lyon) 9 pts
14. Fran Kirby (ANG / Chelsea) 5 pts
15. Christine Sinclair (CAN / Portland Thorns) 4 pts

Mardi 4 Décembre 2018
Sebastien Duret


1.Posté par destrebecq le 03/12/2018 23:10 (depuis mobile)
Tu le mérite vraiment grande joueuse continue à nous faire rêver merci beaucoup patou

2.Posté par Jean-Claude LIBERT le 04/12/2018 12:00
Bonjour,

A HEGERBERG mérite amplement cette récompense. Je suis surpris , non par la 2é place de P HARDER (quoique !!) , mais surtout par le peu d'écart de points avec A HEGERBERG : 6 points ne me semble pas la réalité des performances.

De même la différence entre P HARDER est D MAROSZAN est "abyssale" , 130 pts contre 86 soit un écart de 44 points ( ????) , quand on voit le palmarès et l'influence sur le jeu des 2 joueuses.. D'ailleurs je pense que D MAROSZAN aurait pu être la vainqueur et est supérieure à P HARDER, quelque soit le "talent" de celle-ci .

MAIS JE NE VOTE PAS !!!!.. D'ailleurs quels sont les votants ?

L'indéracinable MARTA (4 é) est un autre scandale. Quels ont été ses titres cette année (et même depuis quelques années ?) . Elle a été la meilleure du monde pendant de nombreuses années où le football féminin en était encore à ses premiers balbutiements. Elle a été une grande joueuse mais le temps passe et sans devoir l'oublier ....

5 attaquantes dans le top 5 ....!!! c'est récurrent dans ces classements et je trouve injuste les places de A HENRY et W RENARD 7é,, tout simplement la meilleure N° 6 et la meilleure défenseure centrale du monde

Bon, un vote est un vote et son résultat ne peut satisfaire tout le monde. Celui-ci ne me satisfait pas que par la place de MARTA et par la place ex-aequo de A HENRY et W RENARD que j'aurais voulu voir à la place de MARTA (4è) et S KERR (5é).

Enfin je suis scandalisé par l'émission sur la chaîne l'EQUIPE "L'EQUIPE DU SOIR" anilée par l'ineffable MENARD qui n'a de journaliste que le nom.
Pourquoi ce jugement sévère ? Tout simplement parce qu'il ne se complaît que dans des questions polémiques.....
Mais il est entouré de toute la supposée "crème" des journalistes sportifs .... TOUS de l'EQUIPE bien entendu.
Hier dans l'émission o^il n'était question que de BALLON D'OR, ces brillants journalistes auto proclamés les meilleurs , ont réussi l'exploit de ne pas ouvrir de sujet sur le ballon d'or féminin attribué à A HEGERBERG. Ils ont montré à cette occasion le mépris qu'ils avaient ces "brillants" analystes du foot envers le football féminin.
Il faut dire que chez eux hormis le PSG avec NEYMAR et M'BAPPE RIEN ne compte et chaque jour ce sont les mêmes débats autour de ces thèmes.
Alors les APPADOO (quelle suffisance celui-là !!) , LIONS, MARCHAND, DEGORRE, MOATTI, TARRAGO et autres ROUSTAN qui sont-ils pour balayer dédaigneusement un football féminin qui sans doute les dépasse, EUX qui pour la plupart sont des analystes de salon car combien ont chaussés les souliers à crampons ?
Cela m'énerve au plus haut point de voir la façon dont il traite le foot féminin ...


Dans la même rubrique :