Footofeminin.fr : le football au féminin

Bleues - La FRANCE a accéléré en seconde période face au CAMEROUN

Malgré un avantage de deux buts à la pause, c'est en seconde période que les Bleues ont déroulé pour finalement disposer largement du Cameroun (6-0).



Kenza Dali s'offre un premier doublé en Bleue (photo AFP)
Kenza Dali s'offre un premier doublé en Bleue (photo AFP)
Pour ce deuxième rendez-vous d'octobre, Corinne Diacre proposait une nouvelle organisation en 4-4-2 avec un milieu de terrain en losange, après le 3-5-2 face à l'Australie. Un système qui n'a pas semblé assimilé rapidement par les joueuses même si la cause n'était pas là pour la sélectionneure : "La technique n'a rien à voir avec le système". Il est vrai que durant plus d'une demi-heure, la justesse dans les passes et le jeu tricolore peinait à animer la rencontre face à des Camerounaises accrocheuses. Autre point à retenir, l'état du terrain où alternent rencontres de football et rugby, ce qui n'a pas proposé la meilleure des surfaces de jeu.

Deux buts avant la pause

Diani au duel dans la défense camerounaise
Diani au duel dans la défense camerounaise
Si la rencontre était malgré tout à sens unique dès les premières minutes, et déjà des premiers corners concédés par les Camerounaises, les occasions étaient plus rares. On pourra retenir l'action de Diani qui entrait côté gauche de la surface pour trouver Gauvin au point de penalty. La reprise du droit de la Montpelliéraine était trop décroisée (9e). Les attaquantes tricolores ne sont pas trouvées et la France concède une premier occasion. Bousculée dans les airs sur un duel avec Nchout et Karchaoui, Bouhaddi relâchait le ballon. La frappe de Nchout était contrée en corner (33e).

Trop de déchets dans les passes. Il restait les coups de pied arrêtés pour décanter la situation. Dans ce domaine-là, les Françaises ont brillé juste avant la pause. D'un coup franc superbement tiré, Le Sommer trouvait le montant mais Mbock était à l'affût pour catapulter le ballon au fond (1-0, 36'). Deux minutes après avoir trouvé le petit filet extérieur, Diani sur un corner frappé par Thiney, décroisait sa reprise de la tête (2-0, 44').

Le Sommer à huit unités de Pichon

Le Sommer se rapproche du record de Pichon (81 buts)
Le Sommer se rapproche du record de Pichon (81 buts)
A la pause, le staff tricolore apportait un premier changement avec l'entrée de Dali à la place de Thiney mais aussi des conseils : "On a essayé de leur apporter des solutions, indiquait Corinne Diacre. Il fallait être mobile et juste techniquement, c'est ce que l'on a réussi à faire un petit peu mieux en seconde période" précisait la sélectionneure à la fin du match. Dès la reprise, Le Sommer était à la réception d'un centre de Torrent pour le 3-0 et son 73e but en sélection (47').

Entrée remarquée pour Dali

Mbock finit le travail et signe aussi un doublé
Mbock finit le travail et signe aussi un doublé
Arrivait alors l'instant Dali. La Dijonnaise qui comptait deux buts en sélection allait magnifiquement doubler son compteur en six minutes. Une première fois d'une superbe frappe sur une remise de Karchaoui et sans contrôle qui allait heurter le dessous de la barre (4-0, 54'). Une seconde sur un bon service de Gauvin où elle allait ajuster la gardienne (5-0, 60'). C'est un nouveau large succès face à une sélection africaine qui se profilait. Bilbault, Clemaron puis Laurent venaient obtenir quelques minutes de plus en A. Et comme un clin d'oeil, Mbock, d'origine camerounaise, après avoir ouvert la marque, finissait le travail. Un penalty obtenu par Laurent qu'elle convertissait sans trembler (6-0, 88').

Après une préparation compliquée pour les Camerounaises dont les dernières joueuses sont arrivées en France ce matin, la France n'a pas épargné son adversaire avec ce large succès. Deux nouvelles victoires pour les Bleues. "L'ensemble est très positif. Malgré tout, on n'a pas été très mis en danger. On ne prend pas de but, c'est positif" concluait Corinne Diacre au micro de W9 à l'issue du match. Prochain rendez-vous dans un mois face au Brésil à Nice.

Match de préparation à la Coupe du Monde de la FIFA 2019
Mardi 9 octobre 2018 - 21h00
FRANCE - CAMEROUN : 6-0 (2-0)
Grenoble (Stade des Alpes)
Temps dégagé (16°C) - Pelouse abîmée
Spectateurs : 8 023
Arbitres : Désirée Grundbacher (Suisse) assistée de Sabrina Keinersdorfer (Suisse) et Linda Schmid (Suisse). 4e arbitre : Camille Soriano (France)

Buts
1-0 Griedge MBOCK BATHY NKA 36' (Coup franc excentré sur le côté gauche à 22 m frappé par Le Sommer qui enroule son ballon par dessus le mur. Le ballon frappe le poteau droit camerounais et revient dans l'axe sur Mbock esseulée à 5 m, qui contrôle de la poitrine et reprend en demi-volée en force du droit face au but vide)
2-0 Kadidiatou DIANI 44' (Corner frappé tendu par Thiney pour la reprise d'une tête décroisée de Diani au premier poteau)
3-0 Eugénie LE SOMMER 47' (Une-deux à droite entre Geyoro et Torrent qui délivre un centre au second poteau pour la reprise de la tête de Le Sommer qui décroise bien)
4-0 Kenza DALI 54' (Karchaoui à gauche remet sur Dali qui reprend du droit à 20 m et envoie le ballon heurter le dessous de la barre avant d'entrer)
5-0 Kenza DALI 60' (Jeu au milieu de terrain entre Le Sommer pour Gauvin à gauche qui change vers Dali à droite à l'entrée dans la surface qui frappe du plat du pied droit à ras de terre en pleine course)
6-0 Griedge MBOCK BATHY NKA 88' s.p. (Faute de Feudjio sur Laurent côté droit de la surface. Mbock ouvre son pied droit et trompe à ras de terre la gardienne)

Avertissement : Abena 65' pour le Cameroun

France : 16-Sarah Bouhaddi ; 17-Marion Torrent, 19-Griedge Mbock Bathy Nka, 3-Wendie Renard, 22-Sakina Karchaoui ; 23-Onema Grace Geyoro, 15-Elise Bussaglia (8-Maeva Clemaron 76') ; 20-Kadidiatou Diani (11-Emelyne Laurent 81'), 12-Gaëtane Thiney (10-Kenza Dali 46'), 9-Eugénie Le Sommer (cap.) (14-Charlotte Bilbault 76') ; 13-Valérie Gauvin. Entr.: Corinne Diacre
Non utilisées : 1-Karima Benameur, 21-Pauline Peyraud-Magnin, 2-Eve Périsset, 4-Aïssatou Tounkara, 5-Julie Debever, 7-Amel Majri, 18-Viviane Asseyi
Cameroun : 1-Flore Annette Ngo Ndom ; 5-Augustine Ejangue Siliki, 12-Claudine Falonne Meffometou Tcheno, 2-Christine Patience Manie (cap.), 4-Yvonne Leuko Chibosso ; 6-Francine Zouga Edoa (14-Thérèse Ninon Abena 59'), 10-Jeannette Grace Yango Ngock (9-Madeleine Michèle Ngono Mani 85'), 19-Marlyse Ngo Ndoumbouk ; 18-Henriette Michèle Akaba Edoa (8-Raissa Feudjio Tchuanyo 46'), 17-Gaelle Deborah Enganamouit (20-Geneviève Edith Ngo Mbeleck 46'), 3-Ajra Nchout Njoya (13-Luce Ewele Ndolo 83'). Entr.: Joseph Ndoko
Non utilisées : 16-Diane Nadège Bayegla Ndeme, 7-Astride Virlouvet, 11-Charlène Yvonne Meyong Menene, 15-Rosine Kameni Pougoum



Jeudi 11 Octobre 2018
Sebastien Duret


1.Posté par Herve GARON le 10/10/2018 01:30
Bonsoir à toutes et tous,
Pourquoi Eugénie n'est pas présentée au ballon d'or ?
Hervé


Dans la même rubrique :