Footofeminin.fr : le football au féminin

Bleues - La FRANCE aura le soutien populaire face à l'ANGLETERRE

Après deux rencontres en septembre dernier remportée face au Chili et l'Espagne, la France rencontre ce vendredi soir l'Angleterre à Valenciennes (21h00, en direct sur CStar).



Le stade sera copieusement garni pour la venue de l'Angleterre (photo FFF)
Le stade sera copieusement garni pour la venue de l'Angleterre (photo FFF)
Troisième match pour Corinne Diacre face à l'Angleterre qui avait sorti les Bleues lors du dernier Euro en quart de finale (0-1). Mais depuis cette élimination il y a presque trois mois, les deux sélectionneurs alors en poste ont été remerciés pour des raisons bien différentes.

Du côté des joueuses, si l'Angleterre n'a pas connu de grands bouleversements, pour Corinne Diacre continue à faire une revue d'effectif et ne manquera pas de le faire à nouveau au stade du Hainaut. "Il faut voir un maximum de joueuses même s'il est difficile de se faire une opinion. Il faut nous laisser un peu de temps. A moi de faire des essais, de donner leur chance à certaines joueuses, qu'elles soient capables de montrer ce qu'elles valent" déclarait la sélectionneure en début de semaine qui ne s'est pas encore donné de date limite même si un point sera effectué début décembre à l'issue du rassemblement de novembre où la France jouera l'Allemagne et la Suède.

Pour ce qui est de ce vendredi soir, autre tenor au programme, l'Angleterre. La défaite face à cette équipe cet été était la première en 43 ans. Depuis 1974, la France avait ensuite toujours su accrocher les Anglaises ou les battre à l'image d'un certain match de barrage à Saint-Etienne à l'automne 2002 où la buteuse qui avait envoyé les Bleues à la première Coupe du Monde s'appelait... Corinne Diacre.

Autre temps, autre époque mais ce jour-là, le stade avait déjà rassemblé plus de 23 600 spectateurs (un record tombé depuis à Rennes avec 24 835 spectateurs). Ce ne sera pas l'ambiance de Geoffroy Guichard, mais le stade du Hainaut annonce aussi la couleur. Retenue pour accueillir des rencontres de la Coupe du Monde, l'enceinte nordiste devrait accueillir près de 20 000 spectateurs vendredi soir. 18 500 billets avaient été distribués à la veille du match et les guichets resteront ouverts pour les retardataires. Un engouement qui ne surprend pas Corinne Diacre, native de Croix dans la région : "C'est un plaisir de revenir dans ma région de naissance. Il y a la chaleur du Nord. On est toujours bien accueilli".

Vendredi 20 Octobre 2017
Sebastien Duret


1.Posté par Jean-Claude LIBERT le 20/10/2017 11:19
Bonjour,

C DIACRE est peut être native de CROIX , comme moi qui suis de la banlieue de VALENCIENNES, mais elle a oublié ce qu'est un(e) CH'TI

Elle est maître de ses choix pour la sélection comme pour le capitanat mais elle ne peut plus se référer à ses origines nordistes lorsqu'elle déclare que :

"Tant qu'elle sera sélectionneuse, W RENARD ne sera pas capitaine de l'EDF"

Une CH'TI ce n'est pas cela !!!....

On aimerait savoir, le grand public du football supporter de l'EDF, quelles raisons poussent C DIACRE à humilier ainsi W RENARD car c'est bien de l'humiliation .... gratuite en plus.
En effet, humiliation, non parce que W RENARD perd un brassard qu'elle a TOUJOURS grandement honoré que ce soit sous BERGEROO ou ECHOUAFNI, mais par les propos inutilement agressifs et semblent-ils rancuniers de C DIACRE.

Elle en a parlé, dit-elle, avec W RENARD .... Lui a t-elle dit dans les mêmes termes et les yeux dans les yeux ,soit :

" Moi sélectionneuse, tu ne sera jamais capitaine de l'EDF "

Propos normalement suivis d' explications.

J'en doute ...

Cela ressemble à un règlement de compte envers W RENARD mais aussi je pense envers le club OL

Revenons un peu dans le passé et l'Histoire de ce passé.
C DIACRE a été l'adjointe de B BINI et chacun sait que celui-ci n'était pas en bons termes, doux euphémisme, avec le club lyonnais et ses joueuses.
Même si la majorité de l'EDF était composée de joueuses lyonnaises (il ne pouvait en être autrement tant les joueuses lyonnaises étaient au dessus du lot) c'était le duo SOUBEYRAND- THINEY avec BINI qui décidait de tout pour l'EDF : capitanat pour SOUBEYRAND au détriment de S BOMPASTOR et vice capitanat pour G THINEY, ces 2 là décidant de tout jusqu'à la formation de l'équipe à laquelle était interdite une certaine A HENRY ... jusqu'à la compo de l'équipe alignée contre le DANEMARK en 1/4 de finale de l'Euro 2013.
1/4 DE FINALE sans A HENRY bien sûr puisque SOUBEYRAND ne pouvait manquer une sélection, mais compo qui avait été décidée dans la nuit par le trio (source de membres du staff de l'époque) et qui avait vu la déroute de SOUBEYRAND dans un e 1ére MT cauchemardesque de sa part au point qu'elle sortit à la MT. Quand à G THINEY qui avait voulu jouer à la place de L NECIB en tant que meneuse du jeu, elle était tellement hors de forme qu'elle en a été pathétique..
Quand à BINI elle n'a même pas fait entrer sa 3é remplaçante qui devait être .... A HENRY qui aurait été très utile au moment des tirs au but.

A HENRY a montré depuis 2013 et l'après euro catastrophique qui a mis fin au trio maléfique, qu'elle était devenue la meilleure milieu défensive du monde avec entre autres Ballon d'argent à la CDM 2015 au CANADA et dernièrement Championne de NWSL avec PORTLAND sans oublier les titres avec l'OL de D1, de CDF et de WCL ... excusez du peu !!..
Palmarès que n'a pas ni THINEY, ni SOUBEYRAND qui a voulu absolument garder son n°6 pour atteindre les 200 sélections ... qu'elle aurait obtenu si elle n'avait pas barré la route à A HENRY car l'EDF, avec celle-ci, aurait gagné des médailles sinon des titres donc ... joué des matchs en plus.

Voilà ce que C DIACRE a vécu de l'intérieur en EDF jusqu'en 2013 avant d'être remerciée en même temps que BINI en 2013..

Humiliation encore plus profonde puisqu'elle intronise capitaine de l'EDF une L GEORGES qui est sur le banc au PSG et même souvent hors du groupe (contre le PFC par exemple) , laissant à penser que sa position au sein de la FFF est un gage de favoritisme.

Certes C DIACRE a raison de faire un large inventaire des joueuses françaises mais elle a pris un mauvais départ pour certains de ses choix.
Je souhaite à l'EDF de réussir mais cette arrivée en fanfare écartant de plus des joueuses comme E PERISSET, C LE BIHAN , S KARCHAOUI ou S TOLETTI sont des choix qui posent réflexions.

A quand les retours de G THINEY et ML DELIE ? Certainement à bientôt ....

C'est juste mon avis ...


J-C LIBERT


Dans la même rubrique :