Footofeminin.fr : le football au féminin

Bleues - La liste des 23 joueuses : avec MUNICH, THIBAUD et MALARD, mais sans HAMRAOUI

Corinne Diacre, sélectionneure de l'Équipe de France féminine, a dévoilé ce jeudi 10 septembre la liste des 23 joueuses retenues pour les matches contre la Serbie (vendredi 18 septembre à Subotica, 21h00) et la Macédoine du Nord (mardi 22 septembre à Skopje, 21h00).



Ces deux rencontres entre les Françaises (3es au classement FIFA), et les Serbes (41es) puis les Macédoniennes du Nord (129es), entrent dans le cadre des éliminatoires de l’Euro prévu en Angleterre (phase finale reportée en 2022). Il s’agira, pour les Bleues, du premier rendez-vous depuis la victoire au Tournoi de France en mars dernier.

Pour ces deux premiers matches de la saison, qui seront retransmis sur W9, Corinne Diacre a convoqué vingt-trois joueuses.

Henry et Geyoro blessées, pas d'Hamraoui

Alors qu'Amandine Henry et Grace Geyoro ne seront rétablies que fin septembre, le milieu de terrain offrait le possible retour de Kheira Hamraoui qui a joué un rôle majeur dans les prestations du FC Barcelone. Par contre, Maeva Clemaron et Kenza Dali qui évoluent outre-Manche sont de retour et auront l'occasion de se montrer.

Au poste de gardienne, après que Bouhaddi ait annoncé vouloir prendre du recul avec la sélection, c'est Romane Munich qui vient compléter le trio de gardiennes où figurent Peyraud-Magnin et Durand.

En défense, avec les indisponibilités de Mbock et de Tounkara, Julie Thibaud est appelée tout comme Anaig Butel.

Enfin dans le secteur offensif, Malard fait son apparition.

Les points de la conférence de presse

Les choix pour remplacer les blessées
Pour Kheira Hamraoui, c'est un choix. À ce poste j'ai souhaité revoir Maeva Clémaron que je n'ai pas vu depuis la Coupe du monde.

La pause souhaitée de Bouhaddi
Tout d'abord, on peut saluer sa carrière, son expérience du niveau international. Elle a un passé dans cette équipe de France mais également avec son club, son palmarès est exemplaire. Je ne peux qu'entendre ce qu'elle m'a dit. Je n'accepte pas sa décision mais je la respecte. C'est pour ça que je ne l'ai pas convoquée. J'espère qu'elle changera d'avis et que l'équipe de France pourra compter sur elle.

La gardienne pour la remplacer
Pauline Peyraud-Magnin était numéro 2 quand Sarah était là. La logique veut qu'elle prenne la place de numéro 1. Si sa performance n'est pas à la hauteur on pourra revoir cette hiérarchie. Nous avions suivi Romane Munich l'année dernière. Elle a été performante avec son club le week-end dernier et elle a confirmé ce qu'on avait vu la saison dernière. On ne sait pas ce que ce sera par la suite, elle va mettre son expérience au service du groupe car elle était internationale chez les jeunes.

Le capitanat
J'ai deux vice-capitaines, Eugénie Le Sommer et Marion Torrent. Le capitanat reviendra en priorité à Eugénie si elle démarre, sinon ce sera Marion

La convocation de Melvine Malard
C'est une jeune prometteuse, elle a fait des matches de préparation avec l'Olympique Lyonnais très probants. C'est l'occasion de lancer une nouvelle jeune dans ce groupe. On va voir comment elle va vivre avec nous.

La convocation de Julie Thibaud
A la sortie de la Coupe du Monde U20, elle n'avait pas assez de temps de jeu dans son club. Aujourd'hui, toutes les conditions sont réunies. Elle bénéficie des absences de Griedge Mbock et Aïssatou Tounkara, comme Annaïg Butel

Jeudi 10 Septembre 2020
Sebastien Duret


1.Posté par Olaf du Nord le 11/09/2020 11:30 (depuis mobile)
La choix de Corinne Diacre: c''est bon pour les filles sans expérience. Mais ni Kheira Hamraoui, ni Gaëtane Thiney?

2.Posté par Martin le 11/09/2020 18:02
Mme Diacre peut elle expliquer pourquoi son choix de ne pas sélectionner Hamraoui un choix doit s'expliquer
D'autres aussi pensent la même chose que Bouhaddi mais ne vont pas jusqu'à prendre la décision d'arrêter. dommage


Dans la même rubrique :