Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 : le PSG entre dans une nouvelle ère

Le PSG met en place à partir de cette saison un nouveau projet de développement au sein de la section féminine. Un plan en trois ans mis sur pied par Brigitte Henriques qui nous explique en détail la volonté du club.



Brigitte Henriques, ex-internationale A, désormais manager général du PSG (photo : Sébastien Duret)
Brigitte Henriques, ex-internationale A, désormais manager général du PSG (photo : Sébastien Duret)
FOF : La section féminine connaît beaucoup de changements cette saison, pouvez-vous nous expliquer comment est né ce projet ?
b[Brigitte Henriques : ]Il y a un an, j'ai fait un état des lieux de la section féminine du PSG. Cela venait d'une demande de Pierre Nogues et de Simon Tahar qui était intéressé pour développer la section féminine. Simon Tahar est d'ailleurs un fervent défenseur du sport féminin. J'ai donc construit ce projet et l'ai présenté à Sébastien Bazin (président la section professionnelle du PSG) et Philippe Boindrieux, (directeur général).

FOF : Quelques sont les grandes lignes de ce projet ?
BH : C'est de devenir l'un des trois clubs phares d'ici à 2012. Un projet qui concerne toutes les catégories avec la volonté d'augmenter les licenciées dans toutes les catégories, créer une école de football féminine, créer deux sections sportives... Il y a en fait un projet sportif des toutes petites aux plus grandes. Au niveau de la D1, on a renforcé l'équipe, pour apporter quelques étincelles à un groupe déjà solide. Il y a également une politique d'insertion professionnelles selon les cursus, et le renforcement de l'encadrement à tous les niveaux en passant de 4 à 7 équipes. Cela va également se décliner avec une politique de communication.

Elise Bussaglia, arrivée cet été (photo : Sébastien Duret)
Elise Bussaglia, arrivée cet été (photo : Sébastien Duret)
FOF : Au niveau de l'équipe première, comment cela se passe-t-il ?
BH : Je suis nommée manager général, avec un binôme en charge de la D1, Camille Vaz et Karine Noilhan. Laure Lepailleur est responsable technique des jeunes. On a également mis en place en partenariat avec l'IRFAP pour le suivi des joueuses de D1 et des jeunes jusqu'au 13 ans avec un protocole d'évaluation. On a également mis en place un projet de jeu avec une ligne directrice commune. Il faut désormais que l'équipe première joue dans le haut de tableau.

Reprise : lundi 17 août
Arrivées : Camille Vaz (entr.), Karine Noilhan (entr., déjà au club, DH), Jessica Houara (RC Saint-Etienne), Elise Bussaglia (Montpellier HSC), Zohra Ayachi (Montpellier HSC), Julie Soyer (Montpellier HSC), Marie-Océane Bayol (COM Bagneux), Charlotte Poulain (Evreux AC)
Départs : Madina Frarma (ASC Val d'Argenteuil), Elodie Monteiro (ASJ Soyaux), Vanessa Ordonez (FF Issy), Claire Ficadière (FAS Herblay)

PARIS SAINT GERMAIN FC
Classement 2008-2009 : 8e
Effectif : cliquez ici
Site internet : www.psg.fr
Président : Jack JACQUET
Délégué général auprès des féminines : Pierre NOGUES
Manager général : Brigitte OLIVE-HENRIQUES
Entraîneurs : Camille VAZ et Karine NOILHAN
Entraîneur des gardiennes : Jean-Paul PLAIRE
Entraînements hebdomadaires : 4

Lundi 21 Septembre 2009
Sébastien Duret


1.Posté par Le Tarnec le 16/01/2010 23:21
quand les "américaines" seront rendues aux clubs US , le PSG devra se trouver deux équivalents féminins de Bixente et Zinedine...c'est clair...je connais mal l'entrainement des filles mais les mecs , au vu des échantillons qu'ils nous montrent à la TV ce n'est pas terrible ils ont beaucoup de mal à se bouger les fesses mais bon...l'entrainement américain c'est hard , rien n'à voir...il faudra trouver une opportuniste comme Camille : cf ses matchs comme L-A Sol contre Ray but de toute beauté à l'instinct...les américains font des videos des matchs EUX...c'est pas vrai en France on n'aime pas le foot féminin...sans commentaires.

2.Posté par Le Tarnec le 23/02/2010 11:47
les directeurs techniques et autres managers de la com feront ce qu'ils veulent et ils le veulent mal ,tant qu'ils ne respecteront pas plus les spectateurs des filles et qu'ils les traiteront comme ceux des voyous de mecs: cf le match à Gerland en novembre dernier où nous avons eu à faire à des stadiers bêtes et bornés,alors les filles joueront toujours devant des tribunes tristes et vides...tant que les dirigeants seront bêtes et aveugles il en sera ainsi...en fait ils s'en foutent...il y a plein de familles avec des enfants , pleins d'écoles qui ne demandent qu'à aller les voir...franchement l'incompétence des dirigeants est à pleurer...car offrir le spectacle que les filles offrent devant 5 ou 600 spectateurs perdus ,c'est la preuve que les dirigeants s'en foutent et c'est grave pour le foot féminin...il ne devrait y avoir que des femmes qui s'occupent des filles, au moins l'élément macho serait écarté . je ne comprends pas et me désintéresse désormais de ce sport ;bye F

3.Posté par Charles le 23/02/2010 13:54
Bonjour
C'est infiniment triste de te lire Le Tarnec ... pourquoi te désintéresser du football féminin ? Pourquoi tout abandonner quand il y a de réel progrès ? Et c' est ce qui semble ressortir de cet article ''D1, le PSG entre dans une nouvelle ère''

Nous vivons tous des passages à vide et des désillusions, es ce un motif pour tout abandonner? Crois moi j'ai eu ma part de souffrance où j'ai pleuré avec mon équipe dans la défaite. Cela fait très mal. J'ose à peine me souvenir de la dernière finale lors des championnats universitaires canadiens . Tristesse et amertume.


Peut être faut il par la suite, se requestionner et penser à ce qui a fonctionner chez les équipes championnes, et tenter à notre façon de les imiter. S'inspirer des plus grands. C'est ce que je crois lire dans les propos de Brigitte Henriques, de son modèle de développement qu'elle propose pour les jeunes joueuses. J'en parlais récemment avec un ami américain qui travaille avec l'académie des Washington Freedom: évaluer les U-14 et les accompagner dans leur progression jusqu' au plus haut niveau pro et semi-pro. Donc creer des équipes-écoles.

Bravo au PSG qui semble avoir pris cette voie.

Par ailleurs je ne comprend pas toujours pas le qualificatif ''...d' américaines'' que certains donnent à Camille Abily et à Sonia Bompastor . Ce qualificatif me fatique un peu. Camille et Sonia n'ont pas la citoyenneté américaine ( elles sont toujours françaises au niveau légal ) et en plus leur style de jeu est reconnu comme très français par les experts qui suivent les matchs de la WPS. Il faudrait plutôt que les supporteurs français soient fiers de ces deux femmes footballeuses représentantes internationales du foot féminin français.

4.Posté par Le Tarnec le 23/02/2010 17:09
Ah ben ça bouge enfin...méditons...

5.Posté par Jean le 23/02/2010 17:16
VOUS (Le Tarnec), je dis « vous » et non « tu » pour VOUS montrer ma très grande distance face à vos propos à la fois vindicatifs, polémiques et conflictuels mais surtout face des propos irrespectueux, intolérables et inadmissibles à l’encontre d’un adulte !

Que vous ayez des ressentis « féministes » pas de souci, mais l’expression délétère de votre message ne servira personne et surtout pas le Football féminin ! Que vous quittiez « le terrain » est, me semble t-il un point positif pour que nous puissions ENSEMBLE, continuer à œuvrer pour cette discipline ! Alors oui … salut !!

Jean : « genre » masculin, physiquement « singulier » mais surtout … passionné !!!

PS : Pour votre gouverne (pour info) PSG – JUVISY aux Parc des Princes en Championnat de France match aller 6000 spectateurs. Au match retour (qui fut remis) était attendus autour de 3 à 4000 spectateurs même en plein hiver ! Sans parler des influences Eq de France 8000 à Gerland, 10 000 au Havre !! De plus quand on sait que certaines rencontres de 16ème ou 8ème de finale de la Coupe de France garçons n’ont attiré que 4 à 5000 personnes (Guingamp, Monaco, Lens ….) !!!
Personne ne travaillerait au développement du Football féminin ??!!
Je peux vous assurer que c’est loin d’être fini !!!

A méditer !

6.Posté par Nadia B. le 23/02/2010 17:23
Jean,
tu as bien résumé ma pensée, comme souvent.

Merci !

7.Posté par Le Tarnec le 25/02/2010 17:49
délétère dites-vous ?...je ne sais si mes propos peuvent atteindre la santé de qui que ce soit ou corrompre quelque participant à ce dialogue que ce soit, mais si nous partons du fait que le jeu des filles n'est absolument pas en cause, à quoi attribuez-vous l'absence de spectateurs et qu'elles jouent la plupart du temps devant des sièges vides?...il faudrait durant les matchs que les dirigeants aillent un peu au milieu des spectateurs pour prendre la température...à Gerland j'ai vu des familles , des écoles , des groupes de copines 17/18 ans...que font-ils de ce public les dirigeants une fois le match terminé ? Rien...Ah si...j'oubliais ils ont donné des ordres pour qu'on ne puisse s'approcher après match ni de près ni de loin des joueuses qui ont été enfourguées dans leurs bus comme si elles avaient tous les voyous du monde à leurs trousses...je dis que c'est n'importe quoi , je dis que calquer les filles sur les petits voyous de pros , je dis que c'est lamentable...je dis enfin que c'est mon opinion et que je la partage !


Dans la même rubrique :