Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1Arkema - J9 : Le PSG remporte le choc face à l'OL

Le PSG s'est logiquement imposé ce vendredi dans le choc du championnat grâce à un but de Katoto qui a mis un terme à une série de 80 matchs d'invincibilité en D1 d'un OL méconnaissable.



Echouafni alignait une équipe avec un visage offensif en 4-3-3 face à une équipe lyonnaise en 4-2-3-1 avec Le Sommer alignée en pointe. Si Nadia Nadim était sur le banc, le trio Diani - Katoto - Baltimore a pesé sur le milieu lyonnais.

D'entrée les Parisiennes ont mis un pressing haut sur la défense lyonnaise. Ambitieuses, les Parisiennes gênaient leurs adversaires qui n'arrivaient pas à installer leur jeu. La capitaine Wendie Renard ne mâchait pas ses mots sur son équipe : "C'est le néant. On n'a rien fait. On n'a pas gagné un duel. On avait la peur de jouer. Toutes nos contrôles étaient vers l'arrière".

Dans un Parc des Princes vidé de tout public mais porté par le soutien des hauts-parleurs et des chants du Collectif ultras Paris, Diani allait récupérer le ballon au milieu de terrain sur Majri puis lancer Katoto. L'attaquante parisienne prenait Buchanan de vitesse, éliminait Bouhaddi. Elle finissait par redresser sa frappe pour marquer dans le but vide, profitant du retour manqué de Buchanan (1-0, 11').

Un seul tir cadré pour l'OL

Marozsan contrée par Geyoro qui fait un bon retour (photo PSG)
Marozsan contrée par Geyoro qui fait un bon retour (photo PSG)
Alors que les Lyonnaises arrivaient à se sortir de situations difficiles sur les coups de pied arrêtés, les six corners obtenus n'allaient rien donné. Sur l'un d'eux, le coup de tête d'Henry était non cadré (35e). A cette difficulté s'ajoutait la sortie prématurée sur blessure de Le Sommer, victime d'une élongation à la cuisse. La confiance des locales s'illustrait par un retourné de Katoto sur un centre de Diani. La tentative passait hors du but de Bouhaddi (42e).

En seconde période, on retrouvait des Lyonnaises qui jouaient un peu plus haut mais le manque de justesse technique persistait. Marozsan en position de frappe dans la surface était contrée (50e). Et lorsqu'une opportunité pouvait survenir sur un contre en surnombre, Parris tergiversait et Morroni stoppait cet élan (62e). Dix minutes plus tard, Katoto réussissait à se défaire de Renard sur le côté gauche avant que la capitaine lyonnaise ne la stoppe irrégulièrement (72e).

Les changements lyonnais n'apportaient pas de nouvel élan. Malard à peine entrée en jeu se retrouvait seule pour négocier une attaque mais Paredes puis Morroni et Lawrence la stoppait, à l'image de l'omniprésence défensive parisienne (87e). Sans solution, on retrouvait même Bouhaddi intervenir dans le camp parisien pour éviter un contre adverse (88e). Le score en restait là, le PSG mettant fin à la série de 80 matchs sans défaite en D1 des Lyonnaises.

Cette victoire parisienne leur permet de prendre la première place avec un point d'avance après neuf journées.

Vendredi 20 novembre 2020 - 21h00 (Canal +)
PARIS SAINT-GERMAIN - LYON : 1-0 (1-0)
Paris (Parc des Princes) - huis clos
Arbitres : Maïka Vanderstichel assistée de Jennifer Maubacq et Clothilde Brassart. 4e arbitre : Alexandra Collin

1-0 Marie-Antoinette KATOTO 11' (Récupération au milieu de Diani, qui accélère et sert Katoto en profondeur, entre dans la surface, élimine Bouhaddi par la droite et trouve le cadre de 10 m d'un tir écrasé du droit prenant à revers Buchanan qui revenait défendre)

Avertissements : Lawrence 16' ; Kumagai 14', Henry 60', Renard 72'

PSG
Endler ; Lawrence, Paredes (c), Dudek (Cook 69'), Morroni ; Geyoro, Luana (Formiga 86'), Däbritz ; Diani, Katoto (Bruun 76'), Baltimore
Banc : Voll (G), Cook, Bachmann, Nadim, Bruun, Huitema, Formiga

Lyon
Bouhaddi ; Carpenter, Buchanan, Renard (c), Karchaoui ; Henry, Kumagai ; Cascarino (Malard 83'), Marozsan, Majri (Gunnarsdottir 69') ; Le Sommer (Parris 29')
Banc : Gallardo (G), Bacha, Gunnarsdottir, Parris, Cayman, Taylor, Malard

Réactions

Wendie RENARD (capitaine de Lyon)
"C'est le néant. On n'a rien fait. Paris mérite leur victoire. On n'a pas gagné un duel en première période. On avait la peur de jouer. Toutes nos contrôles étaient vers l'arrière. On est à chaud, donc on va analyser, mais il y a plein de choses à corriger. Il faut rester calme. Elles ont été costaudes. On n'a pas eu de situations à part sur les corners. La saison est encore longue et on va travailler pour retrouver cette première place".

Irene PAREDES (capitaine du PSG)
"Gagner, c'était le but et on l'a fait, donc on est très contentes. C'est incroyable de jouer dans un stade comme celui-là, c'est toujours un peu plus de motivation. Aujourd'hui, on était mieux que d'habitude, on a eu des occasions et on est très contentes. Il faut fêter ça mais on n'a pris que trois points, la compétition continue. À l'intérieur du vestiaire, on savait qu'on pouvait les battre".

Marie-Antoinette KATOTO (buteuse du PSG)
"C’est une belle victoire. Je pense sincèrement que c’est l’un de nos meilleurs matches contre l’OL. La première mi-temps était très bonne. En deuxième, on a été un peu dans le dur mais on a tenu le résultat. On va corriger ce qu’il faut. Ça montre qu’on a bien progressé. On a appris de tous nos erreurs et échecs. Sur mon but, je vois la gardienne sortir et je décide de la dribbler. Après, j’ai cru que la balle ne rentrait pas. J’ai vu la défenseure au dernier moment et elle glisse, tant mieux. Donc avec de la réussite aussi ça finit au fond et on a les trois points. C’est parfait.”

Kadidiatou DIANI (attaquante du PSG)
"On avait à cœur de battre Lyon. Cela faisait longtemps. On a réussi avec beaucoup de détermination. Je suis fière des filles. On voulait les presser assez haut, c'est ce que l'on a fait. Ça a payé. Le championnat est encore long. Il n'est pas fini."

Sarah BOUHADDI (gardienne de l'OL)
"C’est une grosse déception. Ce match nous tenait à cœur. On n’a pas été au rendez-vous. On va se remobiliser. On est tristes car on est des compétitrices. Il y a encore beaucoup de matches à jouer. Beaucoup de gens attendaient que l’OL tombe, c’est malheureusement arrivé ce soir. On va rebondir et tout faire pour aller chercher le titre. Le championnat est encore long. Le PSG a fait un bon match également. Est-ce qu'elles sont capables de faire ces performances contre les autres équipes, on va voir. On fera tout pour gagner le match retour.
Notre préparation n’a pas été du tout perturbée. On est des professionnelles on sait faire la part des choses"

Olivier ECHOUAFNI (entraîneur du PSG)
"Quand vous regardez les statistiques, la dernière défaite de l'OL en championnat remonte à décembre 2016 avec un but de Marie-Laure Delie. L'OL avait dominé mais Paris avait gagné. Ce soir, Paris a réalisé un grand match, une grande prestation. Il fallait être à 150% dans ce match. On a réussi à marquer en premier. Il fallait que l'on arrive à les faire douter et après on a réussi à tenir le résultat"

Jean-Luc VASSEUR (entraîneur de Lyon)
"C'est une grande déception d'avoir loupé ce rendez-vous, de ne pas avoir su se battre, d'aborder ce rendez-vous de la meilleure des façons. Nous n’avons pas été au niveau. On a manqué de justesse technique. On ne s'est pas créé beaucoup d'occasions. C'est une soirée ratée. On n'a pas forcément toutes les explications pour le moment. On va revoir tout ça. Il n'y avait pas de signes avant-coureur, sauf l'entame de match avec plein d'hésitations, de fautes, de manque d'engagement, de distances trop éloignées. Tout le monde va se remettre en question, à travailler pour continuer à reprendre la dynamique de victoires. Nous avons été piqués ce soir."

Vendredi 20 Novembre 2020
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :