Footofeminin.fr : le football au féminin

ICC - L'OL prend sa revanche face à NORTH CAROLINA

En finale du tournoi de Women's International Champions Cup organisé chez son adversaire, les Lyonnaises se sont imposées 1-0 grâce à une réalisation magistrale de Dzsenifer Marozsan au terme d'une rencontre de haut niveau.



Comme en demi-finale, un seul but a suffi aux Lyonnaises pour s'imposer. Mais si la première rencontre de la saison face à l'Atlético avait été poussive avant la délivrance de Renard sur un corner de Marozsan dans les arrêts de jeu, la seconde aura été riches en occasions avec une belle opposition américaine où trois championnes du Monde évoluaient.

Les choix du nouveau coach ne laissaient pas planer le doute. Pas de turn-over mais un onze-type aligné à nouveau pour ce sommet. En première période, les deux latérales anglaises côté droit mettaient à mal à leurs adversaires (3e, 24e). De l'autre côté, Majri n'était pas en reste (20e, 45e) qui trouvait la barre juste avant la pause (45e). Bouhaddi dans son but devait aussi s'affairer (15e, 27e). Mais c'est en seconde période, sur une montée de Bronze que Marozsan avec tout son talent trouvait la faille (0-1, 57'). Bouhaddi devait ensuite tenir le résultat et Lyon s'offrir une belle revanche avant d'entamer la saison face à l'OM samedi.


Finale

Dimanche 18 août 2019 - 19h30 locales (1h30 françaises)
NORTH CAROLINA COURAGE (USA) - OLYMPIQUE LYONNAIS : 0-1 (0-0)
Cary (Sahlen Stadium - WakeMed Soccer Park)
Spectateurs : 8 208
Arbitre : Danielle Chesky
But :
Dzsenifer MAROZSAN 57' (Bronze remonte côté droit, revient vers l'axe et décale sur sa droite pour Marozsan plein axe qui place une frappe du cou du pied droit de 20 m qui va se loger dans la lucarne gauche)

Avertissements : Abby Dahlkemper 89' pour North Carolina Courage ; Sarah Bouhaddi 68', Shanice van de Sanden 90+4' pour Lyon

North Carolina Courage : 1-Stephanie Labbé ; 11-Merritt Mathias (17-Heather O’Reilly 90'), 13-Abby Dahlkemper, 6-Abby Erceg (cap.), 15-Jaelene Hinkle ; 5-Samantha Mewis (21-Cari Roccaro 90'), 8-Denise O’Sullivan (7-McCall Zerboni 90') ; 19-Crystal Dunn, 10-Debinha (4-McKenzie Meehan 84') ; 9-Lynn Williams, 23-Kristen Hamilton (14-Jessica McDonald 58'). Entr.: Paul Riley
Non utilisées : 99-Katelyn Rowland, 18-Adelaide Gay, 37-Sam Leshnak, 3-Kaleigh Kurtz, 12-Leah Pruitt, 20-Ryan Williams, 27-Lauren Milliet, 30-Peyton Perea, 31-Shannon Horgan, 25-Meredith Speck, 16-Julia Spetsmark
Lyon : 16-Sarah Bouhaddi ; 2-Lucy Bronze, 3-Wendie Renard (cap.), 29-Griedge Mbock Bathy Nka, 15-Alex Greenwood ; 17-Nikita Parris (11-Shanice van de Sanden 46'), 6-Amandine Henry, 10-Dzsenifer Marozsan, 7-Amel Majri ; 14-Ada Hegerberg, 9-Eugenie Le Sommer (5-Saki Kumagai 61'). Entr.: Jean-Luc Vasseur
Non utilisées : 1-Lisa Weiss, 40-Katriina Talaslahti, 8-Isobel Christiansen, 18-Eva Kouache, 19-Jéssica da Silva, 20-Delphine Cascarino, 21-Kadeisha Buchanan, 23-Janice Cayman, 27-Emelyne Laurent, 28-Melvine Malard

City prend la troisième place sur le fil

Match pour la 3e place
Dimanche 18 août 2019 - 17h00 locales (23h00 françaises)
MANCHESTER CITY (ANG) - ATLETICO MADRID (ESP) : 3-2 (1-0)
Cary (Sahlen's Stadium - WakeMed Soccer Park)
Arbitre : Anya Voigt (USA)
Buts : Lauren Hemp 22', Janine Beckie 83', Tessa Wullaert 90+3' ; Virginia Torrecilla 58', Angela Sosa 63'
Avertissement : Silvia Meseguer 69' pour Atlético Madrid

Manchester : 26-Ellie Roebuck ; 2-Aoife Mannion, 6-Stephanie Houghton (cap.), 4-Gemma Bonner, 3-Demi Stokes ; 11-Janine Beckie, 8-Jill Scott (12-Tyler Toland 64'), 24-Keira Walsh, 19-Caroline Weir (17-Lee Geum-min 64') ; 15-Lauren Hemp (25-Tessa Wullaert 46'), 10-Georgia Stanway (9-Pauline Bremer 73'). Entr.: Nick Cushing
Non utilisées : 35-Matilde Veiga Santiago Fidalgo, 28-Emma Bissell, 7-Laura Coombs, 16-Jessica Park

Atlético : 13-Sari van Veenendaal ; 2-Kenti Robles (3-Natiya Pantsulaya 70'), 5-Laia Aleixandri, 5-Elena Linari, 12-Kylie Strom (11-Carmen Menayo 46') ; 10-Amanda Sampedro (cap.) (16-Olha Ovdiychuk 71'), 14-Virginia Torrecilla (17-Alexandra Chidiac 85'), 7-Angela Sosa, 18-Toni Duggan (15-Silvia Meseguer 46'), 8-Ludmila (21-Ana Marcos 85'), 9-Charlyn Corral. Entr.: José Luis Sánchez
Non utilisées : 26-Sonia García, 1-Lola Gallardo, 22-Olga García, 19-Aïssatou Tounkara

Demi-finales

Jeudi 15 août 2019 - 17h00 locales (23h00 françaises)
OLYMPIQUE LYONNAIS - ATLETICO DE MADRID (ESP) : 1-0 (0-0)
Cary (Sahlen Stadium - WakeMed Soccer Park)
Arbitre : Tori Penso (USA)

But :
1-0 Wendie RENARD 90+1' (Corner de Marozsan de la droite vers la gauche et Renard au second poteau à 7 m reprend d'une tête croisée et profite de la sortie ratée de Gallardo)

Lyon : 16-Sarah Bouhaddi ; 2-Lucy Bronze, 29-Griedge Mbock Bathy Nka, 3-Wendie Renard (cap.), 15-Alex Greenwood ; 6-Amandine Henry (5-Saki Kumagai 80') ; 10-Dzsenifer Marozsan, 9-Eugénie Le Sommer (20-Delphine Cascarino 61') ; 17-Nikita Parris (11-Shanice van de Sanden 61'), 14-Ada Hegerberg, 7-Amel Majri. Entr.: Jean-Luc Vasseur
Non utilisées : 1-Lisa Weiss, 40-Katriina Talaslahti, 8-Isobel Christiansen, 18-Eva Kouache, 19-Jéssica Da Silva, 21-Kadeisha Buchanan, 23-Janice Cayman, 27-Emelyne Laurent, 28-Melvine Malard

Atlético : 1-Lola Gallardo ; 4-Laia Aleixandri, 19-Aïssatou Tounkara, 5-Elena Linari, 11-Carmen Menayo (2-Kenti Robles 61') ; 15-Silvia Meseguer, 10-Amanda Sampedro (cap.), 14-Virginia Torrecilla (12-Kylie Strom 36'), 7-Angela Sosa ; 8-Ludmila da Silva (22-Olga Garcia 78'), 18-Toni Duggan (9-Charlyn Corral 61'). Entr.: José Luis Sánchez
Non utilisées : 13-Sari van Veenendaal, 3-Natiya Pantsulaya, 16-Olha Ovdiychuk, 17-Alexandra Chidiac, 21-Ana Marcos, 26-Sonia Garcia

Jeudi 15 août 2019 - 19h30 locales (1h30 françaises)
NORTH CAROLINA COURAGE (USA) - MANCHESTER CITY (ANG) : 2-1 (0-1)
Cary (Sahlen's Stadium - WakeMed Soccer Park)
Spectateurs : 5 436
Arbitre : Jamie Willis
Buts : McKenzie Meehan 84', Jessica McDonald 90+3' ; Georgia Stanway 41'
Avertissement : Denise O'Sullivan 80' pour North Carolina Courage

Lundi 19 Août 2019
Sebastien Duret


1.Posté par LIBERT Jean-Claude le 19/08/2019 11:17
Bonjour,

Voilà un premier trophée pour l'OL qui est, en ce qui me concerne, déjà riche d'enseignements.
Le 1er est que les fenottes seront encore difficiles à battre sur tous les tableaux.
Le 2é est que le recrutement qui a été fait tient la route avec PARRIS et surtout GREENWOOD mais qui pour PARRIS ne me semblait pas indispensable car si elle est meilleure que VAN DE SANDEN , plus coureuse de vitesse que footballeuse, elle ne vaut pas CASCARINO laquelle va être barrée par .... les folies du président AULAS. .

De même, je me demande pourquoi emmener 23 joueuses pour n'en faire jouer que 14 sur les 2 matchs ?
A quoi servent les matchs amicaux sino à voir TOUTES les joueuses ?
Il me semble que le réglement autorisait 6 changements et JL VASSEUR a fait rentrer 3 joueuses contre l'ATLETICO et .... 2 contre NORTH CAROLINA et à chaque fois les mêmes joueuses VAN DE SANDEN et KUMAGAI + CASCARINO pour l'ATLETICO et incompréhensiblement restée sur le banc contre NORTH CAROLINA,elle n'était pas blessée puisqu'elle a joué avec "l'équipe bis" !!!!.
NORTH CAROLINA a effectué 5 changements pour donc ... 2 par JL VASSEUR

Je crois que je ne vais pas apprécié cet entraîneur qui me semble bâtir son équipe avec des NOMS et non en rapport avec la valeur des joueuses de son groupe et surtout me paraissant suivre des consignes présidentielles tenant à voir SES recrues PARRIS et GREEWOOD sur le terrain comme titulaires.
Des matches amicaux sont faits pour tester TOUTES les joueuses afin de déterminer un groupe efficace et soudé.

PARRIS et surtout VAN DE SANDEN ne valent pas CASCARINO et pourtant il semble que celle-ci arrive en 3é position, de quoi avoir des envies d'ailleurs ... à l'étranger !!!.
GREENWOOD m'a fait forte impression mais que va devenir BACHA ?...

Je suis heureux de la victoire de l'OL mais très mécontent du management de JL VASSEUR surtout que l'OL n'aura eu que .... 2 matchs amicaux avant de reprendre le championnat.
Ce nouvel entraîneur a montré avec ces 2 matchs ses intentions pour la saison : une équipe type déjà annoncée et composée pour faire jouer les recrues de JM AULAS et ... basta pour les autres et les jeunes.

Cet entraîneur là et cet OL là ne va pas m'enchanter et même m'intéresser. AULAS a mis son équipe féminine chérie en grand danger

Quid de CAYMAN, CHRISTIANSEN, LAURENT, WEISS et BUCHANAN (sans parler des jeunes venues pour apprendre) toutes internationales mais qui ne se sont pas vues donner une seule seconde de match ?.

Les intentions de JL VASSEUR sont à suivre de très près ... et je vais m'y employer.


Dans la même rubrique :