Footofeminin.fr : le football au féminin

TV - Les Bleues au groupe M6, 100% de la D1 sur les chaînes du groupe CANAL +

Les groupes M6 et Canal+ ont remporté l'appel d'offres de la FFF pour la période 2018-2019 à 2022-2023. SFR et beINSPORTS qui s'étaient aussi positionnés n'ont pas été retenus.



Le Comité Exécutif de la Fédération Française de Football a pris ce jour la décision d’attribuer au groupe M6 les droits de commercialisation audiovisuelle de l’Equipe de France féminine (lot 1) et au groupe CANAL+ les droits de commercialisation de la D1 féminine (lot 2) et des Equipes de France Espoirs / U16 à U20 (lot 3). Les trois lots ont été accordés pour cinq ans, pour la période 2018-2019 à 2022-2023, à la suite d’une consultation lancée le 10 octobre 2017, précise le communiqué.

Avec une telle exposition, il faudra désormais aux diffuseurs disposer des meilleures conditions de retransmission pour les 132 matchs de championnat. Si les matchs des Bleues se déroulent dans des stades de Ligue 1 et Ligue 2 qui n'apporteront pas de contraintes techniques, il faudra pour les rencontres de D1 féminine que certaines enceintes soient adaptées, voire trouver un autre terrain, sans parler des horaires des rencontres. Cependant, une telle exposition ne peut s'avérer que bénéfique pour les clubs et leurs partenaires. Les différents supports et canaux dont dispose le groupe Canal + permettra de proposer tous les matchs comme le précise le directeur des sports du Groupe Canal+, Thierry Cheleman : "Nous accompagnerons le développement de la D1 féminine en diffusant 100% des matchs de la compétition sur les antennes du Groupe CANAL+ (Foot+...) " Pour s'abonner et accéder à ces différentes chaînes, il faudra compter environ un coût de 40 Euros mensuels au regard des formules actuelles.

Par ailleurs, selon l'Equipe, la FFF va générer de nouvelles recettes puisqu'elle va récupérer, au total, 5,4 millions d'euros par an contre 1,8 million d'euros annuels aujourd'hui sur l'ensemble de ces droits.

Les Bleues de C17 à M6

Avec l'acquisition de l'équipe de France féminine, le groupe M6 sera le fer de lance avant la diffusion de la Coupe du monde féminine sur les chaînes du groupe TF1 en 2019. Le groupe M6 dispose de plusieurs canaux dont celui de W9 qui avait déjà diffusé les Bleues à l'Euro 2013 et la Coupe du Monde 2015.

REACTIONS

Noël Le Graët, Président de la FFF :
« Nous sommes heureux d’annoncer ce nouvel engagement fort. Le football féminin est en plein essor, avec un nombre de licenciées en constante augmentation. Cette consultation qui a réuni les principaux acteurs du marché confirme cette attractivité. M6 s’est positionné de manière remarquable et offrira une vitrine de grande qualité à l’Equipe de France féminine qui se prépare actuellement pour la Coupe du monde 2019 que nous organisons. CANAL+ offrira aussi une notoriété nouvelle au Championnat de D1 féminine et continuera à diffuser les matches de nos Espoirs qui enchaînent de bons résultats dans l’optique de la qualification pour l’Euro 2019. Nos autres sélections de jeunes ne seront pas oubliées. Ce sera l’occasion de découvrir de nouveaux talents. Je tiens enfin à saluer le professionnalisme de SFR et de BeIn Sports qui se sont également impliqués avec des offres performantes.»

Nicolas de Tavernost, Président du directoire du Groupe M6 :
« Depuis déjà l’Euro 2013, puis la Coupe du Monde 2015, le Groupe M6 s’est impliqué avec succès dans le développement du football féminin qui bénéficie, à mes yeux, d’un potentiel de développement encore très important. Nous sommes très fiers, au travers de ce nouvel accord, de poursuivre notre engagement et de renforcer notre partenariat avec la Fédération Française de Football. »

Thierry Cheleman, Directeur des Sports du Groupe CANAL+ :
« Nous sommes très heureux de diffuser pour les 5 prochaines saisons la D1 féminine, l’Equipe de France Espoirs et les sélections nationales de jeunes masculines. Ces acquisitions viennent compléter notre offre football déjà étendue. Nous accompagnerons le développement de la D1 féminine en diffusant 100% des matchs de la compétition sur les antennes du Groupe CANAL+. Les abonnés CANAL+ pourront donc retrouver l’intégralité et le meilleur du football féminin avec notamment l’OL et le PSG, clubs majeurs de la scène française et européenne. En parallèle, CANAL+ poursuit son investissement aux côtés des jeunes équipes de France de football dont l’Equipe de France Espoirs qui a brillamment gagné hier sur nos antennes face à la Slovénie et qui constituent le football de demain. »

Mercredi 15 Novembre 2017
Sebastien Duret


1.Posté par Jean le 15/11/2017 00:17
Certes les montants augmentent mais si Eurosport et France télévisions n’avaient pas été précurseurs (juste pour 3 francs 6 sous), en grande partie par passion, les autres n’en bénéficieraient pas aujourd'hui !! Mais dans le football, comme dans toute les affaires, il n’existe pas de reconnaissance humaine mais juste un intérêt comptable !! Dès qu’il y a une (petite) économie naissante et/ou un éventuel « bénéfice » envisagé, les « dieux du profit » se manifestent !! Ce qui est valable pour les médias est également valable pour tous les acteurs efficients et enthousiastes. Toutes ces personnes qui se sont vues « pousser sur la touche » au profit d'intérêts financiers, politiques ou d’ambitions personnelles, gérés par de nombreux et nouveaux « prédateurs » et spéculateurs !! Sans argent, avancer est compliqué, alors où s’arrête la véritable limite ?? J’aurais quelques exemples et réponses !!...


Dans la même rubrique :