Footofeminin.fr : le football au féminin

U17 - Défaite face à l'ALLEMAGNE (1-3)

Pour le premier de ses trois matchs dans le cadre d'un tournoi de préparation au Bélarus, la France s'est inclinée 3 buts à 1 contre l'Allemagne, ce mercredi à Borisov.



La France s'incline 3-1 pour son premier match de la saison (photo DFB)
La France s'incline 3-1 pour son premier match de la saison (photo DFB)
Dès la première minute, l'attaquante du SC Freiburg Janina Minge ouvrait la marque en profitant d'une mésentente dans la défense tricolore (1-0, 1'). Une entame ratée pour ce premier match de la saison, mais dix minutes plus tard, suite à un corner allemand, Lina Boussaha concluait une action qu'elle avait initiée en venant reprendre dans la surface (1-1, 11'). Physiquement plus alerte, l'équipe allemande allait faire la différence en seconde période. Giulia Gwinn partait seule au but après avoir profité d'une erreur de relance (2-1, 54'). Pour Ereleta Memeti venait ensuite remporter son face-à-face (3-1, 66').

Une première défaite dans ce tournoi amical au Bélarus qui permet de préparer le tour éliminatoire de l'Euro U17. Dans l'autre rencontre Bélarus et Pologne ont fait match nul (1-1). Vendredi, les Françaises rencontreront le Bélarus avant de terminer lundi par la Pologne.

REACTION

Sandrine Soubeyrand :
"L'un des objectifs du tournoi est de découvrir ce groupe composé de "1ère année" et de permettre à ces jeunes joueuses de s'aguerrir face aux exigences du haut niveau. Nous encaissons un but dès le coup d'envoi, c'est significatif en termes de concentration. Les filles ont malgré tout connu une bonne période avant que cela devienne plus compliqué pour elles athlétiquement. Pour le second match, nous allons faire tourner l'effectif afin que toutes les joueuses aient du temps de jeu."

Avec FFF

Tournoi amical au Bélarus
Mercredi 2 septembre 2015 - 16h00 locales (15h00 françaises)
ALLEMAGNE - FRANCE : 3-1 (1-1)
Borisov (Gorodskoi) [Bélarus]
Spectateurs : 70
Arbitres : Frida Klarlund Nielsen (DAN) assistée de Tinna Høj Christensen (DAN) et Alena Karas (BLR). 4e arbitre : Volha Tsiareshka (BLR)
Buts pour l'Allemagne : Janina MINGE 1', Giulia GWINN 54', Ereleta MEMETI 66'
But pour la France : Lina BOUSSAHA 11'

Avertissement : Palis 33' pour la France

ALLEMAGNE : 1-Leonie Doege ; 2-Fatma Sakar (3-Jolina Opladen 65'), 5-Annalena Rieke (18-Lena Reiter 41'), 4-Meret Wittje (14-Paula Rösseling 41'), 11-Sarai Linder ; 10-Janina Minge (cap.) (8-Anna-Sophie Frehse 65'), 6-Tanja Pawollek ; 20-Vanessa Ziegler (17-Ereleta Memeti 41'), 19-Kristin Kögel (13-Nina Lührssen 74'), 7-Giulia Gwinn ; 9-Anna-Lena Stolze (15-Janina Hechler 77'). Entr.: Anouschka Bernhard
Non utilisées : 12-Tilda Novotny, 16-Michelle Herrmann
FRANCE : 1-Blandine Joly ; 3-Charlotte Rebours, 5-Floriane Fortin (19-Léna Goetsch 41'), 20-Estelle Savina, 14-Tess Laplacette (cap.) ; 17-Clémentine Canon, 6-Léa Khelifi (10-Angéline Da Costa 58'), 8-Laura Rueda ; 18-Ella Palis (12-Lauryn Elessa 41'), 7-Lina Boussaha, 9-Mathilde Bourdieu (11-Marine Cochelin 58'). Entr.: Sandrine Soubeyrand
Non utilisées : 4-Manon Evrard, 15-Romane Enguehard, 16-Pauline Moitrel

Jeudi 3 Septembre 2015
Sebastien Duret


1.Posté par Jean-Claude LIBERT le 03/09/2015 11:56
jeanclaude.libert77@hotmail.fr
Bonjour,

Je n'ai pas aimé la fin de carrière pathétique de S SOUBEYRAND . Même si la faute en revient pour beaucoup à B BINI, elle aurait mérité mieux et aurait du arrêter sa carrière en EDF après la CDM en 2011 en ALLEMAGNE. Partir sur une 4é place en CDM aurait été l'aboutissement d'une longue carrière brillante à 37 ans.
Elle a cédé aux sirènes de BINI avec pour conséquence l'ostracisme envers A HENRY , les désillusions des JO de 2012 où BINI l'impose en lieu et place de C ABILY ou E LE SOMMER récentes buteuses en finale de LDC et aussi pour finir à l'EURO 2013 au détriment d'A HENRY rappelée mais humiliée car encore laissée sur le banc.
S SOUBEYRAND quitte donc l'EDF en catimini, sans gloire et dans l'indifférence complète. Dommage elle méritait mieux.

Mais méritait-elle d'avoir une EDF en charge ? Je n'en suis pas sûr car S SOUBEYRAND ne me semble pas quelqu'un capable de donner une "âme" à une EDF. A t-elle, elle qui était une "besogneuse" (ce n'est pas péjoratif) , les données techniques et tactiques suffisantes pour diriger une équipe de jeunes en pleine formation ?
Je n'en suis pas sûr et je pense même qu'actuellement ce l'est pas la femme de la situation pour les jeunes. Elle a été, à mon avis, mise trop tôt à la tête d'une EDF ce qui ne m'empêche pas de lui souhaiter bonne chance et surtout d'éviter le FAVORITISME chère à son mentor B BINI.


Dans la même rubrique :