Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe de France - L'USCCO COMPIEGNE se prépare sereinement

Dimanche, les Compiégnoises, deuxièmes du groupe A de Division 2 accueillent l'En Avant Guingamp en huitième de finale. L'occasion pour le club picard de jouer sans pression dans une fin de saison libérée.



KhadijoU Ben Haddou lors des 32es de finale contre Laval (photo uscco compiègne)
KhadijoU Ben Haddou lors des 32es de finale contre Laval (photo uscco compiègne)
Après un facile succès contre Epinal, et avant un rendez-vous de Coupe de France, l'entraîneur Christophe Lalliaud et sa capitaine Khadija Ben Haddou ont pris le temps d'évoquer leur saison. Deuxième du championnat, le club picard compte un retard de dix points mais pour autant cela ne dérange pas celui qui a pris ses fonctions à la tête de l'équipe l'été dernier en remplacement de Palmira Silva : "L'objectif n'était pas de jouer la montée. On voulait faire le meilleur championnat possible et travailler le plus vite possible pour aller le plus haut et se maintenir rapidement". Mais pour motiver le groupe, la matière est présente : "On va essayer de garder la deuxième place" pour ce qui est du championnat et puis il y a ce huitième de finale : "C'est une belle aventure pour les filles, cela permet de garder les filles sous pression". Son relais sur le terrain, Khadija Ben Haddou n'a pas plus d'espoir pour cette saison en D2 : "on ne se fait trop d'illusions" au contraire d'une rencontre de coupe très attendue : "C'est un événement chez nous, il y a beaucoup d'euphorie autour de ce match. On va rencontrer une D1, ce n'est pas rien" puis d'ajouter : "C'est une bonne expérience, c'est aussi un travail pour les matchs du championnat. On travaille toute l'année. On va prendre ce match au sérieux pour ne pas avoir de frustration".

"Une aventure humaine"

L'entraineur Christophe Lalliaud (photo uscco compiègne)
L'entraineur Christophe Lalliaud (photo uscco compiègne)
Autour de ce match, il y a plus qu'une rencontre, cela resserre le groupe : "C'est leur aventure humaine. J'essaye pour ma part de les mettre dans les meilleures dispositions" explique l'entraîneur. Khadija Ben Haddou espère surtout que l'équipe n'aura pas de regrets à la fin du match : "Toutes les filles veulent jouer ce match à 200%. Il ne faudra pas passer à côté et vivre pleinement cette rencontre pour ne pas avoir de regrets. Il ne faudra rien lâcher". Et si cette rencontre change du quotidien, l'entraîneur n'a pas voulu perturber le programme habituel de la semaine avec deux entraînements dont le dernier ce jeudi soir. "J'ai fait un peu plus de régénération, avec un peu plus d'amusement". Mais dimanche, les joueuses changeront tout de même leurs habitudes. "On sera réuni dimanche matin, on va d'aborder faire un visionnage de notre adversaire en vidéo. Je les ai observé contre Lyon". Pour la capitaine compiégnoise, le but est de "créer une bonne atmosphère, de calmer un peu l'euphorie des joueuses et que tout le monde est la même vision avant le match".

"Vivre cela pleinement pour ceux qui ne sont pas sur le terrain"

Lorsque l'on les interroge sur cet adversaire cinquième de Division 1, Christophe Lalliaud précise : "Guingamp est une belle équipe qui veut accrocher cette cinquième place pour en avoir parlé avec une joueuse. Ils sont là en concurrence avec Saint-Etienne, c'est en quelque sorte le premier du championnat annexe ! Et nous aussi premier de notre championnat annexe derrière Hénin-Beaumont (rires)". Mais pour l'entraineur picard, il sait que son homologue Olivier Moullac prendra ce match très au sérieux même face à une Division 2 : "Ils veulent vraiment se structurer. Ils vont prendre ce match au sérieux pour aller dans le dernier carré pour mieux se faire connaître". L'USCCO Compiègne qui a déjà atteint une finale de coupe en 2004 contre le FC Lyon était en quart de finale l'an passé et peut rééditer la performance. Khadija Ben Haddou conclut cet entretien en pensant collectif ! "Il y a beaucoup de travail de notre staff, de nos dirigeants et des parents. On doit vivre cela pleinement pour ceux qui ne sont pas sur le terrain. On n'a pas le droit de passer à côté". La tribune du stade Paul Cosyns s'annonce en tout cas bien garnie ce dimanche.

Sébastien Duret

Un groupe au complet

Absente la semaine passée, Anaëlle Marme sera bien présente dimanche, alors que des incertitudes planent sur la titularisation de Héloïse Michiels victime d'une entorse contre Gravelines.

Coupe de France - L'USCCO COMPIEGNE se prépare sereinement

Vendredi 22 Mars 2013
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :