Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe de France - Laurent MEYES (DOMMARTIN) : « Des efforts incroyables »

La petite équipe du Rhône, qui n'a pas fait de trêve cet hiver, était toute proche de sortir Flacé-Macon qui évolue en D2. Mais les Rhodaniennes ont échoué aux tirs aux buts. Rageant.



L’accent sur la défense mais…

« On avait mis l’accent sur la défense car au vu de la différence de niveau, je me suis dit que c’était primordial mais au final, on a eu plus d’occasion qu’elle. On en a deux ou trois en fin de match parce qu’elles se sont retrouvés à 10. Le coach adverse avait fait rentrer trois joueuses mais l’une d’entre elles s’est fait très mal au genou et a même été évacuée par les pompiers. Il restait alors 15-20 minutes, on a poussé, on a eu 2-3 occasions franches mais on a été maladroits comme souvent. Après on perd 5-4 aux tirs aux buts, ça s’est joué à peu de choses. Sur le match on aurait mérité la victoire. »

Presque le même scénario qu’au tour précédent

Coupe de France - Laurent MEYES (DOMMARTIN) : « Des efforts incroyables »
« Je n’ai pas été surpris qu’on les accroche autant. Le tour précédent, on a réussi à sortir Andrézieux qui évolue à une place honorable en Honneur et Flacon est dans une situation difficile en étant dans les cinq dernières équipes de D2. Je pensais qu’il n’y aurait pas une grande différence et c’était effectivement le cas. Par contre, ce qui m’a frappé, c’est la technique individuelle. Sur les contrôles, les passes, on voit qu’il y avait plus de répétition, de travail de leur part. Par contre tactiquement, il n’y avait pas un niveau très élevé. En revanche, nous étions bien en place car nous avons vraiment bien travaillé défensivement. Et puis il y avait une différence motivation, les filles de Flacon sont arrivées un peu sûres d’elles. Au vue de la différence de niveau, c’est normal. »

Pas de trêve

« Cette année, j’avais décidé de ne pas faire la trêve pour préparer au mieux ce match et, bizarrement, j’ai eu beaucoup de monde à l’entraînement car les filles étaient très motivées pour cette rencontre. C’est aussi pour cela que l’on était déçu à la fin du match par rapport au travail fourni qui n’a pas payé ». J’espère que cette défaite ne jouera pas sur le moral des filles pour la suite. »

Une fierté

« Je suis fier de mes filles, c’est le moins que l’on puisse dire. Tout le monde était frustré à la fin, je les ai pas « engueulé », ce n’est pas le mot, mais comme on est passé au tour d’avant aux tirs aux buts, je pense qu’elles se sont dits que si on arrive à 0-0 c’est gagné. Et c’est le tort qu’elles ont eu parce qu’en y croyant un peu plus, on pouvait plier le match bien avant d’arriver aux penalties. C’est un détail parce qu’elles ont fait des efforts incroyables. »

Un peu plus de monde que d’habitude

« Il y avait une centaine de personnes, certaines joueuses avaient amené des membres de leur famille et par rapport au temps maussade, l’affluence était correct. Il y avait plus d’engouement sur la touche. C’était sympa. »

Et maintenant place au championnat

« Dans notre championnat (District du Rhône), on compte déjà deux défaites et nous sommes deuxièmes à six points du premier Caluire. Il faudrait qu’elle fasse au moins un faux pas pour qu’on joue une sorte de finale contre elle mais à part nous, je ne vois pas quelle équipe peut aller les chatouiller. Comme il n’y a qu’un club qui monte en Région, nous avons peu de chances de monter alors que nous avons une équipe pour jouer au-dessus sans problème. C’est aussi pour cette raison qu’on voulait aller le plus loin possible en Coupe de France mais ça tombe à l’eau aussi. »

Thibault Simonnet

Coupe de France - Laurent MEYES (DOMMARTIN) : « Des efforts incroyables »

Mercredi 11 Janvier 2012

Dans la même rubrique :