Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - MONTPELLIER - PSG : objectif Ligue des Champions pour les Parisiennes

Si Lyon n'a pas encore creusé l'écart au classement, l'affiche de ce dimanche entre Montpellier et le PSG (14h15, en direct sur France 4 et Eurosport) est avant tout une quête d'un ticket pour la Ligue des Champions. Et le PSG comme Montpellier peuvent perdre gros en cas de défaite, ou se rapprocher du Graal en cas de victoire.



Cristiane sera-t-elle décisive pour le PSG ? (photo Eric Baledent/LMP)
Cristiane sera-t-elle décisive pour le PSG ? (photo Eric Baledent/LMP)
Pour le PSG, l'entraîneur Farid Benstiti, tout est encore possible malgré un début de saison marqué par quelques déceptions : "On est toujours en course dans les trois compétitions (troisième du championnat, en quarts de finale de la C1, et en Coupe de France) et pour moi, c'est positif car on a eu des hauts et des bas sur cette première partie de saison". Des variations que l'entraîneur parisien explique par des difficultés d'ordre collectif : "Il y a cet état d'esprit qui a fait notre force lors des trois dernières années et que je n'ai pas ressenti sur la première partie de saison".

Lourdement battu par Lyon en septembre dernier (0-5), le PSG a cependant dû se relancer pour ne pas être décroché : "Tout le monde s'est remis en question, les choses sont beaucoup plus positives pour enchaîner cette deuxième partie de saison" a-t-il souligné avant le match face à Albi sur lequipe.fr soulignant que "Tout le monde pensait que tout allait s'écrouler. Mais ça n'a pas été le cas. On est toujours vivant. Il faut montrer une force de caractère. Je ne m'affolerai pas quoi qu'il arrive".

Le PSG en stage à Saint-Raphaël

Erika lors du stage (photo PSG.fr)
Erika lors du stage (photo PSG.fr)
Le PSG n'a pas ménagé sa préparation du rendez-vous face à Montpellier. Si l'an dernier, les Parisiennes avaient été chercher le soleil au Qatar, cette année, elles sont depuis dimanche soir à Saint-Raphaël. Malgré le départ de trois joueuses (Asllani, Henning, Horan), seule l'Américaine avait beaucoup joué cette saison. Mais Farid Benstiti pense son groupe capable de revenir dans le coup : "Nos joueuses commencent à revenir à leur meilleur niveau et les recrues à véritablement à s'adapter". Jessica Houara D'Hommeaux qui effectuait son retour dimanche dernier est aussi prête à en découdre pour rester européen : "C’est très important d’être qualifiée pour l’Europe d’autant que Lyon peut se faire accrocher, le championnat est un peu mieux réparti maintenant". Le PSG devra en tout cas faire avec l'effectif actuel même si Farid Benstiti précise qu'un recrutement pourrait encore avoir lieu : "Si on doit prendre quelqu’un, notre limite c’est le 31 et je fais confiance à mon groupe actuel pour le match face à Montpellier".

Un duel de haut tableau où la défaite est interdite alors que le championnat ne se termine que dans quatre mois. Car un revers annihilerait tout espoir : "Chaque saison, nous avons dû faire des résultats à Montpellier et à Lyon comme à Juvisy. La seule différence avec cette saison, c’est le calendrier. Il arrive à des moments assez tôt dans la première partie comme dans la deuxième partie de saison, mais si vous regardez bien, dans les trois dernières saisons où on a été qualifié pour l’Europe, il a fallu que l’on obtienne des résultats à Juvisy, à Montpellier et à Lyon. On est dans la même définition du championnat, c’est celui de ne pas perdre contre les équipes de tête"

Propos recueillis par W.Commegrain/lesfeminines.fr

D1 - MONTPELLIER - PSG : objectif Ligue des Champions pour les Parisiennes

Vendredi 15 Janvier 2016
Sebastien Duret


1.Posté par Jean-Claude LIBERT le 16/01/2016 12:59
jeanclaude.libert77@hotmail.fr
Bonjour,

Le PSG va jouer dimanche contre MONTPELLIER sans doute le match le plus important de sa saison nationale.
Nationale car il est toujours en lice en WCL en attendant ... l'OL !!!.

Une défaite et les parisiennes pourraient dire ADIEU à l' EUROPE et très certainement à F BENSTITI pour 2016/2017.
Avec un nul , elles seraient dans l'obligation de battre l'OL le 05/02 en espérant un faux pas des montpelliéraines contre JUVISY ou à l'OL la dernière journée.
Une victoire ne serait pas encore salvatrice car même si, dans ce cas, le PSG reprenait la 2é place, celle-ci pourrait à nouveau lui échapper en cas de défaite le 05/02 contre l'OL !!!.

L'importance de ce match est aussi capitale pour MONTPELLIER qui en cas de victoire serait pratiquement assuré de la 2é place et pourrait fêté cette place européenne dans un match de gala le 21 MAI dans le Grand Stade de LYON.

Que le meilleur gagne .... sachant que pour les lyonnaises un match nul serait presque l'assurance du titre.

Sportivement


Dans la même rubrique :