Footofeminin.fr : le football au féminin

Bérangère Sapowicz : "Cela servira pour la suite"

Après la défaite face à l'Allemagne, la gardienne des Bleues revient sur cette rencontre devant près de 50 000 spectateurs.



Bérangère Sapowicz : "Cela servira pour la suite"
Après ce match face à l’Allemagne, et une bonne réaction des Bleues en seconde période, la défaite est-elle digérée ?
La bonne réaction nous aide malgré la défaite. La bonne prestation de l’équipe facilite le travail de "deuil" de ce match-là et permet de vite se tourner sur le quart. C’est aussi la chose importante pour mieux se concentrer sur la suite

Comment as-tu vécu le soutien du public allemand ? Cela a-t-il été impressionnant ?
Tout le monde était derrière les Allemandes, même si au début, je n’avais trop l’impression que l’on entendait les supporters. Mais au fur et à mesure du match, où l’on n’arrivait pas à mettre le pied sur le ballon et alors que les Allemandes progressaient de plus en plus, on a senti le public derrière son équipe et après elles ont marqué leurs deux buts. Le public les a encore plus poussées. C’est impressionnant quand même, ça change de ce qui se passe en France.

Sapowicz a connu sa première défaite en Bleue (photos : Eric Baledent)
Sapowicz a connu sa première défaite en Bleue (photos : Eric Baledent)
Wendie avouait hier qu’il avait été difficile de communiquer…
C’était très dur. Déjà sur le premier but, où elle pense que je vais sortir alors qu’en fait ce n’était pas du tout le cas. C’est le jeu, il y avait plein de bruits, il faut faire avec, mais ce n’était pas une chose facile.

Ce genre de situation est aussi une bonne expérience ?
Oui et il nous faut trouver des codes, apprendre le métier. Nous n’avons pas l’habitude en France. Cela s’est produit-là, il faut trouver d’autres codes, d’autres signaux pour savoir quand j’y vais, ou je n’y vais pas. Cela servira pour la suite.

Il y a beaucoup d’enseignements à tirer de ce match, dont une bonne réaction des Bleues

Quand on pose le ballon, on arrive à savoir où se situe l’adversaire pour trouver les failles. On n’a pas eu peur mais on avait la pression, car si on perdait le ballon, derrière cela pouvait faire but parce que c’était l’Allemagne alors qu’avec les autres équipes, c’était moindre. Le ballon nous « brûle » un peu plus les pieds et on ne prend pas assez le temps de voir où se situent nos partenaires.

Concernant le penalty, avec le recul, comment revois-tu cette situation ?
J’ai plusieurs choses dans ma tête. Je me suis levée ce matin en me demandant qu’est ce qui s’était passé, tu as pris un carton rouge, tu aurais pu faire autre chose ? Du coup, j’ai sauté sur l’ordinateur pour revoir les images. Je décide de sortir et j’y vais à fond, après elles jouent bien le jeu en laissant traîner ses jambes et après je l’accroche, il n’y a pas photo. Il y a penalty. Après le carton rouge qui va avec, cela est peut être un peu sévère. C’est comme ça, et je ne suis pas sûre qu’en restant sur ma ligne, j’aurai pu faire mieux. Après je ne voulais pas quitter le terrain et j’ai demandé à la quatrième arbitre qui avait pris le carton ! Maintenant je vais prendre la sanction comme elle va arriver. Cécé (NDLR : Céline Deville) ira dans les buts, et chacune des gardiennes a ses qualités, si c’est Laëtitia qui doit rentrer, il n’y a pas de soucis non plus. Entre moi et elles, il y a une confiance mutuelle.

Mercredi 6 Juillet 2011
Sebastien Duret


1.Posté par Patrick Blond le 06/07/2011 20:27
Chère Bérangère, j'ai été malheureux pour vous sur cette faute qui a entraîné un coup de pied de réparation (normal) et votre exclusion (normale aussi) de la partie. Mais c'est ainsi... De toutes les façons, vous ne pouviez pas faire autre chose qu'une faute ou bien alors il fallait laisser faire... Mais peut-être qu'avant votre intervention, vos partenaires auraient pu tenter de stoper les attaquantes allemandes... Je ne les critique pas, car je n'étais pas à leur place sur le terrain. Bon courage pour la suite. ALLEZ LA FRANCE !

2.Posté par ouioui le 06/07/2011 22:58
Je pense que la faute doit être partager sur le premier but. Je ne sais pas si on parle du même match mais je vous revois faire l'action d'aller vers le ballon donc je suppose que la jeune Wendie a du comprend la même chose que moi !C'est bien beau de vouloir se faire passer pour une coéquipière formidable devant les journaliste mais se serais encore mieux d'assumer c'est actes juste pour le bien être de toute une équipe .on est coéquipière jusqu'au bout dans la victoire comme dans la défaite!

3.Posté par Max le 06/07/2011 23:37
Trois matchs parfaits et la voila sur le banc par un exces de zèle d'une arbitre qui veux passer à la télé!
"c'est l'jeux ma poV 'Huguette"

Bravo pour tout le reste!!

4.Posté par Gonadotrope le 06/07/2011 23:39
Pas de chance pour cette talentueuse gardienne, qui n'a pas été mise en valeur lors des deux 1ers matches, et qui hier a été abandonnée par 3 fois par ses défenseures... En effet, un marquage plus strict aurait peut être pu éviter les 2 premiers buts mais surtout la faute qui entraîne le pénalty (justifié) et le carton (sévère, il n'y a pas d'intention de faire mal ou de blesser).
M Oui oui, vous n'avez peut être pas vu le même match que la personne interviewée, mais je n'ai pas lu la même interview que vous: à aucun moment elle ne jette la faute sur ses partenaires....

5.Posté par Ju le 07/07/2011 00:22
"Ouioui" je pense que tu ne connais pas assez le football ou que tu es de mauvaise foi pour poster un tel commentaire.
Je te conseillerais donc de revoir les images des différents buts pour te rendre compte que Wendie fait deux grosses erreurs de marquage sur les deux premiers buts... Bien sur que la faute est partagée sur le premier but mais encore une fois si le gardien ne dis pas "j'ai ou autre chose" le défenseur ne doit pas s'arrêter de jouer sur un simple sentiment. Donc, on va dire que c'est une mauvaise compréhension des deux cotés.
Sur le deuxième, je pense que les images parlent d'elles-même... il y a également une erreur sur le 4ème but où Laure B quitte son marquage pour jouer le ballon...
C'est le métier qui rentre comme on dit. Et c'est grâce à ces erreurs qu'elles vont pouvoir encore progresser.
Enfin, Je suis d'accord avec "Gonadotrope" sur le fait qu'à aucun moment Bérangère ne rejette la faute sur ses coéquipières... A revoir également l'interview...
Au contraire, la solidarité est leur force et cela se ressent sur le terrain.

Maintenant place au quart de finale et à un nouveau tournoi qui commence !!!
On te retrouve en demie Bérangère :) Allez les Bleues

"ouioui", on essaye de s'appliquer aussi sur l'orthographe stp


Dans la même rubrique :