Footofeminin.fr : le football au féminin

Bleues - FRANCE - UKRAINE : 4-0, les Françaises qualifiées pour l'Euro 2017

Grâce à une victoire 4-0 face à l'Ukraine, la France est devenue la première équipe qualifiée pour l'Euro 2017 aux Pays-Bas. Un succès acquis avec le retour de l'efficacité grâce notamment à une Majri étincelante.



Hamraoui a ouvert le score (photo UEFA.com)
Hamraoui a ouvert le score (photo UEFA.com)
Est-ce l'air de la France, le nouveau maillot Nike, ou bien l'enjeu d'une qualification pour l'Euro 2017 ? Toujours est-il que les Bleues ont scoré face à l'Ukraine à quatre reprises. Cela n'était plus arrivé depuis la nette victoire face à l'Albanie en novembre dernier.

Pour cette rencontre, avec le départ prématuré de Necib sur blessure, l'absence d'Henry finalement non rétablie, c'est un onze inédit qu'alignait le sélectionneur Philippe Bergerôo. En défense, Karchaoui faisait ses débuts en sélection dans le couloir gauche. Un choix qui permettait à Majri de monter d'un cran en milieu gauche. Dali prenait le côté droit de l'attaque tricolore alors qu'Abily était placée en meneuse. A la pointe des Bleues, on retrouvait Le Sommer.

Hamraoui buteuse dans sa région natale

Hamraoui félicitée par ses coaches (photo A.Mesa/FFF)
Hamraoui félicitée par ses coaches (photo A.Mesa/FFF)
Un nouveau visage qui apportait de l'animation dans le jeu. D'entrée Majri apportait sa vitesse et son audace sur le côté gauche. Elle trouvait Le Sommer qui tentait une reprise en se jetant pour reprendre du droit. Mais l'attaquante n'avait pas la réussite avec elle et trouvait la barre (4e). Les Bleues trouvaient tout de même rapidement l'ouverture. Sur un corner joué en retrait par Bussaglia pour Majri, elle centrait pour déposer le ballon sur la tête d'Hamraoui. La native de Croix, à 50 kms de Valenciennes où se jouait cette rencontre, plaçait une reprise décroisée de la tête imparable (1-0, 8'). Elle se mettait à nouveau en évidence avec un ballon piqué de 22 m qui trouvait la barre (25e).

Le deuxième but de la rencontre était l'occasion d'un beau mouvement avec quatre joueuses impliquées. Sur le côté gauche, Bussaglia, Majri puis Le Sommer se trouvaient en une touche. Le Sommer glissait sur Abily qui s'avançait sur la gauche de la surface pour conclure d'une frappe croisée du gauche que la gardienne touchait mais laissait filer dans le petit filet opposé (2-0, 26'). Sur le côté droit, Dali apportait aussi sa contribution avec un centre pour Le Sommer qui se jetait au premier poteau mais concédait le corner (29e).

L'Ukraine ne posait pas de difficulté dans cette rencontre. Déjà battu 3-0 à l'aller, cet adversaire n'avait pas grand chose à montrer. Mais l'équipe ukrainienne profitait cependant d'une mauvaise relance de Bouhaddi vers Delannoy pour se procurer une occasion. La capitaine Apanaschenko butait cependant sur Bouhaddi qui se rattrapait (43e).

Majri récompensée par un but

Majri aura été la meilleure joueuse de cette rencontre (photo A.Mesa/FFF)
Majri aura été la meilleure joueuse de cette rencontre (photo A.Mesa/FFF)
En seconde période, Hamraoui faisait encore parler son audace avec une louche pour Le Sommer qui tentait une reprise du gauche difficile et finalement trop croisée (58e). Dans la minute qui suit, Karchaoui et Majri combinaient bien. La Lyonnaise réalisait en pivotant le grand pont sur Kravets avant de centrer fort devant le but. Vasylyuk venait tromper sa gardienne aux 6 m (3-0, 59'). Si la qualification ne faisait plus de doute, Bergerôo en profitait pour faire entrer en jeu Diani et Kaci. Cette dernière recevait un caviar de Le Sommer mais sa reprise écrasée terminait sur la gardienne Samson (88e). Un quatrième but allait clore cette rencontre. Le Sommer remontait le ballon dans l'axe, décalait pour Diani à droite qui centrait pour la reprise de la tête au second poteau de Majri (4-0, 90').

Un succès qui qualifie les Bleues, mais qui fait aussi du bien au mental car les Françaises ont su produire du jeu pour se procurer des occasions et marquer quatre fois. Prochain rendez-vous face à la Grèce, le vendredi 3 juin prochain.

Championnat d'Europe UEFA - Phase de qualification - Groupe 3
Lundi 11 avril 2016 - 21h00
FRANCE - UKRAINE : 4-0 (2-0)
Valenciennes (Stade du Hainaut)
Spectateurs : 15 028
Temps pluvieux - Terrain bon
Arbitres : Eszter Urban (HON) assistée de Andrea Hima (HON) et Katalin Török (HON). 4e arbitre : Solenne Bartnik (FRA)
Buts : Kheira HAMRAOUI 8', Camille ABILY 26', Iryna VASYLYUK 59' c.s.c., Amel MAJRI 90'
Avertissement : Hamraoui 76' pour la France

FRANCE : 16-Sarah Bouhaddi ; 8-Jessica Houara d'Hommeaux, 19-Griedge Mbock Bathy Nka, 5-Sabrina Delannoy (cap.), 3-Sakina Karchaoui ; 15-Elise Bussaglia (7-Sandie Toletti 67'), 23-Kheira Hamraoui ; 11-Kenza Dali (20-Kadidiatou Diani 75'), 10-Camille Abily (17-Aurélie Kaci 85'), 22-Amel Majri ; 9-Eugénie Le Sommer. Entr.: Philippe Bergerôo
Non utilisées : 21-Karima Benameur, 2-Kelly Gadea, 12-Elodie Thomis, 18-Marie-Laure Delie
UKRAINE : 23-Kateryna Samson ; 4-Anastasia Filenko, 22-Darya Kravets, 18-Iryna Vasylyuk, 2-Olha Basanska ; 8-Olha Boychenko (21-Tamila Khimich 46'), 17-Daryna Apanaschenko (cap.), 15-Iya Andrushchak, 6-Lyudmyla Pekur, 11-Tetyana Romanenko (16-Olha Ovdiychuk 60') ; 7-Yana Kalinina (9-Veronika Andrukhiv 87'). Entr.: Volodymyr Reva
Non utilisées : 1-Iryna Zvarich, 5-Maryana Ivanishyn, 10-Iryna Kochnyeva, 14-Nadiia Khavanska

Les buts
1-0 Hamraoui 8' (Corner de Bussaglia joué en retrait sur Majri à 22 m côté gauche qui dépose le ballon sur la tête d'Hamraoui qui décroise et trouve la lucarne gauche de la gardienne)
2-0 Abily 26' (Action à gauche avec Bussaglia, Majri, Le Sommer et Abily. Cette dernière s'infiltre dans la surface et place une frappe croisée du gauche que la gardienne touche mais ne stoppe pas)
3-0 Vasylyuk 59' c.s.c. (Bonne combinaison avec Karchaoui à côté gauche qui sert Majri qui d'un geste technique réalise le petit pont sur Kravets avant de centrer fort devant le but. Vasylyuk coupe au premier poteau et trompe sa gardienne en envoyant le ballon dans le petit filet opposé)
4-0 Majri 90' (Le Sommer remonte le ballon et décale sur Diani à droite qui centre pour la reprise de la tête aux 6 m de Majri)

Classement
1. France, 18 pts (20-0) [6 matchs]
2. Ukraine, 10 pts (11-10) [6 matchs]
3. Roumanie, 7 pts (8-7) [5 matchs]
4. Grèce, 6 pts (9-12) [5 matchs]
5. Albanie, 0 pt (3-22) [6 matchs]


Bleues - FRANCE - UKRAINE : 4-0, les Françaises qualifiées pour l'Euro 2017

Le résumé


Le replay intégral


Mardi 12 Avril 2016
Sebastien Duret


1.Posté par Jean-Claude valladier le 12/04/2016 10:17
Trouvaille !!!! Bergeroo aurait il trouvé la joueuse qu''il ne fallait pas
mettre dans son équipe? Ce soir malgré l''absence de nombreuses joueuses(qui
sont indiscutables) L''équipe alignée a très bien fonctionné.Mr Bergeroo
vous ètes sur la bonne voie.

2.Posté par Jean-Claude LIBERT le 12/04/2016 14:21
Bonjour,

J'aime bien la réflexion de Jean-Claude VALLADIER même s'il aurait du aller au fonds de sa pensée et citer "la joueuse qu'il ne fallait pas mettre" !!!!.
Ce n'est pas parce que l'on parle d'une joueuse qu'on ne l'aime pas mais ce n'est qu'une question de football.

Personnellement cela fait un moment que j'attends de voir BERGEROO associé en attaque A MAJRI et E LE SOMMER et hier il a enfin osé le faire....et c'est une REUSSITE !!!.

J'étais au stade hier et quel régal de voir A MAJRI et E LE SOMMER devant. Mes vœux et souhaits étaient exaucés et on a vu la différence avec les lignes d'attaque précédentes.
M L DELIE n'a pas les capacités des 2 premières : technique, vivacité, rapidité d'exécution.

J'imagine ce duo avec L NECIB derrière A MAJRI et avec A HENRY, C ABILY et E BUSSAGLIA pour aider le duo d'attaque .
Voilà pour moi l'équipe type avec J HOUARA pour faire la 5é au milieu et couvrir le côté droit du milieu et de la défense et les 3 défenseures L GEORGES, W RENARD (absentes hier) et GM'BOCK.
Ah! j'oubliais la gardienne .... S BOUHADDI exagère. Elle ne changera jamais et elle ne mérite plus . d'être la n°1. Hier ses "conneries" incontrôlables auraient pu couter 2 buts à l'EDF. D'abord sur tous les ballons aériens dans les 6 m elle est en panique ou elle ne sort pas et ensuite ses errements sur certains dégagements ne sont pas faits pour rassurer sa défense..

P BERGEROO réussira t-il à laisser sur le banc , voire à la maison ML DELIE ? Personnellement j'en doute car ML DELIE semble être protégée par la FFF depuis BINI. Dans un groupe de 18 joueuses pour les JO elle ne me parait pas avoir une place. Pour un groupe de 23 comme à l'EURO elle peut accéder mais il y a des jeunes qui poussent et S KARCHAOUI, S TOLETTI et K DIANI ont montré de belles choses hier .. sans compter MC LEGER, D CASCARINO et C LE BIHAN quand elle sera rétablie.
Alors quid de ML DELIE ?


Dans la même rubrique :