Footofeminin.fr : le football au féminin

Bleues - Wendie RENARD : "Il faut que chacun se remette en question"

La capitaine des Bleues a réagi sur la défaite face à la Colombie et ne mâche pas ses mots sur les erreurs françaises à corriger.



Wendie Renard (photo FIFA)
Wendie Renard (photo FIFA)
L'analyse de la défaite
"On a juste manqué de justesse technique, de précision dans l'avant dernière passe. On a fait une entame parfaite en allant les chercher assez haut, en se procurant des occasions. On prend un but alors que l'on dominait et on n'a pas réussi à conclure. Après c'est difficile, on ne revient pas avant la mi-temps, après en deuxième, on a essayé de pousser et forcément on laisse des espaces et l'on prend ce deuxième. Il va falloir tirer les enseignements de ce match pour rebondir. Si on veut aller loin dans la compétition, il faut que chacun se remette en question."

Le manque de réalisme
"Si on ne change pas, c'est peut-être quelque chose qui va nous priver de certaines choses à venir. Va falloir regarder tout ça à la vidéo, en tirer les enseignements. Encore une fois, tout n'est pas négatif dans ce match mais les Colombiennes ont eu très peu d'occasions et ont été très efficaces par rapport à nous. Même si on perd 0-2, quand on regarde le nombre de fois où elles sont venues dans notre surface et le nombre de fois où l'on a été dans leur surface, il n'y a pas photo. Le foot, c'est l'efficacité et de ce côté-là, elles ont été plus efficaces que nous. Forcément il y a la surprise, elles nous ont battu. Bravo aux Colombiennes."

"Il va falloir que l'on relève la tête."

Le premier but
"On a une touche pour nous, les Colombiennes récupérent, ca ressort et on prend le but. Pour moi, c'est inadmissible. Ce sont des faits de jeu qu'il va falloir régler entre nous. Si on veut aller loin, il va falloir rester solidaires jusqu'au bout. Je pense que Louisa voulait la jouer rapidement et que Jess' voulait la faire. Il y a eu une incompréhension. Malheureusement Louisa lance le ballon sur Jess' et l'arbitre n'a pas compris, elle met le ballon à l'adversaire, contre nous. Il faut que l'on corrige ce genre de choses. On ne peut pas faire ce genre de choses, ce n'est pas possible. Il va falloir que l'on relève la tête."

Le deuxième but
"On voulait pousser. Sur un contre, Sarah (Bouhaddi) esssaye de donner coup de main. Malheureusement elle perd le ballon et on prend le but mais on est dans une situation, où l'on est déséquilibré. C'est normal. On aurait pu aussi pu me dire que je n'avais rien à faire devant."

Et aussi...


Dimanche 14 Juin 2015
Sebastien Duret


Dans la même rubrique :