Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1Arkema - Et si la D1 se jouait à 11 la saison prochaine ?

Le championnat n'est pas encore terminé et le COMEX de la FFF n'a pas encore pris la moindre décision. Un scénario loin d'être utopique pourrait amener le championnat à se jouer à onze. La raison pourrait s'expliquer par les éléments règlementaires qui suivent.



Ce scénario n'a rien de farfelu et les différents éléments de ces derniers jours confirment que cela serait plus plausible qu'un championnat à dix équipes.
Lorsqu'un championnat arrive à son terme, ce qui devrait selon toute vraisemblance se produire en D1 alors qu'il reste deux journées à jouer, il sera donc appliqué les dispositions de l'article 6 du règlement du championnat pour constituer les équipes de la prochaine saison.

Cela signifie que le championnat de D1 comprendrait les 10 équipes classées jusqu’à la 10ème place incluse de D1 Arkema de la saison 2020-2021. L'alinéa b de l'article 6.1 ne pourra par contre pas s'appliquer. Normalement deux équipes devaient être promues de D2 en D1 mais l'arrêt définitif du championnat a été acté par le COMEX du 24 avril dernier. Celui-ci y a mentionné le fait qu'aucune accession, ni relégation n'étaient prononcées. Reste alors l'alinéa c) qui précise : "Le cas échéant, et jusqu’à la date du 17 juillet, le club nécessaire pour atteindre le nombre de 12 clubs défini au présent règlement, est le club classé 11ème de la D1 Arkema à l’issue de la saison précédente".

Le 11e repêché, pas le 12e

Le 11e du championnat pourrait donc se voir repêcher mais aucunement le 12e en vertu de l'article 5 : "Lorsque le nombre total des clubs devant composer un championnat la saison suivante est inférieur au nombre de clubs devant y figurer, le ou les clubs supplémentaires appelés à combler les places vacantes sont repêchés parmi ceux qui occupaient les places de relégation de ce niveau de compétition. Ce repêchage se fait selon les modalités spécifiques à chaque compétition. L’équipe classée dernière de son groupe (ou de son championnat) est reléguée sans possibilité de repêchage".

Un calendrier à 22 journées, un seul relégué

Que ce soit avec 11 ou 12 équipes, il faudrait donc 22 journées de championnat avec un exempt à chaque journée soit 20 matchs par club. C'est d'ailleurs un calendrier avec 22 dates qui a été homologué par le COMEX du 6 mai pour une reprise le 5 septembre. Dans ce cas, en fin de saison 2021-2022 l'article 2 pourra s'appliquer : "Lorsqu’un groupe comprend moins d’équipes que prévu par les articles 6 et 7, et que l’application de l’alinéa précédent ne permet pas de combler toutes les vacances, il y a alors autant de relégation en moins en division inférieure que d’équipe manquante."

Et un projet en 2022-2023 à quatorze ?

Vendredi dernier, Jean-Michel Aulas, président de l'OL évoquait en conférence de presse la situation, tout en précision que rien n'était décidé. « Il se pose un problème de droit. Dans l'état actuel des choses, quand un championnat ne se termine pas, il n'y a pas d'accession, c'est le cas de la D2 ». Si cela semble acquis, la solution serait celle de proposer plus de montées à l'issue de la prochaine saison.
« La règle est celle que j'ai exposée mais il y a un certain nombre de solutions qui pourraient exister, a assuré Aulas. C'est ce que nous a promis Jean Lapeyre, le directeur juridique de la Fédération qui a la responsabilité de trouver la meilleure solution. On va tout faire pour que ça n'en reste pas là. On prendra la meilleure décision pour le foot féminin. »

Cependant, pour changer le format du championnat en nombre d'équipes, le COMEX devra proposer une modification du Règlement du Championnat de France de D1 pour modifier les modalités d'accessions et relégations. Au regard des statuts de la FFF et de l'article 11, l'Assemblée Fédérale a compétence pour l'adoption "des dispositions des Règlements des compétitions nationales relatives au nombre de clubs, aux accessions et aux rétrogradations". Or une Assemblée Fédérale aura lieu le 5 juin prochain.

Ou un retour à 12

De ce fait, il pourrait y avoir une seule relégation de D1 à l'issue de la saison 2021-2022 en raison d'un championnat à 11 équipes. Pour passer à 14 équipes comme cela aurait été suggéré et fait aussi partie des souhaits de nombreux clubs dans un calendrier "à trous" en deuxième partie de saison, quatre montées seraient nécessaires. De quoi proposer deux promotions par groupes de D2 après en avoir été privées cette saison. Un scénario dont les clubs de D2 se satisferaient pleinement.

Si ce scénario n'était pas retenu, le championnat reviendrait alors à 12 équipes avec trois accessions de D2 en D1. Dans ce cas, outre les premiers de chaque groupe, le meilleur deuxième des deux groupes de D2 serait promu comme cela est déjà prévu règlementairement.

En tout état de cause, aucune décision ne sera prise avant la dernière journée du championnat prévue le week-end du 5 juin. Si en bas de tableau, Soyaux a creusé l'écart sur Issy, alors que Le Havre est distancé de cinq points par le 11e, la prochaine journée pourrait déjà figer les places et il restera alors à attendre la solution retenue.

Source FFF
Source FFF

Lundi 10 Mai 2021

Dans la même rubrique :