Footofeminin.fr : le football au féminin

#Rio 2016 - Les réactions après CANADA - FRANCE (1-0) : "Il y avait autre chose à faire"

Retrouvez les réactions françaises et canadiennes après le quart de finale remporté par le Canada, vendredi soir à Sao Paulo.



Philippe Bergerôo (sélectionneur de la France) : « Cette équipe manque de flamme dans les moments importants. En trois ans, quand on a été menées au score, on n’est revenues qu’une fois. On n’arrive pas à passer ce palier. Même si on est tombés sur une très bonne équipe du Canada, au niveau de l’organisation, dans l’impact, il y avait autre chose à faire. Après le but, on a déjoué. Cette génération aura payé tous ses problèmes mentaux. On l’a perdu et on ne peut s’en prendre qu’à nous-mêmes. On n’a pas su assumer ce match qui était psychologiquement très important. Mon avenir ? Je suis sous contrat jusqu’en 2017. Pour l’instant, cette question ne se pose pas. »

Henry : "Si on échoue toujours à la dernière marche, c’est qu’il y a une raison"

Amandine Henry (milieu de terrain de la France) : « C’est encore une grande désillusion. On avait tellement travaillé que c’est un gros échec. On est très déçues. Nous, les joueuses on fait le maximum. Après, oui, c’est sûr qu’il manque quelque chose. Si on échoue toujours à la dernière marche, c’est qu’il y a une raison. Que manque-t-il ? C’est le plus dur à savoir. »

Griedge Mbock Bathy Nka (défenseure de la France) : « Sur le centre de Beckie, il y a un problème de marquage. Je ne sais pas si Jessica (Houara) m’a parlé parce qu’il y avait beaucoup de bruit, je n’entendais pas… Ce but, je le prends pour moi.»

b[Noël Le Graët (président de la FFF) :
« On a encore des occasions mais sur les grands matchs, on a du mal à marquer. C’est difficile d’envisager d’être champions lorsqu’on n’est pas efficaces. Sur le match, il n’y a pas grand-chose à dire, je crois que le Canada a été meilleur que nous même s’il y a un penalty me semble-t-il. Cela dit, dans le jeu, on n’a pas dominé cette équipe, on n’a pas été d’un grand niveau. Et on ne marque pas. Il n’y a pas de honte à avoir. Ceci dit, il y a une déception parce qu’elles se préparent bien, sont volontaires, travaillent beaucoup. Elles méritent un titre. »

Herdman : "Nous avons montré le courage canadien"

Stephanie Labbé (gardienne du Canada) : « Nous sommes tellement excitées maintenant. Nous sommes définitivement ici pour aller jusqu’au bout. Après ce soir (ndlr : vendredi), nous nous préparons pour la prochaine étape, parce que nous savons ce que nous pouvons le faire contre l’Allemagne. Il y a beaucoup en jeu : nous jouons pour une médaille d’or. »

John Herdman (sélectionneur du Canada) : « Nous avons une nouvelle fois montré le courage canadien. C’est ce qui permet d'avancer dans des tournois. Notre équipe a été très disciplinée défensivement et puis le but de Sophie Schmidt a été remarquable. Ce fut une autre véritable performance d’équipe. Je suis fier de ce que nous montrons, mais nous n’avons pas encore fini. Nous avons fait de grands changements après la Coupe du Monde Féminine 2015. Les joueuses d’expérience ont accueilli les jeunes joueuses et les jeunes joueuses ont adopté les joueuses d’expérience. Il y a une chimie spéciale, et ça se voit sur le terrain.»

Christine Sinclair (capitaine du Canada) : « Nous ne sommes pas venues ici pour battre la France en quart de finale, nous sommes ici pour monter sur le podium. La France est peut-être l’une des meilleures équipes du monde, mais le Canada possède l’une des meilleures défenses au monde. Le Canada devra être à son meilleur face à l’Allemagne.»

Sources : L'Equipe, AFP, Canadasoccer


Mardi 16 Août 2016
Sebastien Duret


1.Posté par danou le 14/08/2016 09:26
tres dommageable qu a aucun moment mr bergeroo ne se sente pas responsable

2.Posté par Jean-Claude LIBERT le 14/08/2016 10:57
Bonjour,

Bon maintenant ça suffit de protéger P BERGEROO, je l'ai personnellement défendu assez longtemps mais ses déclarations sont honteuses et s'exonèrent de ses propres responsabilités et cela je ne peux l'admettre.

Ainsi les joueuses "manquent de flamme dans les moments importants" !!.
Ainsi "cette génération aura payé tous ses problèmes mentaux" !!.

BINI sort du corps de BERGEROO !!!!.

De qui se moque BERGEROO ? N'a t-il pas encore compris que "la flamme" et "les problèmes mentaux" (s'il y a !!) commencent à "brûler" et à "s'apaiser" à partir du moment où la composition de l'équipe est donnée.
Et quand un sélectionneur prend une "zombie" avec ML DELIE plutôt qu'une gazelle comme C LE BIHAN ou MC LEGER il ne faut pas s'attendre à un brasier sur le terrain.

Mais il y a pire pour moi ....

Quand un sélectionneur, pour un match couperet, se prive de L NECIB, la meilleure meneuse de jeu du monde fut-elle un poil moins performante mais qui vient de "claquer" 2 buts dans le dernier match de poule crucial pour la qualification pour les 1/4, j'appelle cela une faute professionnelle et non un "manque de flamme dans les moments importants" et non une "génération à problèmes mentaux".!!

Quand un sélectionneur se prive de la vitesse d'E THOMIS capable de tout du pire comme du meilleur mais en l'occurrence du meilleur dans ce même 3é match de poule puisque à l'origine des 2é et 3é but français, j'appelle cela une faute professionnelle et non "un manque de flamme dans les moments importants" et non "une génération à problèmes mentaux".

Que ce soit BINI ou BERGEROO, cette génération a grandement manqué d'un sélectionneur charismatique. Au contraire les joueuses dont certaines sont les meilleures au MONDE et les autres les meilleures en EUROPE ont eu a supporter un gourou sectaire BINI infoutu de se départir de l'influence néfaste de SOUBEYRAND et THINEY et préférant faire passer son "projet de vie" plutôt que de sélectionner les meilleures :A HENRY, H LATTAF, L TONAZZI et un temps (CDM2011) S BOUHADDI et "expulsant" même de l'EDF une S BOMPASTOR pour avoir posé les bonnes questions..
Elles ont aussi à supporter un BERGEROO au charisme d'une huitre qui ne respire pas le pyromane qui devrait mettre le feu à des joueuses aussi talentueuses.
Il a aussi très mal géré "l'affaire THINEY". Si celle ci méritait une sanction pour ces dérapages à la CDM2015, il n'était pas nécessaire de lui donner une exclusion définitive. 2 ou 3 matchs de suspension et un recadrage entre 4 yeux auraient été plus intelligents ... et auraient permis à l'EDF d'avoir un fameux duo d'attaquantes buteuses de surcroit.

Ces 2 sélectionneurs à la tête de l'EDF depuis presque 10 ans donc une génération, ont une chose en commun : Ils ont montré tous les 2 une allure et une désinvolture condamnable, BINI en 1/4 de l'EURO contre le DANEMARK et BERGEROO en 1/4 aux JO contre le CANADA ont failli s'endormir enfoncés au fond de leur siège.
Quel contraste avec les entraineurs danois et canadiens qui arpentaient leur rectangle en encourageant leurs joueuses.
BINI a été viré et a toujours le même comportement sur le banc chinois et BERGEROO devrait suivre le même chemin car tous les 2 ont fait beaucoup de mal au foot féminin français.

J'ai longtemps défendu BERGEROO mais la gestion de ce 1/4 de finale avec sa compo d'équipe ahurissante et la défaite qui a suivi est le trop plein et la goutte d'eau qui a fait déborder le vase.

BERGEROO doit laisser la place ou être démissionner avant l'EURO 2017 sous peine de répétition pour les joueuses et pour certaines ce sera la dernière chance de gagner un titre ou une médaille. Elles le méritent ...

3.Posté par Robert Pouchayret le 15/08/2016 23:38 (depuis mobile)
Amandine Henry à raison,il manque qqc chose! D''accord avec le commentaire concernant la responsabilité de l''entraîneur...mr Bergeroo n''inspire à ces filles ni enthousiasme ni compétence...assis en permanence sur son banc, il ne semble pas avoir donné

4.Posté par richard le 16/08/2016 10:31 (depuis mobile)
La faute oui à Mr bergeroo sui ne montre aucune conviction et sympathie envers ses joueuses , Mr bergeroo dehors.

5.Posté par moureaud le 16/08/2016 22:26 (depuis mobile)
Virez ce mollusque de Bergeroo prostré sur son banc alors que l''entraîneur canadien vivait avec son équipe nullisime !

6.Posté par ClaireF le 16/08/2016 23:51
Bonsoir ,

Je viens de regarder l équipe féminine d Allemagne contre le Canada et quelle difference avec l equipe de France !!
Le plus gros défaut de cette équipe de France ( le sélectionneur Bergeroo compris ) est l etat d esprit ;il lui manque un état d esprit conquérant , combattif , offensif , tourné résolument vers l avant , vers les buts adverses et je le précise car l équipe de France joue pour beaucoup vers l arrière , en défense ... Et lorsqu elle se tourne vers l avant c est pour envoyer de longs ballons à l arrachée aux attaquantes sans passage par le milieu de terrain ( ou trop peu ) .
Conséquence : le ballon revient directement au camp adverse et nos attaquantes sont épuisées prematurement par ces courses infructueuses.Mais la defense peut elle jouer differemment lorsque les milieus de terrain ne proposent aucune solution et ne reviennent pas chercher les ballons pour les redistribuer vers l avant ?
Pour moi le deuxième problème de cette équipe de France est le manque de condition physique flagrant( c est ce qui explique sans doute que les defenseuses soient obligées de zapper le milieu de terrain pour envoyer dans les airs de longs ballons aux attaquantes) , et lorsque l on vise les sommets on ne peut pas faire l impasse dessus .
Le football féminin au plus haut niveau est très athlétique , endurant et puissant et il faut que nous puissions nous adapter à cela car un certain nombre de nos joueuses sont très fébriles ,fluettes , fatiguées sur le terrain.
Personnellement je pense que certaines joueuses jeunes n ont pas encore le niveau de grandes compétitions internationales . Je suis d accord pour inclure de jeunes joueuses dans l effectif francais mais à la condition qu elles aient le niveau exigé pour ces compétitions . je crois que cela nous a fait du mal également.
Enfin , je voudrai revenir sur l etat d esprit de l equipe de France , Mr Bergeroo nous dit qu en 3 ans lorsque La france a été dominée , elle n a su que revenir au score qu une fois , cela prouve que l etat d esprit n est pas offensif. En jouant souvent vers l arrière , cela ne démontre t il pas que les joueuses sont dans le doute , la peur d aller vers l avant , la peur d aller provoquer , la peur du combat comme si elles cherchaient la sécurité et surtout ne prendre aucun risque ! mais le foot ça ne fonctionne pas comme cela ! J ai l impression d une équipe repliée sur elle meme qui ne tente rien dans la confrontation.
Et ceci découle directement de l etat d esprit en premier lieu et surtout du selectionneur Mr Bergeroo car c est à lui d implulser la culture de la gagne à ses joueuses , l envie de se transcender , d etre dans la tete tournée vers le but adverse , c est à lui de les décomplexer , Il doit inspirer aux joueuses du dynamisme et de la sécurité pour que sur le terrain , elle se lachent et affrontent leurs adversaires.
Pour moi cela tient à la personalité de Mr Bergeroo qui me semble apathique et qui n inspire aucun entrain ! Pour moi , cette faille est incompatible avec son poste de sélectionneur d une équipe de football et par conséquent il doit partir .


Dans la même rubrique :