Footofeminin.fr : le football au féminin

Bleues - FRANCE - CANADA - Réactions des sélectionneurs : Philippe BERGERÔO : "On avait décidé de muscler notre jeu"

A l'issue de la rencontre, les sélectionneurs français et canadien ont fait le bilan de cette rencontre soldée par un succès français (1-0).



Philippe Bergerôo (photo FFF)
Philippe Bergerôo (photo FFF)
PHILIPPE BERGEROO

Bilan satisfaisant pour vous ce soir ?
Oui. Tout d'abord, parce qu'il n'y a pas de blessure. On savait que ce serait un match compliqué sur le plan physique. On avait décidé de muscler notre jeu avec Kheira Hamraoui et Amandine Henry au milieu. Pour le reste, c'était une bonne soirée contre une très bonne équipe du Canada. C'est intéressant par rapport à nos futurs adversaires et des équipes vont muscler le jeu comme cela.
C'est toujours important de gagner les matchs de préparation. C'est bien d'arriver avec deux victoires. Et c'est aussi important ce soir (ndlr : samedi) d'avoir joué sans les filles légèrement blessées (Amel Majri, Griedge Mbock Bathy, Eugénie Le Sommer). Ça aurait été stupide de ma part de les aligner et d'être privé d'elles aux JO.

La France a fait preuve d'une grande efficacité
Sur des matchs de haut niveau, il n'y a pas 50 occasions. Les Canadiennes n'ont pas eu beaucoup d'occasions. On aurait pu tuer le match pour être beaucoup plus tranquille et ne pas souffrir.

La défense a encore tenu, de quoi ajouter à la satisfaction ?
Même si on a fait un très bon match, on avait sur le banc de touche des joueuses comme Griedge Mbock et Amel Majri. Quand on a ces deux joueuses qui nous manquent même si on n'a la confiance de celles qui ont joué, Si on ne prend pas de but c'est quelque chose d'important dans ces matchs où l'on a peu d'occasions.

On a vu Delie redescendre chercher les ballons, vous l'avez recadré en cours de match ?
J'avais dit qu'il faut pas aller les chercher. C'est une équipe qui a des joueuses qui vont très vite. Et si on laisse de l'espace dans leur dos ca devient compliqué. C'est pour ça que j'avais bâti une équipe avec Kheira Hamraoui, Amandine Henry et Camille Abily, et en plus Wendie Renard et Sabrina Delannoy on avait essayé de boucher l'axe. Il ne fallait pas qu'elle aille chercher. Je lui ai dit.

Qu'avez-vous pensé de l'ambiance ?
Une ambiance exceptionnelle. Ce qu'il ont fait pendant le match à la fin (ndlr : clapping avec les joueuses), c'est à l'image de ce que transmet l'équipe de France féminine. Je les remercie de nous avoir aidé. Quand vous sentez le public derrière, c'est toujours un plus pour nous.

John Herdman, sélectionneur du Canada : "Nous méritions la victoire"

Dans tous les aspects du match, nous paraissions bien, mais il nous manquait juste un peu de justesse avec notre attaque. C’était beaucoup mieux que d’autres fois où j’ai vu le Canada contre ce niveau d’opposition et je crois que les filles ont impressionné, mais elles vont être déçues parce qu’il y avait une chose dans leur esprit ce soir – remporter ce match.
Je crois que nous méritions la victoire et je dis cela vraiment rarement face à la France. Nous les avons dépassées à plusieurs niveaux. Mais ça importe peu si le ballon ne va pas dans le fond du filet. Nous sommes déçus de ne pas avoir eu le résultat que l’on souhaitait, mais nous avons du temps avant que les Jeux olympiques commencent.
C’était vraiment une bonne performance d’équipe. La joueuse dont j’aimerais parler est Fleming. Nous l’avons bousculé au cours des derniers quatre mois pour qu’elle amène son jeu d’attaque à un autre niveau et pour qu'elle fasse ce que nous savons qu’elle peut faire. J’étais vraiment fier d’elle ce soir. Elle avait l’air d’avoir du plaisir et elle connectait bien avec d’autres joueuses comme Sinclair.
C’était une excellente performance. Je ne peux pas vraiment trouver de reproches aux joueuses, à part que nous devons mettre le ballon au fond du filet, même si nous l’avons fait – ou croyons l’avoir fait – mais c’est la vie.

Lundi 25 Juillet 2016
Sebastien Duret


1.Posté par Jean-Claude LIBERT le 24/07/2016 13:17
jeanclaude.libert77@hotmail.fr
Bonjour,

Il est gonflé le HERDMAN ... C'est peut être son rôle de ne pas minimiser la prestation de son équipe mais de là à déclarer que le CANADA méritait la victoire, il me semble avoir une conception du football assez particulière.
Il faut dire que les canadiennes ne pratiquent pas le même football que les françaises et c'est vrai que au niveau du football physique elles ont gagné le match .
Mais le football c'est aussi du jeu et si leur engagement physique souvent excessif a privé la FRANCE de développer son jeu habituel, les canadiennes n'ont pas eu beaucoup d'occasions de marquer et les seules qu'elles ont eu l'ont été sur des sorties hasardeuses de S BOUHADDI ou des prises de risques anormales de la même S BOUHADDI.
Il faudra quand même que P BERGEROO se penche un jour sur les carences et les prises de risque insensées de S BOUHADDI.
J HERDMAN oublie aussi que l'équipe de FRANCE a joué sans 5 de ses titulaires habituelles et pas des moindres montrant ainsi que celles qui sont rentrées sont à la hauteur. Il y a du répondant dans l'EDF et c'est bon pour le groupe ....

Quand à BERGEROO il s'est peut être enfin rendu compte que ML DELIE ne servait à rien dans cette équipe. En 8 minutes C LE BIHAN rentrée à la 82é mn s'est montrée plus dangereuse et plus combative que ML DELIE en 82 mns passées sur le terrain. Tellement combative qu'elle a su s'arracher pour donner un ballon sur la gauche à E THOMIS que celle-ci aurait du transformer en but si elle n'avait tergiversé au point de se faire piquer le ballon.

Cette équipe alignée était une équipe bis et il n'y a rien de péjoratif dans mes propos.
S DELANNOY est la championne pour les passes en retrait à sa gardienne. Une passe vers l'avant chez elle est un véritable exploit ... lorsqu'elle arrive sur une partenaire.
K HAMRAOUI et même A HENRY ont été souvent "bousculées" physiquement.
K DIANI a raté complétement son match autant qu'elle avait été brillante contre la CHINE.
C LAVOGEZ n'est pas encore L CALAMURO-NECIB.
S BOUHADDI, Ah!... S BOUHADDI , ses extravagances et ses dribbles dans ses 5,50 m , ses sorties manquées à l'aventure ou sur CPA, il faudra quand même que BERGEROO se penche un jour sur ses errements et laisse sa chance à M GERARD, plus rassurante et plus concentrée.

Un match qui doit servir dans le contexte des JO et le match contre la NOUVELLE ZELANDE copis du jeu du CANADA.
Quand au CANADA son groupe avec l'ALLEMAGNE et l'AUSTRALIE va être physique ...

2.Posté par Jean-Claude LIBERT le 28/07/2016 10:58
jeanclaude.libert77@hotmail.fr
Bonjour,

Quelques jours après ce match et la "passion" retombée, les sentiments restent les mêmes à savoir le devoir accompli sans panache et le fait de sortir de ce match sans blessées.

Le CANADA ne joue pas au football mais au rugby/football/contact. Pour les canadiennes ou plutôt pour leur entraîneur c'est le physique, les contacts qui peuvent laisser à terre ou faire mal à l'adversaire qui priment et qui mettent la technique et le vrai football au second plan sinon même plus loin.

A chacun d'avoir sa conception du football mais ne sont pas les ETATS UNIS qui veut et encore ceux-ci voient de plus en plus leur hégémonie battue en brèche par des nations européennes à la technique collective et individuelle supérieure comme l'ALLEMAGNE ou la FRANCE. Il reste encore aux STATES la supériorité au niveau du mental et de l'approche des compétitions du moins sur les françaises mais la marge devient infime.

Toujours est-il que la FRANCE s'en sort sans dommages et sans blessées et ce n'est pas faute d'avoir reçu des coups d'autant que les canadiennes confondent souvent le physique et la brutalité qu'elle soit involontaire ou volontaire. Seules C SINCLAIR et bien sûr la gardienne échappent à mes observations mais pour le reste de l'équipe c'est ... dur !.

Le groupe F avec le CANADA avec l'ALLEMAGNE et l'AUSTRALIE + le ZIMBABWE qui ne va servir malheureusement que de "GOAL AVERAGE" et de nombre de buts pour donner la meilleure buteuse en fin de Jeux, comme la CÔTE D'IVOIRE avait permis à C SASIC, partie en retraite depuis, d'être meilleure buteuse de la CDM 2015 et dans la foulée d'être désignée meilleure joueuse UEFA 2015 , donc ce groupe F va se jouer sur le physique et les contacts..

Il ne faut pas oublier que la FRANCE est sans doute destinée à rencontrer une équipe de ce groupe F car :
- Elle finit 1ére de son groupe et elle rencontre soit le 3é du groupe E ou du groupe F. Le 3é du groupe E avec le BRESIL, la SUEDE et la CHINE serait plus abordable que celui du groupe F.
- Elle finit 2é et elle rencontre le 1er de ce fameux groupe F qui pourrait être l'ALLEMAGNE légèrement favorite.
- Elle finit 3é et elle serait alors opposée à la 1ére du groupe E ce qui m'apparaît être peut être le meilleur tirage.

En tout état de cause le 1er du groupe de la FRANCE aura un parcours "idéal" jusqu'à la finale car un 1/4 contre le 3é du groupe E ou F sera faisable pour une 1/2 finale contre du match 1er du groupe E / 3é du groupe F ou G.

On pourrait ainsi avoir en 1/4, puis en 1/2

FRANCE - CHINE puis FRANCE - BRESIL
ou
FRANCE - ALLEMAGNE puis FRANCE - CANADA
ou
BRESIL - FRANCE puis FRANCE - ALLEMAGNE.

avec une finale FRANCE - ETATS UNIS au bout .....

On voit que le meilleur scénario pour les françaises est de finir 1éres de leur groupe ce qui passe par une victoire contre les ETATS UNIS ou un nul avec un meilleur GA général.

Les jeux sont faits ... Faites vos jeux


Dans la même rubrique :