Footofeminin.fr : le football au féminin

#Bleues - FRANCE - GRECE : Un court succès, un grand record

Déjà qualifiées pour le Championnat d'Europe aux Pays-Bas, les Françaises ont cependant dû faire face à un aléa informatique face à la Grèce. Elles ont tout de même terminé la saison par une courte victoire devant un public record.



C'est une équipe de France à l'effectif réduit qui a été contrainte d'affronter la Grèce devant un public qui lui a battu des records. Une équipe privée de huit éléments et avec seulement 15 joueuses sur la feuille, la faute à un problème informatique. En effet, la FFF "n'a pas été en mesure d’enregistrer 18 joueuses auprès de l’UEFA dans le délai imparti, à savoir jeudi 2 juin à 12h00", précise le communiqué de presse de la FFF.

Seules ont donc pu figurer sur la feuille les 15 joueuses déjà enregistrées lors de la précédente rencontre qualificative face à l'Ukraine et présente ce vendredi. De quoi restreindre les choix du sélectionneur dans la ligne défensive qui n'a pas été épargnée par les blessures ces derniers temps et qui était donc fortement renouvelée. Mbock et Delannoy ont composé la charnière centrale, alors que Karchaoui a pris le couloir gauche, comme face à l'Ukraine, et c'est Dali, qui a été placée dans le couloir droit !

Comme au match aller, la formation grecque se cantonnait à défendre laissant le ballon aux Françaises. Un ballon que les Bleues faisaient circuler dans les couloirs, côté gauche par Karchaoui (6e) et Majri tout d'abord, puis côté droit avec Diani (15e, 19e). La première occasion tricolore survenait d'ailleurs ce côté avec un débordement de Le Sommer qui centrait pour Majri. La Lyonnaise se jetait pour reprendre du gauche mais croisait trop sa reprise (20e).

Premier tir cadré, premier but

(photo FFF)
(photo FFF)
C'est grâce aux qualités de passes de Bussaglia que les attaquantes françaises allaient réussir à se créer des occasions. Diani avait la première "semi-occasion" en reprenant d'une tête piquée un centre de Bussaglia (19e). Un quart d'heure plus tard, une belle ouverture d'Henry pour Bussaglia qui remettait de la tête sur Le Sommer plein axe. La Bretonne coupait la trajectoire d'une tête piquée (1-0, 36'). Le verrou grec avait sauté et cela libérait les Tricolores. Servie par Bussaglia, encore, Le Sommer d'une frappe en déséquilibre trouvait le poteau opposé (41e), avant de toucher la transversale sur une frappe du gauche (44e). Abily trouvait le cadre mais aussi les gants de la gardienne (43e).

Affluence record : la fête à la Grecque

La seconde période était toujours dominée par la France mais de manière stérile. Il n'y avait malheureusement pas de but pour récompenser le public breton. Ce dernier aurait mérité mieux, donnant de l'ambiance par ses applaudissements, ses Ola, donnant de la voix lors de la Marseillaise mais aussi en fin de rencontre en reprenant à nouveau les paroles de Rouget de Lisle. Mais ce qu'il fallait retenir, c'est surtout que ce 3 juin, le record de spectateurs pour un match féminin de football en France qui datait de 2002 lors du France - Angleterre décisif pour la qualification à la Coupe du Monde 2003 avec 23 680 personnes, est tombé. Cette fois-ci, c'est une affluence record de 24 835 au Roazhon Park.

Dans le dernier quart d'heure, Diani, Dali et Bussaglia butaient sur la gardienne et sa défense (74e), Abily pas en réussite ce soir ne trouvait pas le cadre sur coup franc (77e), pas plus que Delie entrée en jeu qui manquait le cadre à son tour (86e). Le dernier geste offensif de Majri qui se jetait en retard sur le ballon ne trouvait pas plus la cible (90e). Les Françaises peuvent désormais penser aux vacances avant de se retrouver le 30 juin prochain de nouveau en Bretagne, à Ploufragan pour entamer leur préparation aux Jeux Olympiques.


Eliminatoires Euro 2017 - Groupe 3
Vendredi 3 juin 2016 - 21h00
FRANCE - GRECE : 1-0 (1-0)
Rennes (Roazhon Park)
Temps gris - Terrain excellent
Spectateurs : 24 835
Arbitres : Esther Azzopardi (MLT) assistée de Biljana Milanova (MCD) et May Moalem (ISR). 4e arbitre : Aurélie Labadot-Cadinot (FRA)
But : Eugénie LE SOMMER 36'
Avertissement : Kollia 77' pour la Grèce

France : 16-Sarah Bouhaddi ; 11-Kenza Dali, 5-Sabrina Delannoy (cap.), 19-Griedge Mbock Bathy Nka, 3-Sakina Karchaoui ; 6-Amandine Henry ; 20-Kadidiatou Diani (13-Marie-Charlotte Léger 80'), 10-Camille Abily, 15-Elise Bussaglia, 22-Amel Majri ; 9-Eugénie Le Sommer (18-Marie-Laure Delie 59'). Entr.: Philippe Bergeroo
Non utilisées : 1-Laëtitia Philippe, 12-Elodie Thomis
Grèce : 1-Eléni Peletidou ; 19-Tatiana Georgiou (15-Stela Kotsaki 84'), 10-Natalia Chatzigiannidou (cap.), 5-Eirini Vlasiadou, 13-Dimitriou Charouia ; 18-Eileni Markou (2-Christina Kollia 71'), 4-Eleni Kakampidou ; 9-Sofia Kongouli, 17-Athanasia Moraitou, 14-Anastasia Papadopoulou ; 6-Sofia Nati (7-Christina Kokoviadou 65'). Entr.: Dimosthenis Kavouras
Non utilisées : 23-Anthi Papakonstantinou, 8-Eftychia Kontou, 11-Dimitra Panteliadou, 12-Elisavet Apostolaki, 20-Thomai Vardali


Samedi 4 Juin 2016
Sebastien Duret


1.Posté par pascal le 04/06/2016 13:56
bravo les filles continuées comme sa jus-que a la finale et ramporter la coupe 2016 ( je regarde tout vos matchs bons courages a toutes


Dans la même rubrique :