Footofeminin.fr : le football au féminin

Bleues - Festival offensif face au GHANA (8-0)

Pour sa première face au Ghana, la France a réalisé une véritable offensif notamment au cours d'une seconde période où son adversaire a complétement craqué.



Pour sa première face au Ghana, la France a réalisé une véritable offensif notamment au cours d'une seconde période où son adversaire a complétement craqué.

Dans un stade de Reims acquis à la cause des Bleues, ces dernières l'ont récompensé en inscrivant huit buts. Corinne Diacre confirmait ses dispositions à donner du temps de jeu à tout le monde et ce sont onze joueuses différentes par rapport à vendredi dernier face à l'Angleterre qui débutaient. Henry se voyait confier le brassard de capitaine comme face à l'Espagne.

Les médaillés de bronze de la dernière Coupe d'Afrique des Nations tentaient quelques infiltrations dans le camp tricolore en début de rencontre. La France répondait avec Le Garrec qui délivrait un centre coupé au premier poteau par Sarr qui manquait le cadre (11e). La Lilloise essayait ensuite de trouver la faille mais était bousculée par Egyir (14e). La gardienne ghanéenne était une première fois alertée sur une frappe de Catala relâchée où Le Garrec qui avait suivi était devancée par une défenseure (15e). Le jeu n'était pas limpide mais Le Garrec arrivait à trouver Sarr qui tentait un lob qui termine juste à côté (16e).

Sarr, seule buteuse en première période

Henry, capitaine et buteuse
Henry, capitaine et buteuse
Avec le contrôle du jeu, les Tricolores devaient veiller à ne pas se faire surprendre par une équipe ghanéenne prête à exploser en contre. C'est d'ailleurs qui se produisait sur un débordement à droite d'Abambilla repris par Ayieyam qui croyait avoir marquer. L'arbitre le refusait pour une faute préalable peu évidente d'Addo (26e). Ce but alertait les Bleues qui repartaient de l'avant. Sarr cadrait mais Mantey captait (29e) puis bien servie par Bussaglia, Le Garrec enchaînait par une frappe du droit de 16 m qui terminait sur la barre (30e).

La solution, c'est Catala qui la déclenchait en réalisant une perforation dans l'axe, avant de glisser le ballon à Sarr. D'un pied gauche tendu, elle reprenait le ballon qui était repoussé par la gardienne Sarr avant de revenir avec beaucoup de réussite sur sa tête pour finalement finir au fond du but (1-0, 37'). Percutante, Sarr était récompensée au contraire de Le Garrec qui voyait Mantey boxer le ballon avant le repos (45+2e). Corinne Diacre demandait à ses joueuses à la pause de "donner plus de rythme", "de jouer plus sur les côtés et de s'appliquer sur les centres". Un message bien reçu.

Trois doublés en seconde mi-temps

La courageuse équipe ghanéenne n'allait en effet pas connaître la même réussite en seconde période. La faute notamment à Le Sommer, entrée à la pause, dont le premier corner frappé était repris par Henry d'une superbe volée après seulement 42 secondes (2-0, 46'). Six minutes après, Sarr accrochée par Ampah, la capitaine des Bleues le transformait sans trembler (3-0, 52'). Les Bleues faisaient de mieux en mieux circuler le ballon devant un adversaire dépassé.

Déjà auteur du but de la victoire contre l'Angleterre, Asseyi continuait à être en pleine réussite en étant à l'affût devant le but pour reprendre (4-0, 58') puis en se jetant pour marquer de manière peu académique sur un coup franc de Bussaglia (7-0, 76'). Entre temps, c'est Le Sommer qui passait du statut de passeuse décisive à celui de buteuse. En deux minutes, elle reprenait un centre d'Asseyi puis une déviation de la tête de Sarr sur un centre de Torrent (5-0, 68' et 6-0, 70'). Le spectacle était conclu par Gauvin, récompensée à son tour, en plaçant une frappe hors de portée de la deuxième gardienne ghanéenne qui encaissait son seul but personnel, mais le huitième d'une rencontre à sens unique en seconde période.

Vingt-six tirs, treize cadrés, huit buts, la copie rendue a ravi la sélectionneure. "On a su hausser notre niveau de jeu. C'est positif. La réponse est là. Certaines ont montré de bonnes choses, d'autres ont été un peu en dessous. On fera un bilan individuel avec elles, avec leurs clubs et après on verra" déclarait Corinne Diacre à l'issue du match.

Sébastien Duret

Match de préparation à la Coupe du Monde 2019
Lundi 23 octobre 2017 - 21h00
FRANCE - GHANA : 8-0 (1-0)
Reims (Stade Auguste Delaune)
Temps humide - Terrain souple
Spectateurs : 16 892
Arbitres : Monika Mularczyk (Pologne) assistée de Kinga Seniuk-Mikulska (Pologne) et Katarzyna Wojs (Pologne). 4e arbitre : Victoria Beyer (France)
Buts :
1-0 Ouleymata SARR 37' (Catala à 25 m glisse le ballon au sol dans la course de Sarr qui tend la jambe gauche à l'entrée de la surface pour dévier le ballon, qui est contré par la gardienne mais vient rebondir sur la tête de Sarr pour finir dans le but)
2-0 Amandine HENRY 46' (Corner de Le Sommer depuis le côté droit pour la reprise de volée du droit à 10 m d'Henry qui loge le ballon au ras du poteau droit malgré la présence de la gardienne et Abambilla)
3-0 Amandine HENRY 52' s.p. (Faute d'Ampah sur Sarr. Le penalty est frappé du droit en force plein axe par Henry)
4-0 Viviane ASSEYI 58' (Coup franc de Bussaglia côté gauche en retrait pour Le Garrec qui place une frappe de 18 m sur la barre. Le ballon revient sur Mbock qui reprend, Mantey repousse dans l'axe sur Asseyi qui reprend du droit à 3 m)
5-0 Eugénie LE SOMMER 68' (Asseyi décale sur Sarr à droite qui centre en retrait pour la reprise du droit à ras de terre au point de penalty)
6-0 Eugénie LE SOMMER 70' (Torrent sur la droite centre, Sarr prolonge de la tête au premier poteau, Le Sommer conclut de la tête aux 6 m)
7-0 Viviane ASSEYI 76' (Coup franc excentré à 30 m sur la gauche de Bussaglia frappé rentrant et dévié par Asseyi à 6 m de la jambe droite avec de la réussite)
8-0 Valérie GAUVIN 83' (Henry remonte dans l'axe et décale pour Gauvin à gauche qui déclenche une frappe du droit de 22 m qui vient se loger au ras du poteau gauche ghanéen)

Aucun avertissement
France : 21-Méline Gérard ; 2-Charlotte Lorgeré (17-Marion Torrent 67'), 4-Laura Georges, 19-Griedge Mbock Bathy Nka, 5-Estelle Cascarino ; 18-Viviane Asseyi, 6-Amandine Henry (cap.), 15-Elise Bussaglia (10-Aminata Diallo 83'), 13-Camille Catala (9-Eugénie Le Sommer 46') ; 11-Ouleymata Sarr, 22-Léa Le Garrec (12-Valérie Gauvin 68'). Entr.: Corinne Diacre
Non utilisées : 1-Elisa Launay, 16-Sarah Bouhaddi, 3-Wendie Renard, 7-Amel Majri, 8-Hawa Cissoko, 14-Inès Jaurena, 20-Kadidiatou Diani, 23-Onema Grace Geyoro
Ghana : 1-Patricia Mantey (16-Nana Ama Asantewaa 77') ; 7-Ernestina Abambilla, 15-Faustina Ampah, 4-Janet Egyir, 17-Portia Boakye ; 13-Mary Essiful (2-Ellen Coleman 87'), 8-Juliet Acheampong (5-Patience Peterson Kundok 55') ; 14-Priscilla Okyere, 10-Elizabeth Addo (cap.), 11-Lily Naber Lawrence (6-Edem Atovor 68', 18-Priscilla Saahene 90+4') ; 3-Jane Ayieyam (9-Abdulai Mukarama 57'). Entr.: Mas-Ud Didi Dramani
Non utilisée : 12-Regina Antwi


Mardi 24 Octobre 2017
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :