Footofeminin.fr : le football au féminin

Bleues - La FRANCE assure l'essentiel et sera au Mondial 2023

Alors que les Bleues n'avaient besoin que d'un match nul, elle ont gagné contre la Slovénie grâce à Delphine Cascarino (1-0) et seront donc au rendez-vous de la Coupe du monde 2023 avant les derniers matchs de qualification.



Cascarino a assuré la qualification tricolore à la reprise (photo twitter EquipedeFranceF)
Cascarino a assuré la qualification tricolore à la reprise (photo twitter EquipedeFranceF)
Lors du match aller en Slovénie, les Bleues ne l'avaient emporté que d'un petit penalty d'Amel Majri en fin de temps additionnel (2-3), et s'attendaient donc à une confrontation un peu compliquée encore une fois, quelques jours après une petite victoire obtenue au Pays de Galles (1-2). Corinne Diacre effectuait six changements pour cette rencontre qui pouvait permettre à la France de valider son billet pour la Coupe du monde, alors qu'un seul point était nécessaire aux Bleues. Marion Torrent, Aissatou Tounkara, Ella Palis, Kenza Dali, Clara Matéo et Delphine Cascarino étaient titularisées.

Avec l'étiquette de grandes favorites de la rencontre, les Bleues débutaient bien et se portaient à l'attaque dès les premières minutes du match. A l'exception d'une frappe cadrée de Sandy Baltimore qui ne mettait pas en danger la gardienne adverse Zala Meršnik (5') cependant, le danger restait plutôt abstrait. Bien en place, les Slovènes se montraient solides et disciplinées en défense, et ce sont elles qui se procuraient la meilleure occasion du début de rencontre sur une frappe de Mateja Zver qui obligeait Pauline Peyraud-Magnin à dévier le ballon en corner (8'). Sur celui-ci, la Slovénie trouvait le fond des filets, mais en position de hors-jeu.

La Slovénie dangereuse, Peyraud-Magnin veille

Une vraie alerte pour les Bleues qui ne parvenaient pas à déstabiliser l'arrière-garde slovène, se contentant principalement de frappes tentées hors de la surface (Kenza Dali 14', 40', Delphine Cascarino 32', Clara Matéo 45') ne présentant pas de danger pour Meršnik. Les Slovènes, moins présentes dans la moitié de terrain française, se mettaient encore en évidence avec la belle action de Lara Prašnikar, au duel avec Tounkara, qui tentait une frappe trop croisée (39'). Les deux équipes étaient dos à dos à la pause après un premier acte dominé par des Tricolores qui manquaient de mobilité pour destabiliser une équipe slovène bien organisée et qui se sera finalement montrée la plus dangereuse.

Cascarino dès la reprise libère les Bleues

Cascarino sur le but (photo Guillaume Brochet/LFPL)
Cascarino sur le but (photo Guillaume Brochet/LFPL)
Dès le début de la seconde période, les Bleues se montraient plus agressives, plus mobiles, écartant mieux le jeu. Sur un décalage de Baltimore pour Matéo côté gauche, la joueuse du PFC adressait un bon centre dans la surface. Marie-Antoinette Katoto était un peu trop juste au premier poteau, mais Delphine Cascarino était bien présente derrière pour envoyer le ballon au fond des filets (1-0, 48') et donner un peu d'air aux Bleues, proches du break sur corner quelques minutes plus tard sur une tentative de la tête de Wendie Renard qui s'écrasait sur le poteau droit de Meršnik (52'). Les occasions tricolores allaient se succéder assez logiquement, la France présentant un visage plus conquérant qu'en première période. Cependant, les Bleues ne parvenaient pas à trouver à nouveau l'ouverture, butant sur la gardienne slovène (Katoto 58', Torrent 70'), sa défense (Baltimore, Tounkara 67', Sarr 90+1'), ou ne trouvant pas le cadre (Baltimore 61', Renard 75').

Une seule occasion du côté slovène avec une frappe croisée de Kaja Eržen qui n'inquiétait pas Peyraud-Magnin (85'). La France dominait largement la seconde période mais n'arrivait pas à faire le break pour obtenir une victoire plus convaincante, s'imposant finalement sur le plus petit des scores. La qualification pour la Coupe du monde est bien au rendez-vous de ce double confrontation face au Pays de Galles et à la Slovénie, mais il faudra montrer plus lors de la compétition continentale cet été. Si les deux pays ont progressé, la France aurait dû l'emporter plus largement. Elle a cependant évité le piège et réalisé un parcours mathématiquement parfait avec huit victoires en autant de rencontres avant de terminer son parcours de qualification face à l'Estonie et la Grèce début septembre.

Qualifications à la Coupe du Monde de la FIFA 2023- Zone UEFA - Groupe I - 8e journée
Mardi 12 avril 2022 - 21h10 (W9)
FRANCE - SLOVÉNIE : 1-0 (0-0)
Le Mans (MMArena) - 10 103 spectateurs
Temps gris (14°C) - Pelouse correcte
Arbitres : Sandra Braz Bastos (Portugal) assistée de Andreia Catarina Ferreira de Sousa (Portugal) et Cátia Alexandra Graça Tavares (Portugal). 4e arbitre : Ana Cristina Rolo Amorim (Portugal)

But
1-0 Delphine CASCARINO 48' (Baltimore à gauche trouve Matéo sur le côté dans la surface qui centre au sol devant le but et Cascarinbo au second poteau vient mettre un plat du pied droit en opposition pour conclure de près)

Avertissement : Kaja Korošec 35' pour la Slovénie

France
21-Pauline Peyraud-Magnin ; 4-Marion Torrent, 5-Aïssatou Tounkara, 3-Wendie Renard (cap.), 2-Ève Périsset ; 15-Kenza Dali (14-Charlotte Bilbault 89'), 10-Ella Palis, 22-Clara Matéo (6-Sandie Toletti 78') ; 20-Delphine Cascarino, 9-Marie-Antoinette Katoto (12-Ouleymata Sarr 78'), 17-Sandy Baltimore ( 18-Viviane Asseyi 78'). Entr.: Corinne Diacre
Non utilisées : 1-Solène Durand (G), 16-Mylène Chavas (G), 7-Sakina Karchaoui, 8-Grace Geyoro, 11-Kadidiatou Diani, 13-Perle Morroni, 19-Griedge Mbock Bathy, 23-Hawa Cissoko

Slovénie
1-Zala Meršnik ; 16-Kaja Eržen, 2-Lana Golob, 3-Sara Agrež, 7-Kristina Erman ; 10-Dominika Čonč (15-Sara Makovec 75') ; 19-Ana Milović (14-Špela Kolbl 75'), 18-Manja Rogan, 6-Kaja Korošec, 8-Mateja Zver (cap.) (17-Izabela Križaj 87') ; 11-Lara Prašnikar. Entr.: Borut Jarc
Non utilisées : 22-Sara Nemet (G), 4-Evelina Kos, 5-Špela Rozmarič, 9-Lara Klopčič, 20-Nika Babnik, 21-Anja Prša, 23-Nina Predanič



Mardi 12 Avril 2022
Charlotte Vincelot

Dans la même rubrique :