Footofeminin.fr : le football au féminin

Bleues - La preuve par 9 face à l'ESTONIE

Grâce notamment à un quadruplé d'Ouleye Sarr et un doublé de Clara Matéo, la France s'est largement imposée en Estonie (9-0). Delphine Cascarino a ouvert le score, Kenza Dali sur penalty puis Grace Geyoro ont également marqué face à un adversaire qui a terminé à neuf.



Dans ce match sans enjeu puisque la France était déjà qualifiée et l'Estonie déjà éliminée, Corinne Diacre en profitait pour faire très largement tourner et donner du temps de jeu à des joueuses qui pour la plupart n'avaient pas beaucoup joué lors de l'Euro, comme elle l'avait annoncé. Les Tricolores avaient remporté le match aller 11-0, et ne mettaient pas longtemps à ouvrir le score dans ce match retour, grâce à Delphine Cascarino qui trompait Karina Kork en frappant de près au premier poteau (0-1, 6'). La minute suivante, la gardienne se montrait décisive sur une tentative d'Ella Palis, puis Räämet pouvait dégager le ballon (7'). Le vrai tournant de la rencontre arrivait juste après le quart d'heure de jeu, avec une faute de Räämet sur Ouleye Sarr dans la surface qui offrait un penalty à la France et voyait la défenseure estonienne récolter un carton rouge sévère (16'). D'un contre-pied parfait, Kenza Dali permettait aux Bleues de doubler le score (0-2, 17').

Le quadruplé pour Sarr

Sarr porte son total à 12 buts en sélection (photo FFF)
Sarr porte son total à 12 buts en sélection (photo FFF)
Les Bleues, qui tentaient de varier le jeu et de donner du rythme, allaient continuer ensuite à alourdir le score par l'intermédiaire de Sarr. Après avoir déjà obtenu un penalty, elle s'offrait un coup du chapeau en gagnant son duel avec Kork (0-3, 24'), puis de la tête au deuxième poteau sur un centre de Marion Torrent (0-4, 28'), et enfin d'une frappe de vingt mètres pour clôturer la première période (0-5, 45'). Le score aurait pu être plus lourd, mais Kork s'était montrée décisive sur une frappe de Sarr dans la surface avant d'être suppléée par sa défense sur deux tentatives coup sur coup de Clara Matéo (30') qui proposait également un centre ras du but que personne ne pouvait reprendre (36'). Torrent manquait de peu le cadre sur une frappe lointaine (40'), et Kork repoussait une frappe en pivot de Sakina Karchaoui (43'). Sans aucune surprise, la France avait archi-dominé la première période, aidée qui plus est par l'expulsion rapide et non justifiée d'une joueuse estonienne dès le quart d'heure de jeu. Du turnover était attendu encore en seconde période.

Matéo réussit un doublé

Matéo a inscrit deux buts en huit minutes (photo FFF)
Matéo a inscrit deux buts en huit minutes (photo FFF)
Corinne Diacre effectuait deux changements à la pause, Kessya Bussy et Sandy Baltimore faisaient leur entrée sur le terrain. Et les Bleues continuaient sur le même rythme, en particulier Sarr qui ne mettait que deux minutes à trouver à nouveau le fond des filets estoniens, d'un retourné acrobatique sur un centre parfait de Kenza Dali (0-6, 47'). L'attaque-défense continuait, la France se créait plusieurs opportunités et obtenait plusieurs corners, et c'est finalement sur penalty qu'elle allait inscrire son septième but de la soirée. Une frappe de Clara Matéo était contrée de la main par Kubassova, expulsée à son tour (58'). La joueuse du PFC s'avançait et inscrivait son premier but de la soirée (0-7, 59') avant de trouver la transversale quelques minutes plus tard (63'), puis d'inscrire un deuxième but d'un bel extérieur du pied (0-8, 67') suite à un une-deux avec Bussy dont une tentative avait été joliment repoussée par Kork juste avant (64').

En fin de rencontre, Grace Geyoro à peine entrée en jeu ajoutait un neuvième but au bilan tricolore sur un centre en retrait de Karchaoui (0-9, 83'), mais l'Estonie se montrait à plusieurs reprises, sur coup-franc (81') ou en profondeur (85'). Kazadi revenait dans les pieds d'Himanen sur le coup-franc, Pauline Peyraud-Magnin s'emparait du ballon à contre-temps sur la profondeur. Kork –qui réalisait un bon match malgré les neuf buts encaissés- se montrait encore décisive sur une frappe de Malard (90') puis Bussy (90+2'), et le coup de sifflet final retentissait. La France a tenu son rang face à une équipe nettement inférieure rapidement réduite à dix (15') puis à neuf (60'). Prochain rendez-vous dès mardi face à la Grèce.

La réaction de la sélectionneuse

« L’objectif était de ramener la victoire, donner du temps de jeu à certaines et en reposer d’autres, pour pouvoir mettre une autre équipe mardi (contre la Grèce à Sedan). Il fallait aussi être sérieuses, garder un niveau d’exigence malgré tout, même si c’était un peu plus difficile en fin de match. Je suis contente de la prestation des joueuses, sérieuses dans des conditions un peu difficiles. On a bien fait le travail. Tout n’a pas été parfait, c’est rare d’avoir de la perfection tout le temps sur un match de 90 minutes. Mais les joueuses ont essayé, elles ont mis de l’exigence même s’il faut relativiser avec la prestation de l’adversaire. L’arbitrage nous a aussi facilité les choses mais, malgré tout, avant les deux expulsions on avait déjà quand même fait un bon bout de chemin. On a déjà rencontré par le passé des matches qui étaient aussi simples sur le papier, et où on s’était rendu la tache plus difficile sur le terrain. Aujourd’hui, ça n’a pas été le cas, donc l’équipe grandit malgré tout. »

Qualifications à la Coupe du Monde de la FIFA 2023 - Groupe I - 9e journée
Vendredi 2 septembre 2022 - 18h00 locales (17h00 françaises) (W9)
ESTONIE - FRANCE : 0-9 (0-5)
Tallinn (A. Le Coq Arena) - 862 spectateurs
Temps légèrement couvert (13°C) - Terrain correct
Arbitres : Silvia Andreia Rosa Domingos (Portugal) assistée de Vanessa Alexandra Dias (Portugal) et Ana Loide Silva (Portugal). 4e arbitre : Maria Ines Mota Paiva Andrada (Portugal)

Buts
0-1 Delphine CASCARINO 6' (Karchaoui sur la ligne médiane couloir gauche joue sur Bilbault qui dévie pour mettre le ballon dans la course de Cascarino qui déborde et s'avance jusqu'à l'angle des 5,5 m où elle frappe du droit en force au premier poteau)
0-2 Kenza DALI 17' s.p. (Räämet ceinture et pousse légèrement Sarr qui tombe dans les 5,5m. Penalty tiré par Dali qui ouvre son pied droit pour prendre la gardienne à contre-pied)
0-3 Ouleymata SARR 24' (Karchaoui réalise une belle ouverture depuis le côté gauche par dessus la défense pour Sarr qui prend l'espace côté gauche dans la surface, elle choisit d'ouvrir son pied droit à 6 m pour croiser sa frappe que la gardienne touche mais le ballon finit dans le petit filet opposé)
0-4 Ouleymata SARR 28' (Palis pour Torrent à droite qui contrôle puis revient vers l'intérieur et effectue un centre rentrant pour la tête de Sarr reprise puissamment à 6 m au second poteau. La main de la gardienne ne peut rien y faire)
0-5 Ouleymata SARR 45' (Action entre Cascarino et Karchaoui côté gauche. Karchaoui juste à l'extérieur de la surface remet pour Sarr à 20 m qui déclenche une frappe soudaine croisée du droit qui termine dans la lucarne gauche)
0-6 Ouleymata SARR 47' (Bussy sert Dali à droite qui centre sur Sarr qui place une reprise en ciseau du droit de 7 m sur la gauche de la gardienne)
0-7 Clara MATÉO 59' s.p. (Reprise de Matéo qui termine sur le bras de Kubassova qui semble se protéger. Penalty le frappe du cou du pied droit en puissance sous la barre de la gardienne sur sa gauche)
0-8 Clara MATÉO 67' (Sur le côté droit, Torrent joue pour Matéo qui entre côté droit de la surface joue en une-deux avec Bussy puis déclenche un extérieur du droit de 12m qui va finir dans le petit droit opposé)
0-9 Grace GEYORO 83' (Action à gauche avec Baltimore pour Geyoro qui sert Karchaoui. Elle remet en retrait sur Baltimore qui trouve Geyoro dans la surface pour une déviation sur Karchaoui qui arrive près de l'angle des 5,5m et redonne pour Geyoro qui place un intérieur du droit de 11m au ras du montant droit)

Avertissement : Kelly Rosen 72' pour l'Estonie
Expulsions : Siret Räämet 16', Vlada Kubassova 58' pour l'Estonie

Estonie
1-Karina Kork (cap.) ; 9-Signy Aarna, 8-Kairi Himanen, 5-Siret Räämet, 16-Kelly Rosen (18-Keth Õunpuu 72') ; 13-Kristina Bannikova, 11-Jaanika Volkov (7-Liisa Marisalu 58'), 19-Vlada Kubassova, 17-Mari-Liis Lillemäe (2-Eva-Maria Niit 79') ; 14-Lisette Tammik (23-Emma Treiberg 72'), 20-Getter Saar (4-Grete Daut 72'). Entr.: Anastassia Morkovkina et Sirje Roops
Non utilisées : 12-Keiti Kruusmann (G), 3-Jessika Uleksin, 6-Katriin Saulus, 15-Sandra Pärn, 21-Renate-Ly Mehevets

France
21-Pauline Peyraud-Magnin ; 4-Marion Torrent (13-Grace Kazazi 68'), 5-Aissatou Tounkara (cap.), 23-Hawa Cissoko, 7-Sakina Karchaoui ; 2-Ella Palis, 14-Charlotte Bilbault (9-Kessya Bussy 46'), 15-Kenza Dali ; 10-Clara Matéo (12-Melvine Malard 68'), 18-Ouleymata Sarr (8-Grace Geyoro 77'), 20-Delphine Cascarino (17-Sandy Baltimore 46'). Entr.: Corinne Diacre
Non utilisées : 1-Mylène Chavas (G), 16-Justine Lerond (G), 3-Élisa De Almeida, 6-Sandie Toletti, 11-Kadidiatou Diani, 19-Griedge Mbock Bathy Nka, 22-Ève Périsset

Le point sur le groupe I

Classement
1. France, 27 pts (49-3)
2. pays de Galles, 19 pts (22-5)
3. Slovénie, 17 pts (21-6)
4. Grèce, 13 pts (11-23)
5. Estonie, 3 pts (5-43)
6. Kazakhstan, 0 pt (4-32)

9e journée
Estonie - France : 17h00
Slovénie - Kazakhstan : 2-0
Grèce - pays de Galles : 0-1

10e journée (mardi 6 septembre)
Kazakhstan - Estonie : 15h00
pays de Galles - Slovénie : 20h45
France - Grèce : 20h45

Vendredi 2 Septembre 2022
Charlotte Vincelot

Dans la même rubrique :