Footofeminin.fr : le football au féminin

Bleues – Marion MAKUCH (FCF Arras) : « Je me suis un peu mis la pression »

Elle n’a jamais été appelée en sélection jeunes mais elle fait le bonheur d’Arras depuis deux ans. La défenseure nordiste Marion Makuch est tombée à la renverse quand elle a appris qu’elle était retenue en équipe de France A. Un grand bonheur pour la jeune fille de vingt-deux ans, qui appréhendait un peu cette première sélection.



Marion Makuch avec Louisa Necib (photo FFF)
Marion Makuch avec Louisa Necib (photo FFF)
Une belle surprise
« C’était d’abord une surprise. Je ne m’attendais pas du tout à recevoir cette convocation en A. Mais il y a aussi de la fierté. C’est le résultat du travail que je fournis depuis plusieurs années. Une récompense. Toute petite, on rêve d’être appelée avec les Bleues. On y croit plus ou moins et on travaille en conséquence. Mais j’ai vraiment été surprise, d’ailleurs je ne savais même pas qu’il y avait une liste ce jour-là. Et ce sont des amis qui m’ont envoyé des messages. Je me suis dit qu'il y avait une erreur (rires) ! Après j’ai appelé le président qui m’a confirmé. »

Jamais sélectionnée en jeunes
« Le fait d’être appelée en équipe de France B m’a donné la possibilité d’avoir une expérience internationale. Je n’en avais pas puisque je n’ai jamais été sélectionnée en équipe de France jeunes. Face à la Roumanie, j’ai vraiment commencé à toucher du doigt le haut niveau. J’ai pas mal de copines qui ont connu ces sélections et c’était frustrant pour moi à l’époque. Aujourd’hui, c’est une petite revanche. Le mot est fort mais je me suis aussi dit qu’il devait me manquer quelque chose. J’ai travaillé en conséquence et j’ai atteint ce qu'il me manquait. »

"A côté des meilleures, tous les conseils sont bons à prendre"

D'Arras en Bleue...
D'Arras en Bleue...
Seule au monde
« Venir d’Arras, ça met doublement la pression parce qu’on porte le maillot bleu, on représente la France et on côtoie des filles qui évoluent dans des grands clubs quasiment tous professionnels. Elles mangent foot, vivent foot. Nous, à Arras, c’est quand même différent. J’ai donc plus de pression par rapport à ces filles. Et au niveau physique, tactique ou technique on se sent aussi inférieure. »

« Gratter » de précieux conseils
« Je découvre complètement. C’est un nouveau monde. Arras, cela reste de l’amateurisme, là je suis dans le monde professionnel. Beaucoup de choses changent. Déjà au niveau du staff, on a une équipe complète. Il y a un intendant, un kiné… Je ne connaissais pas tout ça. A Arras, il y a un entraîneur et un adjoint point barre ! En équipe de France, on est pris en mains de A à Z. Les entraînements sont aussi beaucoup plus intenses. C’est plus puissant, ça va plus vite. C’est là qu’on apprend aussi. Et je ne demande que ça ! Une semaine, c’est court mais je me dis qu’à côté des meilleures joueuses françaises, tous les conseils sont bons à prendre. Je suis à l’écoute, j’espère « gratter » quelques conseils. »

"Je me suis fait un film pour rien"

L’appréhension d’une première
« J’ai eu un bon accueil, très sympathique. Je me suis fait un film pour rien, elles ne sont pas méchantes (rires). Je suis toute seule d’Arras en sélection alors que toutes les filles se connaissent déjà. Je me suis un peu mis la pression mais c’est normal. C’est impressionnant d’arriver ici alors que toutes les filles sont issues des quatre meilleurs clubs français. »

Les messages de félicitations
« Pour le club d’Arras, c’est aussi une fierté, c’est la récompense du travail fourni par les coaches, le club. C’est un exploit en quelque sorte. J’ai reçu énormément de messages d’encouragement de filles du club, de la région, des anciennes d’Arras... Cette sélection est aussi une fierté pour mes proches. »

Les objectifs
« Prendre du plaisir, sans pression et profiter de l’instant présent car on ne sait pas ce que réserve l’avenir. Le but, c’est d’essayer de rester en équipe de France. Après il faut que je continue à travailler. Je sais que j’ai encore beaucoup de retard sur certaines… »

Marion Makuch digest
Née le 29 mars 1992 à Lens

Parcours
FCF Hénin-Beaumont (2001-déc 2004), US Givenchy (déc 2004-déc 2005), Les Carabiniers de Billy Montigny (déc 2005-2007), Arras FA (2007--2011) puis Arras FCF (depuis 2011)

Sélection
B (1)

Dimanche 4 Mai 2014


1.Posté par Bruno le 04/05/2014 10:07
On fait juste plaisir aux différents clubs en sélectionnant des filles d'un peu partout.....


Dans la même rubrique :