Footofeminin.fr : le football au féminin

Carnet noir - L'ex-internationale Ghislaine BARON s'en est allée

La défenseure internationale Ghislaine Baron s'est éteinte des suites d'une longue malade dans la nuit de jeudi à vendredi à l'âge de 52 ans.



Ghislaine Baron, accroupie, 4e en partant de la droite
Ghislaine Baron, accroupie, 4e en partant de la droite
Internationale A à 23 reprises entre 1989 et 1993, Ghislaine Baron du haut de ses 1,67 m a participé aux campagnes éliminatoires à la première Coupe du Monde 1991 puis à celles de l'Euro 1993. Elle a inscrit un but à l'occasion de la rencontre face à l'URSS en 1990.

C'est à 19 ans après avoir pratiqué seulement quelques mois le football, qu'elle participe à un premier stage de pré-sélection en février 1985 pour constituer une équipe de France Espoir sous le regard de Francis-Pierre Coché, alors sélectionneur. Elle évoquait alors vouloir "faire partie de l'Equipe de France et si je m'éclate faire la Coupe du Monde". Son rêve est devenu réalité quelques années plus tard avec les Espoirs en 1988 puis rapidement les A.

à gauche avec son entraîneur Yvan Le Quéré lors du titre décroché en 1989 (photo DR)
à gauche avec son entraîneur Yvan Le Quéré lors du titre décroché en 1989 (photo DR)
Après avoir fait neuf ans de handball au P.L. Avranches, elle a eu le coup de foudre pour le football, signant sa première licence en Nationale 1 à Condé à 19 ans. En février 1985, la joueuse interrogée dans Ouest-France déclarait : "En quelques mois à Condé, j'ai progressé sur le plan collectif. Il faut persévérer, mais je dois trouver une situation qui pourrait m'éloigner. Pouvoir conjuguer un travail et le football serait l'idéal".

Elle va ensuite rejoindre les couleurs de Chaffoteaux Sports Saint-Brieuc et a ouvrir son palmarès avec un titre de Champion de France décroché en 1989 à l'issue d'une finale remportée aux tirs au but face à Soyaux sur le terrain de Châteauroux (2-2, 5-4) sous la direction d'Yvan Le Quéré. "Gigi" inscrivit le tir au but décisif qui offrit le trophée aux Briochines.

Trois saisons plus tard, le club briochin atteindra de nouveau la finale, perdue 2-3 face à Juvisy. A l'issue de cette saison-là, elle rejoint la JSF Poissy où elle jouera durant trois saisons (1992-1995). Elle retournera ensuite dans l'Ouest, en Bretagne, et finira sa carrière de joueuse au Stade Quimpérois. Titulaire du Brevet d'Etat 1er degré, elle a aussi consacré quelques années en tant qu'entraîneur.

Ghislaine Baron, avec l'équipe de Chaffoteaux, championne de France 1989
Ghislaine Baron, avec l'équipe de Chaffoteaux, championne de France 1989
Parmi ses entraîneurs, Jean-Luc Denoual déclarait en janvier 1990 qu'elle était "le sérieux et la sécurité" de l'équipe en la repositionnant de libero à la place d'organisatrice. Battante sur le terrain, elle avait un charisme dont ses anciennes coéquipières ou adversaires se rappelent. "Elle pensait toujours aux autres" se souvient Bernadette Constantin qui l'a côtoyé en sélection.

Celle qui aimait ses couleurs et les valeurs des Bleues qu'elle a toujours soutenues jusqu'au bout souhaitait pouvoir vivre la Coupe du Monde. "C'était sa fierté, sa force et son courage. Elle est partie paisiblement entourée. Courageuse et forte jusqu'au bout" ajoute Servanne Le Faucheur.

Ce dimanche, la vice-Président de la FFF Brigitte Henriques a aussi réagi sur le site de la FFF : i["Elle avait très vite gagné une réputation de "guerrière" pour sa ténacité dans les matches, au poste de défenseure centrale. Elle aura marqué la famille du football féminin lors de sa carrière par ses performances et ses blagues, toujours célèbres, qui ont animé la vie de tous ses clubs comme de la sélection nationale (...) "Je vais me battre pour voir la Coupe du monde en France que j’ai attendue toute ma vie, et voir le trophée dans les bras de Coco [Corinne Diacre]", répétait-elle ces dernières semaines. Elle s’en est allée au soir du match de préparation du n° 2 mondial contre le n° 3 (France-Allemagne)"
]i
Ses obsèques auront lieu ce mercredi 6 mars 2019 à 11h00 à Villedieu-les-Poêles.

Ghislaine BARON
Née le 2 juin 1966 à Avranches (Manche)
Internationale A (23 sélections, 1 but)

Parcours
FCF Condéen (1984-1988), Chaffoteaux Sports Saint-Brieuc (1988-1992), JSF Poissy (1992-1995), Stade Quimpérois (1995-1996), Gourf. La Mancellière sur Vire Ebr. (1996-1997), Vannes OC (1999-2000), Quimper Cornouaille FC (2000-2002), US Ent. Couzeix-Chaptelat (entraîneur, 2002-2004)


Dimanche 3 Mars 2019
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :