Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde 2015 - Philippe BERGEROO : "Le principal danger, c'est de perdre le premier match"

Le sélectionneur des Bleues ne cache les ambitions de la sélection au moment d'entrer dans le tournoi face à l'Angleterre.



Philippe Bergeroo et son équipe sont fin prêts (photo FFF)
Philippe Bergeroo et son équipe sont fin prêts (photo FFF)
L'Angleterre
On connait bien cette équipe. On les a notamment affrontées en finale du tournoi de Chypre l'année dernière. Ça va être difficile, on connaît leurs forces, j'ai des observateurs pour travailler ça. Je ne vais pas vous les donner mais ça fait un moment qu’on les observe. On est troisièmes au classement FIFA, elles sont sixièmes, il n’y a pas de grande différence. L'Angleterre est une sélection qui a du potentiel. Elles ont desattaquantes de haut niveau (Sanderson, Aluko ou Taylor...) ce qui veut dire qu'offensivement elles ont les armes pour nous contrer. Il faudra donc rester très vigilant. Et depuis quelques années, elles perdent peu de matches.

L'enjeu d'un premier match
Le principal danger c'est de le perdre. C'est important de bien débuter. On sait que pendant 20 minutes ce sera un défi physique. Il faut y répondre et après je pense qu'on a la technique pour s'en sortir. Jouer l'Angleterre en premier, c'est le tirage, on assume. Et puis on parle de l'Angleterre comme d'un concurrent direct, mais attention au Mexique, qui récemment n'a perdu que 1-0 contre les Etats-Unis, attention à la Colombie, qui a récemment fait 0-0 contre le Brésil. Il faut respecter les trois adversaires. On a trois matches importants pour sortir de poule.

Assumer le statut de favori
C'est le moment ou jamais. Les filles sont remontées. J'espère qu'elles vont assumer cette pression pour réaliser un bon tournoi. L'aspect mental sera primordial. Pour ce qui est de leur état de forme, j'ai 23 joueuses aptes à s'entraîner. On a pu faire tourner pendant la préparation, on n'a pris aucun risque. Pendant la préparation, j’ai pu faire tourner contre la Russie (2-1), l’Écosse (1-0) et le Québec (9-0). Ça m’a évité d’avoir certains pépins physiques en mettant des filles au repos.

A Moncton,
Sylvain Jamet

>> Le onze probable :
Bouhaddi - Houara D'Hommeaux, Georges, Renard (cap.), Boulleau - Thomis, Henry, Abily, Necib - Thiney, Le Sommer.

Mardi 9 Juin 2015
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :