Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du monde U20 - Des regrets éternels pour les Bleuettes

Dominatrices mais en manque de réalisme, les Bleuettes laissent la finale de la Coupe du monde U20 s'envoler après leur défaite face à l'Allemagne (2-1). Une élimination frustrante pour les filles de Gilles Eyquem qui tenteront de se consoler avec la petite finale face à la Corée du Nord dimanche à 22h (heure française). L'Allemagne sera opposé au Nigeria en finale.



Toute la détresse de Claire Lavogez après la défaite des Bleuettes face à l'Allemagne en demi-finale de la Coupe du monde U20 (Photos fifa.com)
Toute la détresse de Claire Lavogez après la défaite des Bleuettes face à l'Allemagne en demi-finale de la Coupe du monde U20 (Photos fifa.com)
Les Bleuettes rumineront longtemps cette défaite en demi-finale de Coupe du monde. Les U20 françaises se sont pourtant donné les moyens de rejoindre le Nigeria vainqueur de la Corée du Nord (6-2) un peu plus tôt dans la nuit de mercredi à jeudi. Mais ça n'est pas passé. Elles sont tombées sur une équipe allemande - très réaliste - qui a débuté le match tambour battant. Après une frappe croisée de Däbritz repoussée par Durand, Bremer en renard des surfaces n'a eu qu'à pousser le ballon pour inscrire son 27e but en 30 sélections (1-0, 12').
Marquer des buts, c'est ce qui a manqué à des Françaises qui, hormis la première demi-heure, ont dominé la rencontre de la tête et des épaules. Une preuve ? Les protégées de Gilles Eyquem ont tiré vingt-deux fois au but. Contre cinq seulement pour les Allemandes. Le festival d'occasions manqué a, lui, débuté à la 29e minute pour des Françaises qui paraissaient, pourtant gênées par le bon pressing imprimé d'entrée par les filles de Maren Meinert. A l'entrée de la surface, c'est Tarrieu qui a allumé la première mèche. Mais celle-ci est passé juste à côté des buts allemands (29e).

Le festival des occasions manquées

L'attaquante lyonnaise, après un subtil crochet sur Knaak, a ensuite cru égaliser six minutes plus tard. C'était sans compter sur Kämper - élue joueuse du match - auteure d'un réflexe étonnant. Le ballon est ensuite revenu sur Toletti qui n'a pu cadrer sa tête dans les six mètres (35e).
Tarrieu, encore elle, a aussi eu un face à face que Kämper a remporté haut la main. On n'oubliera pas non plus les deux frappes de Diani (32e, 37e). Mais c'est finalement la capitaine Griedge M'Bock Bathy - encore énormissime cette nuit- qui a délivré les siennes sur un corner de Lavogez (1-1, 45').
La France a imprimé le même rythme en seconde période et a essayé de faire sauter le verrou allemand à l'image de cette frappe enroulée de Tarrieu (51e), de cette tête de Lavogez (52e), de cette tentative de retourné de Robert (63e) - rentrée à la place de Tarrieu blessée après un contact avec Gidion - ou encore de cette tête plongeante de Toletti (65e).

Gagnet avait pourtant sauvé sur la ligne...

Bremer avait ouvert le score pour l'Allemagne
Bremer avait ouvert le score pour l'Allemagne
Mais cela a manqué de tranchant. Sans se créer de véritables occasions franches, les Bleues, qui ont maîtrisé, ont failli faire plier des Allemandes à la limite de la rupture.
Profitant d'un jour de plus de récupération et du fait de ne pas avoir disputé de prolongation en quart de finale, l'Allemagne, plus fraîche, a petit à petit refait surface et a marqué sur sa seule occasion de la seconde période. Si Aurélie Gagnet est d'abord parvenue à sauver sur la ligne, elle n'a rien pu faire sur le tir à bout portant de Lena Petermann qui a crucifié les Françaises après un corner de Däbritz où Durand a manqué sa sortie aérienne (2-1, 81e).
Assommées mais pas tout à fait K.O., les Bleues ont bien tenté de réagir. Trop tard. La tête de Lavogez à...20 secondes du terme dans les six mètres auraient mérité meilleur sort mais elle s'est envolée dans les travées du stade olympique de Montreal. Les Bleuettes tenteront désormais de se remobiliser face à la Corée du Nord lors de la petite finale dimanche soir (22h heure française).

Coupe du Monde U20 de la FIFA - Demi finale
Mecredi 20 août 2014 - 19h00 locales (jeudi 21 août 2014 - 1h00 françaises)
ALLEMAGNE - FRANCE : 2-1 (1-1)
Montreal (Olympic Stadium)
Spectateurs : 6634
Temps agréable - Terrain synthétique
Arbitres : Katalin Kulcsar (HON) assistée de Lucie Ratajova (RTC) et Chrysoula Kourompylia (GRE). 4e arbitre : Liang Qin (CHN).
Buts pour l'Allemagne : Pauline BREMER 12', Lena PETERMANN 81'
But pour la France : Griedge M'BOCK BATHY 45'

Avertissement : Gidion 53' pour l'Allemagne ; Tounkara 73' pour la France.

FRANCE : 16-Solène DURAND ; 2-Eve PERISSET, 4-Aïssatou TOUNKARA, 5-Griedge MBOCK BATHY NKA (cap.), 12-Aurélie GAGNET ; 8-Sandie TOLETTI, 6-Aminata DIALLO ; 19-Mylaine TARRIEU (17-Faustine ROBERT 58'), 10-Claire LAVOGEZ, 7-Kadidiatou DIANI, 11-Lindsey THOMAS (9-Ouleymata SARR 83'). Entr.: Gilles EYQUEM
Non utilisées : 1-Romane BRUNEAU, 3-Charlène GORCE, 13-Marine DAFEUR, 14-Charlotte SAINT-SANS LEVACHER, 15-Margaux BUENO, 18-Clarisse LE BIHAN, 20-Fanny HOARAU, 21-Déborah GARCIA.

ALLEMAGNE : 1-Meike KAEMPER ; 2-Manjou WILDE, 3-Felicitas RAUCH, 4-Margarita GIDION, 8-Rebecca KNAAK ; 6-Lina MAGULL (cap.) (7-Kathrin SCHERMULY 57'), 11-Theresa PANFIL, 13-Sara DAEBRITZ, 19 Rieke DIECKMANN (10-Linda DALLMANN 68') ; 9-Pauline BREMER, 18-Lena PETERMANN. Entr.: Maren MEINERT
Non utilisées : 12-Merle FROHMS, 5-Franziska JASER, 14-Marie BECKER, 15-Wibke MEISTER, 16 Joelle WEDEMEYER, 17 Jennifer GAUGIGL, 20 Madeline GIER, 21 Anna KLINK

Le onze tricolore
Le onze tricolore

Jeudi 21 Août 2014


1.Posté par Pierre le 21/08/2014 08:10 (depuis mobile)
J'ai suivi tous les matchs de cette équipe qui est très supérieure à toutes les nations. Dommage que nous n'ayons pas l'attaquante qui convertisse les occasions.
Alors pourquoi Valerie Gauvin n'est pas dans le groupe? 32 buts en 17 matchs de D2 ...


Dans la même rubrique :