Footofeminin.fr : le football au féminin

Euro 2022 - Des Bleues en état de Grace

Une première période de grand qualité a permis à la France de s'imposer 5-1 face à l'Italie. Un triplé de Grace Geyoro, des buts de Marie-Antoinette Katoto et Delphine Cascarino en première période ont permis à la France de prendre les devants. Martina Piemonte a réduit le score en seconde période.



Grace Geyoro a signé le premier triplé de sa carrière pour sa 50e sélection (photo UEFA)
Grace Geyoro a signé le premier triplé de sa carrière pour sa 50e sélection (photo UEFA)
La France faisait son entrée dans le tournoi face à l'Italie, a priori son adversaire le plus coriace du groupe. Dans un match qui partait tambour battant, les Tricolores manquaient d'être cueillies à froid par Barbara Bonansea, trouvée dans le dos d'Eve Périsset. Pauline Peyraud-Magnin s'interposait devant sa coéquipière à la Juventus (4'). Puis la France débutait quarante minutes de folie. Cela commençait avec Grace Geyoro, qui profitait d'un centre de Kadidiatou Diani mal dégagé par Sara Gama. Elle n'avait plus qu'à glisser le ballon au fond des filets (1-0, 9'). L'Italie réagissait par une frappe d'Aurora Galli qui n'inquiétait pas Peyraud-Magnin (10'), puis la France faisait le break deux minutes plus tard, avec cette fois un centre de Sakina Karchaoui depuis le couloir gauche dévié -encore- par Gama, et repoussé mollement par Laura Giuliani dans les pieds de Marie-Antoinette Katoto qui inscrivait son 26e but en sélection (2-0, 12'). La buteuse française manquait de peu le doublé, sur un centre de Diani et une remise de Delphine Cascarino au deuxième poteau. Katoto ne trouvait que le poteau opposé (15').

45 premières minutes de folie

Cinq buts en première période, une première pour les Bleues en phase finale (photo UEFA)
Cinq buts en première période, une première pour les Bleues en phase finale (photo UEFA)
Les occasions s'enchaînaient pour les Bleues avec notamment un centre de Katoto sur lequel Aissatou Tounkara était trop courte, tandis que Geyoro au deuxième poteau ne pouvait redresser le ballon (19'). Puis après un nouveau numéro de Diani, le centre de Katoto était dévié par Gama, mais Cascarino ne pouvait reprendre (22'). La France retrouvait le fond des filets italiens à trois reprises en fin de première période, une frappe de 18 mètres de Cascarino rentrée dans l'axe (3-0, 38'), et un deuxième, puis troisième but pour Geyoro. Sur le premier, elle était parfaitement servie par Katoto avant d'aller éliminer Giuliani et de marquer dans le but vide (4-0, 40'), sur le deuxième, elle trouvait Sandie Toletti sur la gauche de la surface, qui lui remettait et Geyoro reprenait sans contrôle (5-0, 45'). Grace Geyoro, blessée pendant la préparation, venait d'inscrire un triplé historique dans la compétition, le premier de sa carrière, le deuxième d'une Française dans un Euro. Deux minutes avant, Giuliani avait dû réaliser une belle parade sur une frappe de Diani passée à gauche et servie par Cascarino passée à droite (43').

5-0 en une période, un score inédit à l'Euro. L'équipe de France avait réalisé un premier acte rêvé, ou presque. Presque, car défensivement, elle n'aura pas donné toutes les garanties de solidité même si les offensives italiennes ne furent pas nombreuses. L'arrêt de Peyraud-Magnin en tout début de match fut déterminant. Les mouvements des Françaises, avec une Katoto descendant participant au jeu, Toletti ou Geyoro montant dans la surface, des latérales très offensives et des ailières virevoltantes, ont posé de gros problèmes à une équipe pourtant réputée pour sa rigueur tactique. Le tout avec une Corinne Diacre vivant le match comme jamais depuis le bord du terrain.

L'Italie sauve l'honneur

Tounkara a été préférée à Mbock en défense centrale (photo UEFA)
Tounkara a été préférée à Mbock en défense centrale (photo UEFA)
Après sa première période idyllique, la France repartait avec les mêmes joueuses pour le second acte tandis que Milena Bertolini effectuait deux changements. C'était probablement la conséquence de quarante-cinq premières minutes très réussies, mais la France mettait moins d'intensité, avec plus de déchet technique et moins de mouvement, et permettait à l'Italie de se montrer plus entreprenante. Sur une sortie aux poings de , Lisa Boattin était à la retombée du ballon et frappait fort, mais juste à côté (57'). Quelques minutes plus tard, Gama recevait un carton rouge pour une grosse faute sur Geyoro, mais Rebbeca Welsh le changeait de façon difficilement compréhensible après intervention de la VAR (63').

La menace transalpine se précisait, avec d'abord une très bonne situation sur corner, mais une petite déviation de Toletti empêchait Elena Linari de frapper au but (75'). Puis Martina Piemonte, à peine entrée en jeu, était trouvée par Boattin au second poteau, et réduisait le score (76'). Tounkara se montrait ensuite doublement décisive dans sa surface, devant Giacinti puis sur une frappe de Piemonte, pour éviter d'encaisser un deuxième but (83'). Selma Bacha, une des entrantes du côté tricolore, sauvait sur sa ligne une frappe de Flaminia Simonetti (90+2'). Ouleye Sarr ne trouvait pas le cadre sur un centre de Sandy Baltimore (90+3'). Et Peyraud-Magnin se montrait à nouveau décisive sur une tentative de Piemonte (90+5'), lors d'une fin de rencontre décidément compliqué pour les Tricolores. La France s'impose 5-1 et rentre bien dans la compétition après une première période de haute volée. La seconde période aura cependant été plus compliquée face à une Italie beaucoup plus à son avantage alors que la France avait nettement levé le pied. Du côté italien, il faudra construire sur la deuxième période pour aller chercher la qualification.


UEFA Women's EURO 2022 - Angleterre - Groupe D - Première journée
Dimanche 10 juillet 2022 - 20h00 locales (21h00 françaises)
FRANCE - ITALIE : 5-1 (5-0)
Rotherham (New York Stadium) - 8 541 spectateurs
Temps chaud (26°C) - Terrain excellent
Arbitres : Rebecca Welsh (Angleterre) assistée de Sian Massey-Ellis (Angleterre) et Lisa Rashid (Angleterre). 4e arbitre : Lorraine Watson (Écosse). Arbitres VAR : Christopher Kavanagh (Angleterre) assisté de Tiago Bruno Lopes Martins (Portugal)

Buts
1-0 Grace GEYORO 9' (Bon travail de Périsset qui remonte côté droit joue pour Diani qui élimine Boattin à la limite de la surface avant de centrer dans les 5,5m. Gama renvoie du gauche dans l'axe sur Geyoro qui reprend du plat du pied droit à 8 m)
2-0 Marie-Antoinette KATOTO 12' (Longue ouverture de Renard pour Karchaoui qui déborde à gauche et délivre un centre que Gama dévie et sa gardienne surprise repousse devant son but où Katoto a le temps de contrôler à 6 m et placer du droit le ballon sur la gauche de la gardienne)
3-0 Delphine CASCARINO 38' (Karchaoui sur la gauche joue pour Cascarino juste à l'extérieur près de l'angle de la surface qui revient vers l'axe et place une frappe croisée du cou du pied droit dans le petit filet opposé)
4-0 Grace GEYORO 40' (Périsset allonge le jeu pour trouver Katoto à 40 m dans l'axe dos au but qui dévie pour Geyoro qui part dans le dos de la défense, en pleine course, entre côté droit de la surface, élimine Giuliani à 10 m du but avant de redresser le ballon pour marquer du plat du pied droit dans le but vide)
5-0 Grace GEYORO 45' (Geyoro récupère le ballon à 30 m sert Toletti à gauche de la surface qui lui remet en retrait près du point de penalty pour une reprise en ouvrant son pied droit)
5-1 Martina PIEMONTE 76' (Bonansea décale pour Boattin à gauche qui délivre un centre au second poteau pour la reprise de la tête de Piemonte qui devance Karchaoui aux 5,5m)

Avertissements : Lisa Boattin 16', Flaminia Simonetti 52', Sara Gama 66' pour l'Italie

France
21-Pauline Peyraud-Magnin ; 22-Eve Périsset, 5-Aïssatou Tounkara, 3-Wendie Renard, 7-Sakina Karchaoui (17-Sandy Baltimore 87') ; 8-Grace Geyoro (15-Kenza Dali 67'), 14-Charlotte Bilbault, 6-Sandie Toletti ; 11-Kadidiatou Diani (13-Selma Bacha 78'), 9-Marie-Antoinette Katoto (18-Ouleymata Sarr 77'), 20-Delphine Cascarino (12-Melvine Malard 67'). Entr.: Corinne Diacre
Non utilisées : 1-Mylène Chavas (G), 16-Justine Lerond (G), 2-Ella Palis, 4-Marion Torrent, 10-Clara Matéo, 19-Griedge Mbock Bathy, 23-Hawa Cissoko

Italie
1-Laura Giuliani ; 13-Elisa Bartoli, 3-Sara Gama (cap.) 5-Elena Linari, 17-Lisa Boattin ; 4-Aurora Galli (8-Martina Rosucci 46'), 6-Manuela Giugliano (7-Flaminia Simonetti 46'), 18-Arianna Caruso (20-Martina Piemonte 74') ; 2-Valentina Bergamaschi, 10-Cristiana Girelli (19-Valentina Giacinti 58'), 11-Barbara Bonansea (16-Lucia Di Guglielmo 81'). Entr.: Milena Bertolini
Non utilisées : 12-Katja Schroffenegger (G), 22-Francesca Durante (G), 9-Daniela Sabatino, 14-Agnese Bonfantini, 15-Maria Luisa Filangeri, 23-Martina Lenzini


Dimanche 10 Juillet 2022
Charlotte Vincelot

Dans la même rubrique :