Footofeminin.fr : le football au féminin

Euro 2022 - La FRANCE obtient sa qualification pour les quarts

Des buts de Kadidiatou Diani et Griedge Mbock en première période ont offert la victoire (2-1), la qualification et la première place du groupe à la France. Janice Cayman avait égalisé pour la Belgique, toujours en course pour les quarts de finale. Wendie Renard a manqué un penalty.



Diani a ouvert le score dès la 6e minute (photo UEFA)
Diani a ouvert le score dès la 6e minute (photo UEFA)
L'équipe de France avait l'opportunité avec ce deuxième match de s'assurer de la première place du groupe en cas de victoire. Pour cette rencontre, Corinne Diacre titularisait Griedge Mbock à la place d'Aissatou Tounkara, et Clara Matéo à la place de Sandie Toletti. Ives Serneels de son côté reconduisait le même onze qui avait obtenu le match nul contre l'Islande lors de la première journée.

Les Tricolores réalisaient un gros début de rencontre, se montrant dangereuses dès la première minute de jeu avec un centre de Kadidiatou Diani, et à plusieurs reprises dans les minutes qui suivaient. Leurs efforts étaient rapidement récompensés avec une longue ouverture de Wendie Renard pour Sakina Karchaoui dans le couloir gauche, et la défenseure parisienne centrait au deuxième poteau pour Diani qui offrait l'avantage aux Bleues d'une tête piquée (1-0, 6'). La domination française était quasi totale, les Belges ne parvenant à sortir de leur terrain que sur un centre de Janice Cayman pour personne (11'). Le début de match des Françaises était intéressant, mais une mauvaise nouvelle arrivait vite avec la sortie sur blessure de Marie-Antoinette Katoto, blessée seule au genou sur une reprise d'appui. Elle sortait, remplacée quelques minutes plus tard par Ouleye Sarr (17'). Alors que les Bleues évoluaient à dix, Diani était encore trouvée sur un centre de Karchaoui, mais Nicky Evrard déviait le ballon sur son poteau (16'). Sur le corner, Wendie Renard plaçait sa tête, mais Laura De Neve était sur le trajet (17').

Cayman égalise

Cayman a pris le dessus sur sa partenaire lyonnaise (photo UEFA)
Cayman a pris le dessus sur sa partenaire lyonnaise (photo UEFA)
Pendant un petit quart d'heure ensuite, le jeu était plus brouillon, les transmissions et combinaisons moins fluides côté Tricolore. La sortie inquiétante de Katoto devait participer à cette baisse de performance. Et si la France se créait une belle occasion après un bon travail de Delphine Cascarino, Clara Matéo manquait le cadre (30'). Et quelques minutes plus tard, la Belgique allait revenir au score. Un appel de Tessa Wullaert dans le dos de Périsset, mal placée, un service dans le dos de Mbock pour Janice Cayman, la plus prompte à se jeter sur le ballon qui finissait au fond des filets (1-1, 36').

Mbock marque le but de la qualification

Mbock a inscrit son premier but de la tête en sélection (photo UEFA)
Mbock a inscrit son premier but de la tête en sélection (photo UEFA)
Les Françaises s'étaient un peu endormies et étaient punies sur la première occasion belge. Mais elles montraient une belle capacité de réaction et reprenaient l'avantage avant la pause sur corner. Le centre de Matéo était dégagé mais elle récupérait le ballon près de la ligne de sortie de but, éliminait joliment Jody Vangheluwe et adressait un centre fort devant le but, repris par Mbock d'une tête puissante (2-1, 41'). Le duo de remplaçantes la première journée. Les Bleues avaient bien réagi, et après quelques dernières opportunités qui ne faisaient pas frémir Evrard, la pause était sifflée. Le principal était là pour la France avec cet avantage au score, mais le break n'était pas fait, la copie était moins séduisante que lors de la première période. Peu dangereuses, les Belges avaient su se montrer efficaces et restaient dans le match.

Renard manque un penalty à la fin

Ives Serneels effectuait un changement pour la deuxième période avec l'entrée de Marie Minnaert, tandis que Corinne Diacre repartait avec les mêmes joueuses. Et avec Diani principalement, très en jambes, les Bleues se montraient à leur avantage en début de seconde période. L'attaquante parisienne trouvait le petit filet (46'), puis Sarr qui manquait sa reprise (50'), alors que Cascarino tentait une nouvelle frappe avoir repiqué dans l'axe, hors cadre (50'). Lancée en profondeur, Sarr, gênée par le retour de Biesmans, était finalement devancée par Evrard sur un ballon poussé un peu trop (54'). Un centre de Matéo se transformait en centre-tir qui manquait de peu le cadre (55').

Après ces dix premières minutes intéressantes, la France reculait nettement, et n'arrivait plus à grand chose tandis que la Belgique se montrait. Après tout, elle n'avait qu'un but de retard et était déjà revenue deux fois au score dans cet Euro. Nettement moins bien dans le jeu, les Tricolores réussissaient néanmoins à porter le danger dans la surface belge, mais Sarr manquait de justesse sur un bon centre de Cascarino (68'), passée à droite avec l'entrée en jeu de Selma Bacha pour Diani et Sandie Toletti pour Matéo. Ces deux entrées apportaient un petit plus au jeu français, mais la copie restait brouillonne. Et la menace belge restait bien réelle, malgré une défense qui restait solide. La France, qui n'avait déjà pas réussi à marquer en deuxième période contre l'Italie, se voyait offrir un après intervention de la VAR un penalty dans les dernières minutes de jeu pour une main d'Amber Tysiak (89'). Evrard, qui avait déjà arrêté le penalty de Berglind Björg Þorvaldsdóttir lors de la première journée, rééditait son exploit. Elle ne pouvait cependant que repousser le ballon et Renard était la première dessus, mais cette fois-ci elle manquait le cadre (90'). Dans les arrêts de jeu, Bacha et Melvine Malard combinaient, mais cette dernière frappait sur Evrard (90+4) qui sortait sur sa ligne une dernière tête de Renard sur corner sur la dernière action du match (90+6').

Du côté des points positifs de la soirée, la qualification et la première place sont acquises pour les Bleues. Dans les points moins positifs ou franchement négatifs, la blessure de Katoto et la prestation globale des Françaises. La Belgique n'aura jamais été vraiment dangereuse mais auront marqué sur leur seule véritable occasion de la rencontre. Cette petit défaite, alors qu'elle jouera a priori sa qualification dans un duel face à l'Italie lundi prochain, lui donne un avantage à la différence de but.

UEFA Women's EURO 2022 - Angleterre - Groupe D - Deuxième journée
Jeudi 14 juillet 2022 - 20h00 locales (21h00 françaises)
FRANCE - BELGIQUE : 2-1 (2-1)
Rotherham (New York Stadium) - 8 173 spectateurs
Temps légèrement nuageux (21°C) - Terrain excellent
Arbitres : Cheryl Foster (pays de Galles) assistée de Michelle O'Neill (République d'Irlande) et Polyxeni Irodotou (Chypre). 4e arbitre : Lorraine Watson (Écosse). Arbitres VAR : Tomasz Kwiatkowski (Pologne) assisté de Bartosz Frankowski (Pologne)

Buts
1-0 Kadidiatou DIANI 6' (Longue ouverture de Renard pour Matéo couloir gauche qui dédouble avec Karchaoui dont le centre est délivré au second poteau pour Diani qui pique sa tête pour placer le ballon au ras du montant gauche)
1-1 Janice CAYMAN 36' (Sur un ballon de Philtjens couloir gauche, elle trouve Wullaerts qui réalise un contrôle dos au jet et arrive à lancer Cayman qui résiste au retour de Renard et tacle le ballon du gauche de 11 m au ras du poteau droit de Peyraud-Magnin)
2-1 Griedge MBOCK BATHY 41' (Corner de Matéo côté droit pour Sarr, le ballon lui revient. Elle élimine dans la surface Vangheluwe d'un crochet et centre fort du gauche pour trouver Mbock à 3 m qui catapulte le ballon de la tête)

Avertissements : Amber Tysiak 82' et 89', Feli Delacauw 90+4' pour la Belgique
Expulsion : Amber Tysiak 89' pour la Belgique

NB. Penalty tiré par Renard que Evrard repousse, le ballon revient sur Renard qui ouvre trop son pied gauch et manque le cadre (90')

France
21-Pauline Peyraud-Magnin ; 22-Ève Périsset, 19-Griedge Mbock Bathy, 3-Wendie Renard (cap.), 7-Sakina Karchaoui ; 8-Grace Geyoro (2-Ella Palis 90+1'), 14-Charlotte Bilbault, 10-Clara Matéo (6-Sandie Toletti 66') ; 11-Kadidiatou Diani (13-Selma Bacha 65'), 9-Marie-Antoinette Katoto (18-Ouleymata Sarr 17'), 20-Delphine Cascarino (12-Melvine Malard 90+1'). Entr.: Corinne Diacre
Non utilisées : 1-Mylène Chavas (G), 16-Justine Lerond (G), 4-Marion Torrent, 5-Aïssatou Tounkara, 15-Kenza Dali, 17-Sandy Baltimore, 23-Hawa Cissoko

Belgique
1-Nicky Evrard ; 15-Jody Vangheluwe (16-Marie Minnaert 46'), 19-Sari Kees, 18-Laura De Neve (4-Amber Tysiak 70'), 2-Davina Philtjens (22-Laura Deloose 59') ; 10-Justine Vanhaevermaet, 20-Julie Biesmans (8-Feli Delacauw 59') ; 13-Elena Dhont (7-Hannah Eurlings 78'), 6-Tine De Caigny, 11-Janice Cayman ; 9-Tessa Wullaert (cap.). Entr.: Ives Serneels
Non utilisées : 12-Diede Lemey (G), 21-Lisa Lichtfus (G), 3-Ella Van Kerkhoven, 5-Sarah Wijnants, 14-Davinia Vanmechelen, 17-Charlotte Tison, 23-Kassandra Missipo


Jeudi 14 Juillet 2022
Charlotte Vincelot

Dans la même rubrique :