Footofeminin.fr : le football au féminin

#FRACAN - Corinne DIACRE : "On a une base très solide"

La sélectionneure Corinne Diacre a fait le bilan de ce dernier match de la saison, globalement maîtrisé.



Corinne Diacre (photo DR)
Corinne Diacre (photo DR)
Pensez-vous qu'avec ce score étriqué, votre équipe n'a pas été récompensée ?
Je pense que l'on aurait pu aggraver le score un peu plus tôt notamment en deuxième période. C'est comme ça, on a malgré tout bien géré l'ouverture du score. On n'a pas été trop mise en danger sur l'aspect défensif. Sarah Bouhaddi a très bien géré la profondeur. Mis à part ça, elle doit avoir un tir en première période, et en deuxième, je n'ai pas l'impression qu'elle est plus de travail. On aurait pu aggraver le score plus vite mais cela ne s'est pas fait. L'idée dans ces matchs-là, c'est de garder ce que l'on a acquis.

Vos joueuses ont-elles fait un match plein comme le souhaitiez ?
On l'a bien géré. Il y a eu quelques minutes en fin de première période qui nous ont échappées. Il y avait une grosse débauche d'énergie en tout cas lorsque l'on a attaqué le match. A la 35e, on a commencé à reculer, c'est là où le Canada a été le plus dangereux. On a beaucoup trop réculé mais on a su faire le dos rond, c'est intéressant. On ne s'est pas livré, on ne s'est pas jeté. On a fait une bonne entame de deuxième période. Très sincèrement, c'est un match très intéressant sur un plan tactique parce que mes joueuses ont répondu exactement à ce que j'avais demandé. On a eu quelques joueuses individuelles qui étaient un peu en dessous de leur valeur aujourd'hui mais collectivement je suis satisfaite.

Qu'aviez vous donné comme consignes ?
L'idée, ce soir, c'était que dans les têtes, on préparait notre Coupe du monde ce soir. On démarrait notre premier match de poule. Elles devaient se mettre un peu de pression. Il faut que l'on est des enjeux. Le premier match est très important, et il fallait absolument le gagner. C'était ce que je leur avais demandé.

Que pensez-vous de la prestation de Le Sommer ?
Elle a été au dessus ce soir. Elle joue son rôle de joueuse expérimentée, de cadre, de vice-capitaine. Quand elle joue comme ça, c'est du bonheur.

Est-ce que vous aviez prévu deux penalties ?
Non, je ne l'avais pas prévu. Par contre, j'ai demandé à Amandine de rater le deuxième pour se mettre de la pression jusqu'à la fin du match (rires). Mission accomplie. Elles sont très obéissantes.

Quel bilan faites-vous de ces deux matchs ?
Deux matchs complètement différents mais deux victoires à la clé, précieuses. La manière, aussi, a été différente. Contre le Nigeria, on avait beaucoup plus la possession que ce soir. On a su montrer ce soir qu'on était très solide défensivement. On a su préserver ce but précieux. Je pense deux matchs aboutis maintenant on a encore du travail. Il ne faut surtout pas se reposer sur ces lauriers, mais aujourd'hui, on a une base très solide. C'était notre dernier match de la saison, c'était bien de le terminer par une victoire. C'est chose faite.

Quel est votre prochain rassemblement ?
Pour nous, cette saison, c'est terminé. On se retrouvera logiquement fin août sur la période FIFA, fin août - début septembre. C'est bien de démarrer au mois d'août. Il y avait la possibilité de rassembler début juin mais c'est une semaine après la fin du championnat, ce n'était pas forcément pas l'idéal, d'autant plus qu'on a encore un club en Ligue des Champions (finale le 24 mai), la finale de la Coupe de France (31 mai). Les filles ont aussi besoin de souffler. Ca va leur permettre d'avoir un peu plus de temps en vacances surtout que la saison prochaine, elles n'en auront pas.

Mardi 10 Avril 2018
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :