Footofeminin.fr : le football au féminin

Sonia Bompastor : « On manque de match de haut niveau »

La latérale des Bleues revient sur le manque de réalisme français, la fébrilité de la défense et sur son deuxième but en équipe de France.



L'élimination pas tout à fait digérée

« Ce n'est pas digéré mais j'ai pour l'habitude de me dire qu'il y a des choses plus graves qu'un match de foot dans la vie. Il y a beaucoup de déception. En revoyant le match, je me dis qu'il y avait la place mais les États-Unis nous ont montrés la différence entre une équipe qui a l'habitude d'être dans le dernier carré, qui a l'habitude de gagner des titres au niveau mondial, et nous qui manquons un peu d'expérience. »

Son but chanceux

(photo : Eric Baledent)
(photo : Eric Baledent)
« Je veux centrer mais Gaëtane saute puis loupe le ballon de peu et cela gêne énormément la gardienne. Du coup ça me permet de marquer. C'est encore un but chanceux et heureux mais je prends (rires). Il y a les penalties qui sauvent un peu mes statistique car je ne marque pas souvent (2e but en 132 sélections). Après ce but, je pensais qu'on allait prendre un peu l'ascendant. Je pensais que plus rien ne pourrait nous arriver. Si on avait mis un second but, elles ne seraient pas revenues car elles avaient lutté face au Brésil avec les prolongations et puis elles avaient un jour en moins récupération. Je voyais Shannon Boxx qui commençait à s'étirer les mollets mais pas longtemps malheureusement. »

La fébrilité de la défense

« Au niveau de la défense, on a été fébrile. Sur l'ensemble du match, elles frappent quatre ou cinq fois aux buts et elles en mettent trois suite à des erreurs de notre part. Quand on veut gagner un match et que l'on prend trois buts c'est compliqué. Dans cette Coupe du du monde, on a souvent pris des buts à cause de décalages, des erreurs de placements et là ça s'est encore vérifié. »

L'équipe qui joue le mieux au ballon

« Je connais bien cette équipe et les joueuses qui la composent donc j'ai pris du plaisir malgré la défaite. C'est paradoxal de dire ça car c'est une demi-finale de Coupe du monde contre les États-Unis. Mais on a fourni du jeu et j'aurais été beaucoup plus frustrée si, comme le disait Gaëtane, on s'était toutes mises derrières et qu'on avait balancées. Malgré la défaite, on a produit du jeu, on ne va pas en finale à cause du manque d'expérience et d'efficacité devant. Malgré la défaite, on est peut-être l'équipe qui joue le mieux au ballon, c'est un motif de satisfaction. Pour une joueuse, prendre du plaisir sur le terrain, c'est super important et mercredi j'en ai pris. »

Le mental américain et l'esprit tueur

« Les Américaines ne doutent jamais même quand elles rencontrent l'Allemagne. Car elles se considèrent comme les meilleures du monde et elles vont gagner. Ça s'est vu quand elles encaissent le but, elles sont sûre de leur force et ce mental leur permet de faire la performance qu'elles font. On manque de match de haut niveau qui nous permettent de bosser, de combler les erreurs que l'on a faites défensivement. On doit aussi avoir cet esprit de tueur. On joue bien au ballon mais dans les derniers mètres, on est beaucoup trop gentil. Les Américaines, elles, n'ont pas de pitié. »

T.S.

Vendredi 15 Juillet 2011
Thibault Simonnet


1.Posté par Max le 15/07/2011 13:04
Si vous aviez respecté ce shéma de jeux contre les Anglaises, a savoir Nécib en pivot et organisatrice de l'attaque, vous en auriez mis 5 aux Anglaises et votre attaque aurait été tueuse contre les Ricaines.
C'est le match que vous n'avez pas gagnées contre les Anglaises qui fait que vous perdez celui-ci.
Sans parler du gros problème de gardiennes.
Pas de doute que vous allez voir et re-voir vos match, soyez objectives dans vos constats et vous serez redoutables aux J-O.
Bravo les filles

2.Posté par Patrick Blond le 15/07/2011 13:31
"Soso", en joueuse d'expérience, analyse parfaitement cette rencontre contre les Américaines. En effet, sans être un technicien du foot (mais de l'arbitrage), j'ai constaté également que derrière c'était fébrile. C'est peut-être là le talon d'achille de cette équipe...
Dernièrement, on m'a posé une question sur ce site concernant la phase de jeu où Gaëtane Thiney a subtilisé de la tête le ballon tenu d'une main par la gardienne américaine. Réponse : c'est interdit et l'arbitre doit accorder un coup franc indirect à l'endroit de la faute.

3.Posté par Patrick Blond le 15/07/2011 13:44
"Soso", en joueuse d'expérience, analyse parfaitement cette rencontre contre les Américaines. En effet, sans être un technicien du foot (mais de l'arbitrage), j'ai constaté également que derrière c'était fébrile. C'est peut-être là un peu le talon d'achille de cette équipe...
Après le match, un internaute demandait pourquoi l'arbitre avait sifflé un coup franc indirect contre la belle Gaëtane Thiney, après que celle-ci eut subtilisé le ballon tenu d'une main par la gardienne américaine. Réponse : c'est normal car la Loi 12 l'interdit. En conséquence, l'arbitre doit arrêté le jeu et sanctionner le joueur fautif d'un coup franc indirect à l'endroit de la faute.

4.Posté par Julien le 15/07/2011 15:38
Bravo les filles!! C'était un très beau match, où l'on sentait l'envie de jouer et l'émotion d'y être! Bonne chance contre la Suède!!

5.Posté par Philippe COMBAUT le 15/07/2011 16:49
Bravo les filles pour votre perf d'etre aller jusqu'aux demi-finales !
Malheureusement, le moins que l'on puisse dire, là où votre manque du haut niveau est le plus flagrant, c'est bien dans le secteur défensif et les stats parlent d'elles-meme par rapport aux équipes mieux classées que vous par la FIFA au départ du tournoi. En effet, avant les finales et avec 5 matchs chacune, vous avez déjà encaissé plus de buts (8 b)que le Japon(4 b), les USA et la Suède(5 b) et en plus sur les 8 buts encaissés, 4 l'ont été contre l'Allemagne et 3 contre les USA
Pour mémoire classement FIFA des équipes concernées au début du tournoi : 1ère USA, 2ème Allemagne, 4ème Japon, 5ème Suède et 7ème France. A mon sens, il y a essentiellement des carences au niveau du jeu aérien, des gardiennes et de la charnière centrale laquelle a été remaniée à chaque match, Laura Georges n'ayant jamais eu la meme partenaire. Concernant le secteur offensif, il y a des carences dans la finition. En fait, il y a un manque d'efficacité défensive et offensive du au manque d'expérience du haut niveau. Ceci explique sans doute celà! On dit que c'est dans les grandes défaites que se font les grandes victoires.
Allez les Bleues et bonne chance pour la 3ème place et pour la suite!

6.Posté par Philippe COMBAUT le 15/07/2011 17:31
Je vousdirai aussiles filles pour conclure que pour figurer parmi l'élite, ce n'est pas encore çà qui est çà mais c'est très encourageant pour l'avenir du foot féminin français!

7.Posté par pascal le 15/07/2011 18:12
Super les filles je suis une équipe feminine tous les week end et je reproche que les filles avaient trop tendance à balancer des grands ballons devant ça me choquait par contre sur la coupe du monde j'ai vu une équipe de france m'epater du joli football de la construction franchement aucune honte à en parler à mes collegues de boulot qui ont d'ailleur etait surpris joli travail de tout le staff et bien sur des joueuses. Jouer des matchs de haut niveau régulierement et je suis sur que l'on vous verra au JO à la meilleur place.bonne chance pour la troisieme place!!!


Dans la même rubrique :