Footofeminin.fr : le football au féminin

Tournoi de France - Sandie TOLETTI : "On arrive vraiment à avoir une connexion entre tout le monde"

La milieu Sandie Toletti s'est présentée en conférence de presse. Elle est notamment revenue sur la prestation avec ses partenaires du milieu.



Toletti avec Renard et Hamraoui (photo Frédérique Grando)
Toletti avec Renard et Hamraoui (photo Frédérique Grando)
Votre réaction après ce match face au Brésil ?

Sandie Toletti : C’était un bon match, il fallait le gagner. C’était dur mais on n’a pas lâché jusqu’au bout. Dans ce genre de rencontres, on voit la force de l’équipe. On va profiter de cette victoire.

Vous étiez associée à Kheira Hamraoui sur ce match au milieu de terrain. Comment vous sentez-vous à ses côtés ? Quels sont ses atouts, les vôtres et la complémentarité possible ?

S.T : Elle a un profil atypique d’une sentinelle. On avait une bonne connexion avec Grace aussi. On a su se gérer toutes les trois, on arrivait à bien communiquer. Dans un match comme celui-là, c’est important.

Cette association avec Hamraoui change-t-elle de celle avec Charlotte Bilbault, avec potentiellement des qualités différentes ?

S.T : Oui, après les deux ont un profil de sentinelle et c’est bien de jouer avec elles. Ça s’est vu contre la Finlande, Charlotte a fait un bon match. Là, Kheira a fait un bon match également.

Un mot sur votre coéquipière Marie-Antoinette Katoto : c’est vraiment la patronne de cette équipe ?


S.T : Oui, elle est vraiment en confiance. Elle a encore marqué ce soir. On est vraiment contentes pour elle et en plus, elle nous aide beaucoup. Donc c’est vraiment bien pour l’équipe.

Sur le public et le stade, on a le sentiment que c’était le retour de la communion ce soir…


S.T : Oui, on doit franchement appuyer sur ça car cela nous a fait vraiment du bien. On sentait qu’il nous poussait sur chaque action. Qu’on se retrouve comme ça et qu’on gagne un match, c’est encore mieux.

Grosse finale mardi contre les Pays-Bas, ça va être encore un cran au-dessus par rapport au Brésil ?

S.T : Je pense. Là, c’était déjà vraiment un bon match, c’était dur. Ça fait du bien de jouer des rencontres comme celles-là, contre des adversaires coriaces. On voit l’équipe qui dans ces moments-là ne lâche pas.

Ça ressemble à ce que vous allez avoir en compétition ?


S.T : C’est ça. La coach nous a dit avant le match qu’on allait avoir des rencontres comme celle-ci pendant l’EURO, qu’il fallait qu’on soit prêtes. On l’a prouvé ce soir et il faudra continuer à le montrer.

Un autre point positif, c’est aussi la solidité défensive de l’équipe de France. C’est un atout également à quelques mois de l’EURO ?


S.T : Oui, ça fait quelques temps qu’on travaille toutes ensemble. On arrive vraiment à avoir une connexion entre tout le monde, défensivement et offensivement. Donc c’est super.

Dimanche 20 Février 2022
Daniel Marques

Dans la même rubrique :