Footofeminin.fr : le football au féminin

1er tour : entre absences d'arbitres et reports

Ce premier tour du Challenge de France disputé un 4 janvier restera dans les annales pour beaucoup de bizarreries entre absences d'arbitres et terrains gelés !



(photo : Eric Baledent/LeMousticProduction)
(photo : Eric Baledent/LeMousticProduction)
MAIS OU SONT LES ARBITRES ?

Est-ce les fêtes, la date du 4 janvier, ou encore le froid, toujours est-il que beaucoup de rencontres se sont retrouvées avec peu ou pas d'arbitres officiels. Pour une compétition fédérale, c'est quelque peu dommageable de voir cela.

Mais alors qu'a-t-il bien pu se passer pour en arriver là. Deux rencontres n'ont pas vu le moindre arbitre présent, certaines en ont eu grâce à la réactivité des clubs le vendredi qui ont alerté les Ligues.

Matches avec aucun arbitre officiel présent
ANGERS - RENNES (Ligue Atlantique)
ABBEVILLE - SAINT-QUENTIN (Ligue Picardie)

Match avec seulement un arbitre central officiel présent
TROYES - BESANCON (Ligue Champagne-Ardenne)
LE PUY - AULNAT (Ligue Auvergne)
ARPAJON - ARLAC MERIGNAC (Ligue Auvergne)

Match avec deux arbitres officiels présents

LIMOGES - POITIERS (Ligue Centre Ouest)
LE MANS - SAINT-HERBLAIN (Ligue du Maine)



QU'EN SERA-T-IL DE ABBEVILLE - SAINT-QUENTIN ?

Emmanuel Hecquet, l'arbitre central désigné ne s'est pas déplacé bien qu'habitant à quelques dizaines de kilomètres.

Les Abbevillois ont alors chercher à trouver un officiel pour diriger la rencontre. L'homme a été trouvé mais a essuyé un refus, poli, mais déterminé de la délégation saint-quentinoise car il n'avait pas en sa possession sa licence d'homme en noir. Par ailleurs, les Axonaises ont également estimé que la pelouse maritime était impraticable, décision selon le club axonais que seul un arbitre officiel pouvait prendre !

Après des dizaines de minutes de palabres, et malgré l'échauffement des Abbevilloises, la feuille de match a été remplie mentionnant l'absence d'un officiel pour cette rencontre fédérale.

Reste à savoir ce que les instances décideront : match perdu pour Saint-Quentin, qui a refusé de jouer malgré la présence d'un arbitre, ou match à rejouer ?
F.H.


1er tour : entre absences d'arbitres et reports
TERRAINS GELES ? DANGEREUX OU PAS ?

Certaines municipalités avaient posé des arrêtés municipaux comme à Saint-Apollinaire (mardi) ou encore Chelles (vendredi). D'autres ont fait le nécessaire le samedi comme à Blanzy.

Sinon, la décision finale est revenu à l'arbitre de la rencontre sur place et en présence des équipes. Plusieurs rencontres ont vu quelques moments d'hésitations de la part des arbitres avant de finalement jouer, mais pour quatre rencontres (en dehors de Abbeville - Saint-Quentin), c'est finalement le report qui a été choisi. Les matches ont été reprogrammés dès ce dimanche 11 janvier 2009.

A l'image des discussions et débats en Coupe de France masculine, l'appréciation de l'arbitre après échange avec les deux clubs vaut toujours interprétation. Il est vrai que lorsque le club visiteur a effectué un long déplacement, difficile de rebrousser chemin sans jouer.

Mardi 6 Janvier 2009
Sébastien Duret

Dans la même rubrique :