Footofeminin.fr : le football au féminin

1er tour : retour commenté sur les 32 matches

Le premier tour fédéral est toujours l'occasion de confrontations inédites et de surprises. Cette saison n'a pas dérogé à la règle.



Bischheim passe sans souci devant Saint-Memmie (photo : DNA)
Bischheim passe sans souci devant Saint-Memmie (photo : DNA)
Il y avait tout d'abord l'histoire du petit poucet, l'ES Seizième Paris, qui recevait Gravelines (D2). Face à ce redoutable adversaire, les partenaires de Stéphanie Mugneret-Beghé ont offert une belle prestation mais non rien pu faire devant l'intenable Julie Machart, auteur d'un quadruplé. Elle avait débloqué la situation sur penalty avant de montrer tout son talent notamment sur une somptueuse demi-volée sous la barre.

Les autres petits poucets de la compétition n'ont pas eu plus de réussite. Ainsi le club aveyronnais du Bassin Aveyron qui recevait le 2e de Division 2 et voisin Rodez n'a aura tenu une mi-temps avant de craquer. Initialement prévue à Aubin Le Gua, la rencontre allait se jouer sur un terrain de repli après accord des arbitres et des deux équipes. C'est donc à Cransac que le match allait se jouer devant un public ayant répondu présent. Rodez ouvrait le score rapidement par l'internationale 18 ans, Barbance. Chavaroche inscrivait le second en milieu de période avant que l'équipe locale ne craque dans les dernières minutes de la première période.

Autre club n'évoluant pas au plus haut niveau régional, Saint-Gaudens accueillait Albi. Là aussi après une bonne tenue en première période, la seconde allait voir les pensionnaires de D2 alourdir la marque. Pestana et Escoubeyron avaient été les premières buteuses, En seconde période, on retrouvait Pestana, Royer et Monicolle.

Pour ce qui était des clubs de Division 2 qui faisait leur entrée en lice, des trois confrontations prévues, une seule a pu avoir lieu, celle opposant Bischheim et Saint-Memmie. Les Alsaciennes vont prendre logiquement le dessus sur la lanterne rouge de Division 2. Julie Jost s'offre à cette occasion un triplé et une place pour le second tour.

Les Malouines s'inclinent face aux Verchers (photo : OF)
Les Malouines s'inclinent face aux Verchers (photo : OF)
Pour les clubs bretons, les sorts ont été divers et variés. Ainsi les Malouines (photo) qui recevaient les Verchers, se sont inclinées 2 buts à 0. La marche était trop haute malgré quelques occasions de Saint-Malo. Mais Mulvet au quart de jeu et Fermier en fin de match faisait le travail.

Les Rennaises n'ont pas connu de difficultés pour marquer des buts. Face à Angers, les Bretonnes en ont inscrit neuf. La buteuse Migot s'est fait remarquée en inscrivant 6 buts aux Angevines. Le pensionnaire de D3 avaient égalisé à deux reprises avant de craquer par la suite sous les offensives de Bréquigny.

Enfin le derby entre Vannes et Lorient a tourné en faveur du club de D3. Les Vannetaises étaient pourtant menées au score lorsque Ezano venait tromper Garel. Mais Hélard sur un débordement de Pousse égalisait cinq minutes après. Tout se jouait alors aux tirs au but et à ce jeu-là, la gardienne de l'ASPTT allait briller en stoppant deux tirs lorientais et en marquant son tir au but. Les Lorientaises n'étaient vraiment pas en réussite puisqu'elles trouvaient à deux reprises les montants également !

Arpajon - Arlac Mérignac (photo : Thierry Saunier)
Arpajon - Arlac Mérignac (photo : Thierry Saunier)
Dans la série des derbies, deux autres matches portaient bien ce nom. Tout d'abord le match entre Leers et Halluin. Le club d'Halluin comptait même dans ses rangs neuf joueuses ayant déjà évolué sous les couleurs leersoises ! Et ces dernières allaient mener 2-0 au repos. Mais Monsauret puis Cornille entrée en jeu offraient l'égalisation à leur équipe. Lors de la séance de tirs au but, trois échecs aux visiteuses allaient coûter cher.

Du côté de Laval se jouait aussi un match entre voisins (6 km séparent les deux clubs de Bonchamp et Laval). Sur le terrain, l'écart était par contre bien plus grand. Les Lavalloises (D3) allaient prendre nettement le dessus, menant 6-1 au repos avec notamment un quadruplé de la capitaine Amélie Aubry. Au final, le score de 1-11 était anecdotique.

Deux oppositions entre clubs de D3 se jouaient pour ce premier tour. Dans un cas, il n'y aura pas eu de suspense : Arpajon a nettement battu Arlac Mérignac. Il est vrai que les deux premiers buts inscrits rapidement par Saunier facilitaient la tâche (3e, 6e). La suite n'allait rien donner de surprenant avec un alourdissement de la marque dans les vingt dernières minutes. Ce fut beaucoup plus disputé entre Cormelles et le Blanc Mesnil. Les Franciliennes ouvraient le score dès le début du match par Raucourt mais Pottier sur penalty puis Marie inversaient la tendance. Zmijewski permettait malgré tout d'égaliser et tout se jouait aux tirs au but avec le succès des locales (4-2).

Pour les deux leaders de D2, il n'y aura pas eu de problèmes pour se qualifier. La Roche sur Yon qui accueillait Corné attendait la fin de la première période pour débloquer la situation par Tapon. Par la suite, Plaza et Guillard à deux reprises faisaient le travail devant les buts de Beaudru. Du côté de Pont de l'Arche, Montigny avait pris l'avantage par Peslerbe mais Honnart remettait tout en cause en égalisant avant le repos. Cependant en seconde période, Peslerbe, imitée par Niphon et Moreau trouvaient le chemin des filets et ainsi affronter Evreux au prochain tour.

Les Ebroïciennes se sont en effet qualifiées en allant battre Gonfreville l'Orcher sur son terrain (3-1). Par l'intermédiaire de Hureau aux 6 m, Evreux prenait l'avantage. Hureau offrait le second but à Deluca d'une frappe croisée. Enfin Le Garrec finissait une action venue du côté droit. Swiatek, ancienne joueuse de l'EAC, réduisait l'écart à dix minutes de la fin.

Les équipes de Templemars et Compiègne (photo : Alain Morel)
Les équipes de Templemars et Compiègne (photo : Alain Morel)
Plus au Nord, Templemars Vendeville, leader de DH Nord Pas de Calais accueillait l'équipe de Compiègne à qui elle aura poser des problèmes. Les Picardes n'étaient pas à l'abri jusqu'au coup de sifflet final. Si Marme faisait une grande partie du chemin à un quart d'heure de la fin, la libération ne survenait que dans les derniers instants par Ben Haddou.

Autre leader, mais cette fois-ci du championnat d'Ile de France, Herblay accueillait le club d'Arras, leader de son groupe en D3. Après une première période où un seul but était inscrit à la 44e minute par Bruneau, ce n'est qu'en deuxième période que les partenaires de Stéphanie Morel et Nabila Massor craquaient pour un lourd revers (0-7).

En Auvergne, c'est Le Puy qui domine et face à Aulnat, c'est une nouvelle victoire qui a souri aux joueuses de Nicolas Anglade. Réussissant une bonne première période avec deux buts de Gauchet et Gayton, les Aulnatoises n'allaient pas affiché les ressources pour revenir malgré une réduction du score de Fagont à sept minutes de la fin.

Cette première surprises était aussi d'une autre pour l'un des favoris en DH Languedoc Roussillon. Les Védassiennes ont joué le coup à fond face à Monteux. Si Djafar marquait le premier but, Amaral était là pour égaliser à la 43e minute. En seconde période, Saint-Jean de Vedas défendait bec et ongles et réussissaient le coup parfait aux tirs au but grâce aux parades de Bozhilova.

Issy réussit encore une performance en Challenge (photo : stephanois911)
Issy réussit encore une performance en Challenge (photo : stephanois911)
La troisième surprise du week-end était à mettre à l'actif d'Issy les Moulineaux, coutumier du fait. Face aux Balnéolaises, les Isséennes auront toujours fait la course en tête même si elles étaient rejointes à 2-2 puis 3-3 par Bagneux. C'est finalement Gobert qui offrait la qualification à son équipe.

D'autres clubs franciliennes étaient aussi sur le terrain. Ainsi Tremblay se déplaçait à Lisieux. Après avoir hésité à faire jouer la rencontre, l'arbitre donnait finalement sa décision avec l'accord des clubs. Le match n'allait pas facile à disputer mais offrait tout de même un vainqueur avec Lisieux. Un seul but de Widhalm à la 24e minute, historique pour le club bas-normand qui n'avait jamais franchi le premier tour dans son histoire.

Dans le Val d'Oise, Domont recevait le club nordiste de Raismes. Les Raismoises allaient faire la course en tête par deux buts de Cailloux et Talmant. En seconde période, ce sont Delsaux et Allart qui donnaient de l'ampleur au score où seule Awona réduisait l'écart sur coup franc.

SCALA aura tenu tête à Muret (photo : Eric Campos)
SCALA aura tenu tête à Muret (photo : Eric Campos)
Le duel le plus au Sud entre SCALA et Muret aura offert un beau spectacle devant un public ayant répondu présent. Les joueuses de D2 ouvraient le score par Faure mais se faisaient rejoindre dans la foulée par Koch. Et San Esteven donnait même l'avantage aux locales. Arthez en tête au repos, Muret devait sortir le bleu de travail et Parizet puis Paillard d'un but magnifique permettaient aux joueuses de Valérie Astre de se qualifier.

En ligue du Centre Ouest, Mignaloux Beauvoir accueillait Blanquefort. Les Girondines vont avoir besoin d'une mi-temps pour trouver leurs repères. Le score était alors de 1-2, Fresnel avait répondu aux buts de Chelhab et Misslin. En seconde période, Mignaloux continuait à poser des problèmes avant le 4e but à la 87e de Bosch qui tuait tout suspense.

Toujours dans cette ligue, Limoges Landouge recevait Poitiers. Les pensionnaires de D2 ouvraient le score sur une frappe d’Avice renvoyée par la transversale et repris par Thénard (15e). Poitiers allait avoir l’opportunité d’égaliser mais finalement Lavaud d’une frappe de 30 mètres libérait son équipe (89e).

A l'Est, samedi, Troyes et Besançon avaient ouvert la voie de ce premier tour. Les Troyennes étaient même en tête après un but de Paganessi. Mais l'Américaine Doellman sur un doublé et Leroy donnaient un succès mérité aux Bisontines plus dans le rythme par la suite.

Pas de suspense par contre entre Nancy et Algrange. Les Nancéiennes avaient terminé l'année par un succès 12-0 en championnat mais en Challenge, ce sont elles qui ont été corrigé. Algrange par son duo offensif inscrivait 4 buts en 7 minutes (4-0, 19'). Plus de suspense alors et finalement deux nouveaux buts en fin de match.

Dans les duels entre Alsace et Lorraines, la Lorraine est à chaque fois nettement sortie vainqueur. Une première fois avec Woippy devant Mussig. La force de frappe de Morel sur coup franc, puis le doublé de sa partenaire Maglott et enfin le but de Guillaume donnaient un score final de 4-0. Dans les Vosges, Epinal accueillait Rossfeld. Les Spinaliennes étaient menées au score par un but de Kempf, mais la suite allait être à sens unique avec des buts de Fatrez et L'Huillier avant le repos. En seconde période, les joueuses d'Olivier Fatrez prenaient nettement le dessus (5-1).

Duel disputé entre Rhône Crussol et Rousset
Duel disputé entre Rhône Crussol et Rousset
La première période entre Rhône Crussol et Rousset était équilibrée. Les Ardéchoises ouvraient le score sur une balle en profondeur pour Chaudanson qui s'en allait battre Arrighi (58e). Mais trois minutes plus tard Reynaud faisait une passe en retrait pour sa gardienne, cependant elle prenait Coron à contre-pied ! Plus aucun but n'était inscrit et tout se jouait aux tirs au but avec la réussite des Méditerranéennes.

Pour Nivolas-Vermelle, la réception de Flacé Mâcon n'était pas partie facile et pourtant les locales menaient 1-0 sur un but de Deroux-Dauphin. Les Mâconnaises se réveillaient et égalisaient par Trevisan bien servie par Gaëtanne Mansiat. A la reprise, les Mâconnaises faisaient la différence en cinq minutes.

A Beaucaire, Nîmes recevait Aubagne. Dans ce duel, les Nîmoises menaient au score sur un but de la capitaine Girod d'une frappe à bout portant. C'est ensuite Estival sur un coup franc lointain qui battait la gardienne visiteuse. Abou Deraa allait ramener son équipe à 2-1 en milieu de seconde période et manquait la balle du 2-2 dans les dernières secondes.

Celtic Marseille aura posé des soucis à La Véore (photo : Nicolas Brunet)
Celtic Marseille aura posé des soucis à La Véore (photo : Nicolas Brunet)
La Véore aura connu un match particulièrement difficile face à une très belle équipe du Celtic de Marseille. En début de seconde mi-temps La Véore dominait le match mais sans jamais mettre le ballon au fond des filets avant que Renard à la 87e minute seule face à une très bonne gardienne de Marseille délivre les 200 spectateurs puis Coulomb d'une magnifique reprise de volée porte le score à 2-0.

Enfin, si plusieurs matches avaient été reportés à l'avance : Saint-Apollinaire - Orléans, Blanzy - Tours et Chelles - Plaine Revermont, quatre autres l'étaient par décision de l'arbitre : Arbois - Chaumont, Le Mans - Saint-Herblain, Rouen - Saint-Maur et La Rochette - Tours Nord.

Quant à la rencontre, Abbeville - Saint-Quentin, elle était soumise à une décision ultérieure de la FFF.

Jeudi 8 Janvier 2009
Sébastien Duret

Dans la même rubrique :