Footofeminin.fr : le football au féminin

8es de finale : la D1 passe le cap sans faute

Les quarts de finale verront s'opposer 7 formations de D1 et un club de D3, Aulnat, petit poucet après sa qualification à Woippy aux tirs au but.



Delie signe un doublé face à Issy (photo : Eric Levecot)
Delie signe un doublé face à Issy (photo : Eric Levecot)
HUITIEMES DE FINALE
Dimanche 7 mars 2010

D1 entre elles
Juvisy-Saint-Etienne 2-0
Guilbert 47', 52'

D1 contre D2
PSG-Le Mans 0-0 (5 tab à 4)
Montpellier-Issy 3-1

Lattaf 25', Delie 77', 90+3' ; Neffati 64'
Hénin-Beaumont-Condé 6-1
Crammer 25', Desmaretz 35', Saïdi 45' s.p., 78', 87', Debever 68' ; Couillard 15'
Soyaux-Rennes 5-2
Tandia 55', Billaud 58', Ngono Mani 75', Laizet Laplagne 78', Bencini 90+3' ; Nicolas 33', Le Mignant 57'
Lyon-Muret 9-0
Thomis 23', Herlovsen 29', 90', Dhaou 37', Stensland 45', Dickenmann 54', Asensio 65' c.s.c. , Brétigny 71' s.p., 82'

D1 contre D3
Arras-Saint-Brieuc 1-4
Makuch 12' ; Le Sommer 25', 41', 45', Blanchard 47'

D3 contre DH
Woippy-Aulnat 1-1 (2 tab à 4)
Morel 16' ; De Revière 83'

POUR EN SAVOIR PLUS

Juvisy remporte le seul match entre D1 (photo : Marc Giachello)
Juvisy remporte le seul match entre D1 (photo : Marc Giachello)
Le Mans aura donné des frayeurs au leader en D1 en le tenant en échec (0-0) et le contraignant à obtenir sa qualification lors de la toujours très aléatoire séance de tirs au but. Après la rencontre, l'entraîneur du PSG reconnaissait que son adversaire valait bien plus qu'un club de D2 : "J’estime qu’on a joué face à une D1, confirmait Camille Vaz. C’est une victoire très importante pour le moral du groupe, qui vit une période un peu délicate. Il a montré aujourd’hui de vraies valeurs de solidarité. C’est encourageant pour la suite." Du côté manceau, il y avait la déception de l'élimination mais tout de même des bénéfices à tirer de ce résultat : "Je suis déçu du dénouement mais fier de mes filles. On est la seule équipe à ne pas avoir pris de but contre elles, et on a eu deux occasions pour en mettre un".

Egalement disputée, la rencontre entre Juvisy et Saint-Etienne aura tourné en faveur des Juvisiennes qui continuent à espérer atteindre une finale qui se jouera à domicile en Essonne. Elles ont profité de deux corners conclus par Guilbert pour faire la différence face aux Vertes. Pour Lyon, le scénario aura bien différent. Les Lyonnaises ont infligé une lourde défaite à une équipe de Muret qui aura eu le mérite de ne pas fermer le jeu mais dont la fatigue du long voyage effectué le matin même aura pesé dans les jambes.

Woippy et Aulnat se sont départagés aux tirs au but
Woippy et Aulnat se sont départagés aux tirs au but
Si au final, tous les clubs de D1 sont passés, plusieurs d'entre eux auront eu l'occasion de se remettre dans le droit chemin après avoir été mené au score. Ainsi Arras (D3) avait ouvert le score face à Saint-Brieuc par Makuch avant que Le Sommer ne sorte le grand jeu et ne sème la zizanie pour signer un triplé. Les Bretonnes finissant par un succès (4-1). Même chose pour Hénin-Beaumont qui concédait l'ouverture du score par Couillard au terme du premier quart d'heure. Mais la suite allait être totalement favorable aux Héninoises qui fort logiquement inscrivait 6 buts à un adversaire privé en cours de rencontre de Delisle, blessée puis Helie. Enfin à Soyaux, c'est Rennes qui menait au repos. Tandia signait la relève locale que ses partenaires allaient amplifier après un nouvel avantage rennais qui ne perdura qu'une minute.

Montpellier recevait pour sa part Issy. Lattaf pensait avoir fait le plus dur pour sa formation mais Neffati obligeait l'équipe héraultaise à se réveiller. Delie toujours à l'affût des bons coups allaient inscrire deux buts pour signer la qualification de son équipe. Enfin dans le match des petits poucets, c'est finalement le club de D3, Aulnat qui a fait chuter Woippy (DH). Les Lorraines n'auront pourtant pas déméritées puisqu'elles avaient le score sur un corner de Morel avant de se faire dans les dix dernières minutes du match et de céder aux tirs au but.

Dimanche 7 Mars 2010
Sébastien Duret

Dans la même rubrique :