Footofeminin.fr : le football au féminin

Bleues - Corinne DIACRE : "Continuer à avancer progressivement"

Lors de l'annonce de sa liste, Corinne Diacre a répondu en conférence de presse aux questions. Retour sur cette conférence.



capture image FFF
capture image FFF
J'ai un groupe cohérent, on a encore deux ou trois absences mais le groupe qui sera présent se connait bien, possède des automatismes.
Ce sera une belle affiche mais ce qui sera vrai dans dix jours ne le sera pas dans six mois. Ca reste un match de préparation qu'il faut préparer sereinement. Le temps passe, il faut être efficient dans le travail. C'est ce que l'on va s'attarder à faire la semaine prochaine.

Le début de la Coupe du Monde ?
Cette Coupe du Monde, cela fait un an et demi qu'on la prépare. L'échéance se rapproche mais elle ne démarre pas aujourd'hui, elle a déjà démarré dans la tête des joueuses, dans la mienne également. Maintenant il faut avancer progressivement, ne pas aller trop vite, ne pas prendre de retard non plus. La Coupe du Monde ne démarre pas aujourd'hui, on a encore six mois devant nous pour travailler (ndlr : cinq mois en réalité). Je pense qu'il faut être le plus serein possible, ne pas jouer la compétition aujourd'hui, on n'aura pas le résultat dans un mois. Je pense qu'il faut continuer à travailler, continuer à être sérieuses. On a fait une année 2018 crescendo au niveau des résultats sur des matchs probants en termes de résultats et de production de jeu. A nous de continuer dans ce sens-là et d'aller chercher un petit plus parce que l'on a encore quelques petites failles bien évidemment parce que sur 90 minutes, on ne peut pas être parfait. Il faut essayer de s'en rapprocher en tout cas.

L'aspect athlétique
Je pense que ce sera un peu difficile pour nous mais ce n'est pas gênant. Justement quand on est un peu moins bien physiquement, il faut travailler avec sa tête

L'ossature du groupe
Je fais en fonction de l'état de forme du moment, des performances des joueuses dans leur club. On a beaucoup d'étrangères dans le championnat français donc on peut considérer que l'ossature qui est là aujourd'hui sera présente au mois de juin.

Le retour de Charlotte Lorgeré
C'est une joueuse qui est très régulière dans ses performances depuis le début de la saison. Je l'avais essayé l'année passée en latérale, cela n'avait été concluant mais depuis elle a beaucoup travaillé et travaille encore beaucoup et ses performances en club sont vraiment très intéressantes et d'ailleurs les résultats de l'En Avant de Guingamp le sont également, voilà pourquoi Charlotte Lorgeré est dans le groupe aujourd'hui.

Le retour de Viviane Asseyi
Je n'avais pas pris Viviane Asseyi la dernière fois contre le Brésil au mois de novembre. Elle a été piquée, elle a eu une très très belle réaction avec son club puisqu'elle a été performante en fin 2018. Il était logique qu'elle soit de retour dans le groupe.

Les systèmes de jeu
Il n'y aura pas d'essais de système. Je pense que l'on a fait une revue d'effectif sur les systèmes qui correspondent au mieux aux qualités individuelles de mes joueuses même si il y en a un que j'ai occulté, c'est le 4-4-2 en losange qui est un petit peu plus difficile à animer offensivement parlant mais aussi défensivement et en plus cela n'a pas été une grande réussite même si on a gagné le match. Il n'y a pas que ça qui m'apporte. Ensuite, on va rester sur ce que l'on a bien fait.

L'adversaire : les États-Unis
On va se confronter à la meilleure du monde aujourd'hui. Si on doit les rencontrer en quart de finale à la Coupe du Monde, le temps sera meilleur et ce sera un match de compétition et les données seront complètement différentes. Je pense qu'il ne faudra pas comparer s'il y a victoire est très euphorique et s'il y a défaite être très catastrophique. Parce qu'il y a encore du temps. Notre objectif est d'être performant contre les États-Unis, de produire du jeu comme on l'a fait lors de nos dernières sorties mais la priorité, cela reste le 7 juin mais pas autre chose

Jeudi 10 Janvier 2019
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :