Footofeminin.fr : le football au féminin

Bleues - FRANCE - CHINE : Une victoire pour finir la préparation

Pour son dernier match de préparation avant le début de la Coupe du monde, la France a battu la Chine à Créteil 2-1 grâce à des buts de Valérie Gauvin et Kadidiatou Diani. Face à une équipe qui a offert une opposition solide, la France semble être prête pour débuter la Coupe du monde face à la Corée du Sud dans une semaine.



Diani offre la victoire pour finir (photo Eric Baledent)
Diani offre la victoire pour finir (photo Eric Baledent)
Corinne Diacre devait se passer de plusieurs titulaires pour ce rendez-vous. Les Lyonnaises semblent en effet connaître quelques pépins physiques. Ainsi après Eugénie Le Sommer (problèmes musculaires), ce sont Amel Majri (ischio-jambiers) et Amandine Henry (dos) qui étaient en tribune pour suivre la rencontre. Ces absences profitaient à Eve Périsset, alignée dans le couloir gauche, à Charlotte Bilbault en milieu défensive, alors que Delphine Cascarino et Kadidiatou Diani débutaient dans les couloirs. En l'absence de sa capitaine et de sa vice-capitaine, le brassard revenait à Sarah Bouhaddi.

Gauvin en avant-centre

Après dix premières minutes d'observation, la France lançait les hostilités et obligeait Peng Shimeng à deux arrêts coup sur coup. Dans un premier temps, sur un centre de Marion Torrent qui trouvait Valérie Gauvin de la tête (11'), puis sur un centre-tir d'Ève Périsset depuis le couloir gauche qui se dirigeait vers la lucarne et obligeait la gardienne chinoise à se détendre une nouvelle fois. La Chine réagissait la minute suivante avec Yang Li en profondeur, qui était contrée au dernier moment par Wendie Renard (12'). Kadidiatou Diani, qui remontait vite sur son couloir gauche, réalisait un une-deux avec Gaëtane Thiney, mais elle était ensuite entourée de défenseures dans la surface et perdait le ballon (14'). La France, qui accélérait par à-coups, se montrait dangereuse de nouveau avec Diani et Gauvin, la première faisant un petit numéro côté gauche éliminant deux défenseures, mais son centre pour la deuxième, en position idéale face au but, était légèrement dévié et ne trouvait pas l'avant-centre française (29').

Dans la foulée, un centre de Diani repoussé en deux temps était repris par Marion Torrent, qui arrivait lancée dans le surface, et Gauvin, qui se trouvait sur la trajectoire, ne laissait aucune chance à Peng Shimeng et ouvrait le score d'une frappe qui touchait la barre transversale (30'). Une ouverture du score plutôt logique pour la France, malgré un jeu équilibré. En fin de première période, la Chine se montrait dangereuse, et il fallait une défense présente pour contrer les tentatives des Roses d'Acier dans la surface. La France rejoignait son vestiaire avec un court avantage au tableau d'affichage.

Diani, un solo victorieux

Thiney et la capitaine chinoise Wu Haiyan (photo Frédérique Grando)
Thiney et la capitaine chinoise Wu Haiyan (photo Frédérique Grando)
Après avoir déjà effectué un changement en première période, Jia Xiuquan faisait entrer Wang Shuang pour la seconde période. La joueuse du PSG se mettait rapidement en évidence en lançant Wang Shanshan dans le dos de la défense centrale française, mal alignée, et l'avant-centre allait battre Sarah Bouhaddi d'un petit piqué qui remettait les deux équipes à égalité (51'). Un soulagement de courte durée pour les Chinoises, puisque Diani décidait de prendre les choses en mains, et sur une action en solo depuis le rond central, elle éliminait plusieurs défenseures pour déclencher, aux abords de la surface, une frappe qui trompait Peng Shimeng à nouveau et voyait la France repasser devant au tableau d'affichage (58'). Trois minutes plus tard Cascarino, centrait au deuxième poteau pour la deuxième buteuse française de la soirée, mais sa tête était bien captée par Peng Shimeng (61').

Sept jours pour récupérer tout le monde

La Chine ne passait pas loin de profiter d'une défense approximative une deuxième fois dans la soirée, Wang Shanshan étant une nouvelle fois lancée en profondeur dans le dos de celle-ci. Mais Griedge Mbock revenait bien couvrir et concédait un corner (71'). Celui-ci, repoussé dans un premier temps, revenait sur Wang Shuang qui centrait fort devant le but sans trouver preneuse (71'). Les dernières « opportunités » de la partie étaient à mettre à l'actif de l'équipe de France sur coup franc, alors que les deux équipes effectuaient de nombreux changements. Sur un coup franc joué en deux temps, Thiney trouvait la tête d'une défenseure chinoise qui voyait le ballon manquer le cadre (80'). Puis Sakina Karchaoui, à la dernière minute, obligeait Peng Shimeng à boxer le ballon qui était peut-être trop plongeant.

La France s'impose pour son dernier match de préparation pour la Coupe du monde, en l'absence d'Amandine Henry et Eugénie Le Sommer entre autres. Si tout n'a pas été parfait, les Tricolores finissent leur préparation sur une bonne note, et ont bien révisé avant la Corée du Sud. Rendez-vous dans une semaine au Parc des Princes, avec le groupe au complet.

Match de préparation de la Coupe du Monde de la FIFA
Vendredi 31 mai 2019 - 21h00
FRANCE - CHINE : 2-1 (1-0)
Créteil (Stade Dominique Duvauchelle)
Temps chaud (25°C) - Terrain en très bon état
Spectateurs : 10 028
Arbitres : Bram Van Driessche (Belgique) assisté de Yves De Neve (Belgique) et Kevin Monteny (Belgique). 4e arbitre : Stéphanie Di Benedetto (France). Arbitre VAR : Erik Lambrechts (Belgique)

Buts :
1-0 Valérie GAUVIN 30' (Centre de Diani depuis la gauche qui arrive au second sur Cascarino en duel avec une adversaire. Le ballon revient derrière sur Torrent qui arrive élancée et place une frappe du gauche dont Gauvin hérite au second poteau pour dévier du gauche devant Wang Ying)
1-1 WANG Shanshan 52' (Wang Shuang trouve plein axe sur une passe au sol en profondeur Wang Shanshan qui part dans le dos de Mbock et vient battre Bouhaddi d'un petit extérieur du droit de 12 m qui termine plein axe)
2-1 Kadidiatou DIANI 58' (Côté gauche à 50 m du but, servie par Mbock, Diani se lance dans un raid de 30m éliminant 5 adversaires avant de placer une frappe du droit de 18 m au ras du poteau droit chinois)

Aucun avertissement

France : 16-Sarah Bouhaddi (cap.) ; 4-Marion Torrent, 29-Griedge Mbock Bathy Nka, 3-Wendie Renard, 2-Éve Perisset ; 14-Charlotte Bilbault, 15-Élise Bussaglia (8-Grace Geyoro 85') ; 20-Delphine Cascarino (12-Emelyne Laurent 62'), 17-Gaëtane Thiney, 11-Kadidiatou Diani (7-Sakina Karchaoui 73') ; 13-Valérie Gauvin (18-Viviane Asseyi 62'). Entr. : Corinne Diacre
Non utilisées : 1-Solène Durand, 21-Pauline Peyraud-Magnin, 5-Aïssatou Tounkara, 22-Julie Debever, 23-Maéva Clemaron
Chine : 12-Peng Shimeng ; 14-Wang Ying, 5-Wu Haiyan (cap.), 3-Lin Yuping, 2-Liu Shanshan ; 19-Tan Ruyin (20-Zhang Rui 38'), 21-Yao Wei (13-Wang Yan 54') ; 4-Lou Jiahui (7-Wang Shuang 46'), 11-Wang Shanshan (16-Wen Li 78'), 17-Gu Yasha (10-Li Ying 69') ; 9-Yang Li (15-Song Duan 54'). Entr. : Jia Xiuquan
Non utilisées : 1-Xu Huan, 18-Bi Xiaolin, 6-Han Peng, 8-Li Jiayue, 22-Luo Guiping, 23-Liu Yanqiu




Samedi 1 Juin 2019
Charlotte Vincelot

Dans la même rubrique :