Footofeminin.fr : le football au féminin

Bleues - Jessica HOUARA D'HOMMEAUX : "Notre atout principal, c'est le groupe"

La latérale des Bleues s'apprête à disputer son premier Mondial. Elle évoque ce rendez-vous face à l'Angleterre ce mardi (19h00 françaises).



Jessica Houara D'Hommeaux (source FFF)
Jessica Houara D'Hommeaux (source FFF)
Retrouvailles franco-anglaises
"Que ce soit chez les garçons ou chez les filles, ca reste le derby de jouer les Anglaises. On va dire le derby Outre-Manche. C'est bien, cela nous fait entrer très bien dans la compétition. On commence par un gros, ce n'est pas plus mal de commencer comme ça dans la compétition. On est déjà concentré pour faire du mieux possible pour gagner ce premier match et être plus sereine pour les deux matchs d'après."

La première place en jeu
"Cela va être un match difficile mais il faut que l'on gagne pour la confiance et même pour avoir cette première place du groupe. Et même si l'on sait que si l'on finit première le tableau ne sera pas très facile. Pour la confiance, il ne vaut mieux pas calculer et jouer tous les matchs à fond."

"Un rêve d'enfant"

Le jeu de l'adversaire
"L'Angleterre est une grosse équipe, qui va jouer regroupée, défensivement c'est bon. Elles n'ont pas besoin de beaucoup d'occasions pour marquer. On a vu quelques images de l'équipe, et on a vu que Taylor est une très bonne numéro 9. Elle peut tirer, cadrer et marquer dans n'importe quelle position. Il ne faudra pas leur laisser beaucoup d'espaces."

La vie du groupe France
"Cette équipe de France vit tellement bien que c'est de bonne augure pour la compétition. On sait quand il y aura des moments difficiles que l'on sera soudée pour surmonter tout ça. Notre atout principal, c'est tout le groupe que l'on a. Dans le stage cohésion, on l'a prouvé et ce n'a pas été toujours facile. C'est ça qui va être la clé pour aller le plus loin possible."

Première Coupe du Monde
"C'est un rêve d'enfant, une Coupe du Monde, c'est quelque chose de magique, pour moi c'est ma première. J'ai 27 ans mais mieux vaut tard que jamais (sourire). Je vais profiter au maximum de chaque instant, chaque seconde. Je vais faire en sorte que ce soit un beau rêve et non un cauchemar."

Avec FFF

Mardi 9 Juin 2015
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :