Footofeminin.fr : le football au féminin

Bleues - L'ALLEMAGNE corrige une FRANCE transparente

Cela faisait huit ans que les Bleues n'avaient pas connu une défaite par 4 buts d'écart. A Bielefeld, la défense française dépassée a cédé sur des doublés de Popp et Huth. Le Sommer a même manqué un penalty en fin de match



Huth marque le 2e but (photo DFB)
Huth marque le 2e but (photo DFB)
"Nous avons fait un pas dans la bonne direction pour nous remettre sur les rails" résumait Steffi Jones, souriante à la fin de la rencontre. Alors que l'Allemagne n'était pas au mieux de sa forme au regard de ses dernières prestations (élimination en quart de finale de l'Euro par le Danemark, défaite à domicile face à l'Islande, court succès en République tchèque), elle a ce vendredi soir remis les pendules à l'heure face à une équipe de France passée complètement au travers.

Corinne Diacre voulait mettre à l'épreuve son équipe lors des deux matchs de novembre face à l'Allemagne et la Suède sur ses capacités offensives et défensives. Le premier acte lui a permis de voir que la préparation à la Coupe du Monde 2019 nécessiterait encore des choix pour prétendre rivaliser avec les plus grands.

A Bielefeld, face à l'Allemagne, la défense à quatre alignée était composée d'une charnière centrale Renard - Georges alors que sur les côtés Mbock et Majri complétaient la ligne défensive. Henry était associée à Geyoro en milieu de terrain, tandis que les couloirs étaient confiés à Ali Nadjim qui effectuait sa première en A, avec Le Garrec à ses côtés pour sa 2e titularisation (4e sélection). Quant à Delie, elle faisait son retour en sélection, alors que Le Sommer se positionnait sur le côté gauche de l'attaque.

Une défense aux abois

Jusqu'au but allemand, la rencontre se déroulait avec le sentiment de voir deux équipes en reconstruction, manquant d'automatismes. Mais dans ce choc, les Allemandes ont montré qu'elles avaient plus de ressources pour prendre le dessus. Deux premiers buts survenaient sur des coups de pied arrêtés. La première fois avec un coup franc de Marozsan pour la tête de Popp. Gérard est trop juste dans sa sortie, Georges battue dans le jeu aérien, la lucarne tricolore nettoyée (1-0, 21'). En difficulté dans le jeu aérien, Gérard n'était pas aidée par sa défense (27e). Sur un corner obtenu et frappé par Faisst, Popp se retrouvait au 2e poteau pour placer sa tête et remettre le ballon devant le but. Huth avec un brin de réussite déviait au fond des filets (2-0, 39').

En difficulté, les Bleues n'avaient pas à garder le ballon plus haut et s'exposaient sur chaque attaque allemande. Un contre de Huth qui prenait Georges de vitesse, Islacker arrivée avant Renard plaçait sa frappe au dessus (41e). Islacker obligeait Gérard à une parade (43e) avant qu'elle ne soit battue dans la minute suivante. Sur une frappe hors de la surface de Kemme, le ballon dévié par Georges, arrivée sur Popp, qui s'était échappée pour se jeter et conclure rageusement (3-0, 44').

Le Sommer manque un penalty

Popp, deux buts et une passe décisive (photo DFB)
Popp, deux buts et une passe décisive (photo DFB)
A la pause, la coupe était pleine et Corinne Diacre procédait aux remplacements de Georges, en manque de compétition après ne pas avoir disputé la moindre minute depuis le 8 octobre dernier, et aux moins expérimentées Le Garrec et Ali Nadjim. Les entrées de Torrent et Diallo apportaient un peu plus de stabilité, ce qui n'empêchait pas Huth lancée par Kemme de placer une reprise de volée qui lobait Gérard et frappait le dessous de la barre (4-0, 53'). Une action où l'Allemande semblait en flagrant hors-jeu, non signalé.

Cela n'arrangeait rien dans une rencontre où tout fonctionnait à l'envers. La seule occasion dans le jeu arrivait d'un centre de Diani qui s'arrachait sur la droite pour trouver la tête de Le Sommer. Le ballon était cadrée mais Schult se mettait bien en opposition pour bloquer en deux temps (70e). Et lorsque Le Sommer arrivait à obtenir un penalty, elle ne se faisait pas justice, voyait le cadre se dérober, comme celui d'une soirée à oublier... Ou tout du moins, dont il faudra tirer les enseignements car un tel revers n'était pas arrivé depuis plus de huit ans.

Alors que la sélection allemande était en plein doute, elle a su montrer de l'orgueil et a pu compter sur Popp pour la remettre dans le bon sens. Il faudra voir si cela se confirmera. Pour la France, le prochain match face à la Suède sera aussi un bon test pour remettre des joueuses à l'épreuve mais aussi mieux situer l'avancée de la construction de l'équipe pour 2019.

Match de préparation à la Coupe du Monde 2019
Vendredi 24 novembre 2017 - 17h55
ALLEMAGNE - FRANCE : 4-0 (3-0)
Bielefeld (SchücoArena)
Temps légèrement couvert (7°C) - Terrain excellent
Spectateurs : 6 505
Arbitres : Lorraine Watson (Ecosse) assistée de Nicolet Bakker (Pays-Bas) et Lucie Ratajova (République tchèque). 4e arbitre : Kathrin Heimann (Allemagne)
Buts :
1-0 Alexandra POPP 21' (Corner de Marozsan à 30 m le long de la ligne de touche côté droit frappé par Marozsan qui trouve Popp au second poteau qui saute plus haut que Georges et place de la tête le ballon dans la lucarne de Gérard)
2-0 Svenja HUTH 39' (Corner de Faisst qui arrive au 2e poteau sur Popp qui remet d'une tête plongeante devant le but sur Huth qui dévie du dos à 5 m)
3-0 Alexandra POPP 44' (Frappe de Kemme de 25 m contrée par Georges, le ballon arrive sur Popp qui se jette à 8 m pour reprendre du gauche)
4-0 Svenja HUTH 53' (Kemme sert Huth côté droit (hors-jeu !) qui place une reprise de volée du droit de 20 m qui va loger sous la barre en la heurtant)
Avertissement : Torrent 55' pour la France
N.B. Penalty obtenu pour une faute de Maier sur Le Sommer. Le Sommer le frappe du droit mais frappe sur la droite du but (85')

Allemagne : 1-Almuth Schult ; 4-Leonie Maier, 3-Kathrin Hendrich, 5-Babett Peter, 17-Verena Faißt ; 10-Dzsenifer Marozsan (cap.), 22-Tabea Kemme (15-Giulia Gwinn 79') ; 19-Svenja Huth (18-Lea Schüller 79'), 16-Linda Dallmann, 9-Mandy Islacker (14-Anna Blässe 72') ; 11-Alexandra Popp (2-Johanna Elsig 89'). Entr.: Steffi Jones
Non utilisées : 12-Laura Benkarth, 21-Carina Schlüter, 7-Jacqueline Klasen, 24-Bianca Schmidt, 25-Jana Feldkamp
France : 21-Méline Gérard ; 19-Griedge Mbock Bathy Nka, 4-Laura Georges (17-Marion Torrent 46'), 3-Wendie Renard, 7-Amel Majri ; 23-Onema Grace Geyoro, 6-Amandine Henry (cap.) ; 13-Nadjma Ali Nadjim (20-Kadidiatou Diani 46'), 5-Léa Le Garrec (10-Aminata Diallo 46'), 9-Eugénie Le Sommer ; 12-Marie-Laure Delie (11-Ouleymata Sarr 67'). Entr.: Corinne Diacre
Non utilisées : 1-Karima Benameur, 16-Sarah Bouhaddi, 2-Faustine Robert, 8-Hawa Cissoko, 14-Inès Jaurena, 15-Elise Bussaglia, 18-Viviane Asseyi, 22-Sakina Karchaoui


Samedi 25 Novembre 2017
Sebastien Duret


Dans la même rubrique :