Footofeminin.fr : le football au féminin

Bleues - La FRANCE de DIACRE débute par une victoire

C'est par une première victoire que Corinne Diacre a achevé sa première rencontre comme sélectionneure. Asseyi a été l'unique buteuse d'une rencontre dominée par les Tricolores.



Asseyi félicitée par la passeuse Le Sommer (photo Frédérique Grando/LMP)
Asseyi félicitée par la passeuse Le Sommer (photo Frédérique Grando/LMP)
C'est une onze inédit qu'a proposé Corinne Diacre pour sa première en tant que sélectionneuse. Quatre joueuses à plus de 100 sélections (Georges, Bussaglia, Le Sommer, Bouhaddi), Renard qui s'en approche avec une 95e sélection et ensuite une nouvelle garde avec deux joueuses qui ont fêté leur première sélection : Torrent et Greboval. Autour d'elles d'autres jeunes joueuses en devenir avec un peu moins de deux ans pour convaincre qu'elles peuvent avoir leur place à la prochaine Coupe du Monde : Toletti (13e sélection), Gauvin (2e), Catala (29e), Asseyi (14e).

Au-delà de ce renouveau dans l'effectif, c'est aussi un collectif qu'il faut retrouver. Et le passage de témoin a débuté dès qu'Abily qui a arrêté sa carrière internationale, a donné le coup d'envoi fictif. Malgré tout une charnière centrale avait été organisée autour de cette équipe depuis le but avec Bouhaddi, la charnière centrale Georges, capitaine, et Renard, Bussaglia en milieu défensif et Le Sommer en attaque.

Catala pour les coups de pied arrêtés

Pour cette première rencontre face au Chili, la France se portait d'entrée vers l'avant et obtenait après une minute un premier corner frappé par Catala pour une reprise de la tête de Renard (2e). Après les arrêts de Necib-Cadamuro puis Abily, les coups de pied arrêtés étaient aussi à confier à une autre patte. Celle de Catala l'aura été tout au long de la rencontre (29 sélections mais 1re titularisation) et pour la première fois plus de 45 minutes disputées en A pour la joueuse du PFC.

Les intentions sont là, une reprise à ras de terre de Bussaglia flirtait avec le poteau (6e), un centre de Catala trouvait Catala et Gauvin qui tergiversaient trop (12e). La puissance de Le Sommer pesait et un coup de tête à bout portant était repoussée par la gardienne du PSG Endler, avant un sauvetage devant la ligne de Saez (21e). La gardienne arrivée au PSG cet été devait enchaîner par une belle envolée sur une frappe puissante de Le Sommer (21e).

Premier but pour Asseyi

Le travail de Le Sommer était recompensé sur un débordement côté droit initié par Torrent, un centre en retrait et Asseyi présente à 5 m pour se jeter et inscrire son premier but en A (1-0, 23'). La fin de la première période était moins à l'avantage des Tricolores après une reprise écrasée de Le Sommer (26e) et une frappe lointaine de Catala (30e). Le Chili obtenait un coup franc aux abords de la surface (36e), puis un corner repoussé par Renard (38e). Juste avant la pause, Bouhaddi devait se coucher sur une frappe de Rojas à la conclusion d'un contre (44e).

Les Bleues reprenaient les choses en main en revenant des vestiaires. Asseyi était proche du doublé sur une reprise de la tête d'un corner exécuté par Catala (55e). Les débordements dans les couloirs apportaient des opportunités comme sur un centre de Catala pour Toletti, sauvée par une défenseure (60e), puis un de l'autre côté de Torrent pour la tête de Gauvin (65e). L'attaquante montpelliéraine se montrait volontaire mais pas en réussite comme sur sa dernière action avant de sortir où elle héritait d'un centre de Catala venu de la droite, n'ayant plus qu'à pousser le ballon au fond. Si le ballon terminait bien au fond, elle se retrouvait hors-jeu d'un petit mètre (70e).

Diacre apportait du sang neuf en attaque avec les entrées de Diani, Sarr et Le Garrec (premières sélections pour les deux dernières). Si Diani montra rapidement son expérience, Sarr et Le Garrec n'eurent pas la même possibilité de s'exprimer malgré un beau geste technique de la première et une frappe de l'extérieur de Le Garrec dès 16 m sorti par la gardienne. Il va falloir désormais continuer à travailler et dès lundi, ce sera face à l'Espagne un nouveau rendez-vous de préparation.

A Caen,
Sébastien Duret

Match de préparation à la Coupe du Monde 2019
Vendredi 15 septembre 2017 - 21h00
FRANCE - CHILI : 1-0 (1-0)
Caen (Stade Michel d'Ornano)
Temps frais et humide (10°C) - Terrain en bon état
Spectateurs : 12 156
Arbitres : Henrikke Holm Nervik (Norvège) assistée de Monica Brun Løkkeberg (Norvège) et Linda Andresen (Norvège). 4e arbitre : Anaëlle Loidon (France)
But : Viviane ASSEYI 23' (Centre en retrait de Le Sommer pour Asseyi qui se jette à 5 m au premier poteau)
Aucun avertissement

France : 16-Sarah Bouhaddi ; 17-Marion Torrent, 4-Laura Georges (cap.), 3-Wendie Renard, 14-Théa Greboval ; 15-Elise Bussaglia ; 18-Viviane Asseyi (20-Kadidiatou Diani 67'), 5-Sandie Toletti (10-Léa Le Garrec 85'), 13-Camille Catala, 9-Eugénie Le Sommer ; 12-Valérie Gauvin (11-Ouleymata Sarr 74'). Entr.: Corinne Diacre
Non utilisées : 1-Solène Durand, 21-Méline Gérard, 2-Eve Périsset, 6-Amandine Henry, 8-Hawa Cissoko, 19-Griedge Mbock Bathy Nka, 22-Sakina Karchaoui, 23-Onema Grace Geyoro
Chili : 1-Christiane Endler (cap.) ; 17-Geraldine Leyton, 3-Carla Guerrero, 18-Camila Saez, 15-Fernanda Pinilla (5-Denisse Orellana 90+2') ; 8-Karen Araya ; 7-Maria Jose Rojas (11-Rosario Balmaceda 86'), 10-Yesenia Lopez (6-Claudia Soto 82'), 4-Francisca Lara (16-Maria Cristina Julio 89'), 19-Yessenia Huenteo ; 14-Daniela Pardo (2-Barbara Munoz 71'). Entr.: José Letelier
Non utilisées : 12-Natalia Campos, 20-Javiera Toro




Dimanche 17 Septembre 2017
Sebastien Duret


Dans la même rubrique :