Footofeminin.fr : le football au féminin

Bleues - La SUEDE pour une réaction attendue

"Ca fonctionne ou pas, et je réajuste", la sélectionneure des Bleues rappelle aussi qu'elle "n'a pas la science infuse" dans le quotidien Sud Ouest ce lundi. Après la claque en Allemagne, la France termine 2017 avec la réception à Bordeaux de la Suède et un esprit de revanche.



A l'image de Le Sommer, les Bleues voudront montrer un autre visage ce soir à Bordeaux (photo A. Mesa/FFF)
A l'image de Le Sommer, les Bleues voudront montrer un autre visage ce soir à Bordeaux (photo A. Mesa/FFF)
Le sans-faute s'est achevé sèchement donc mais cette première défaite en cinq rencontres n'est pas un coup d'arrêt. C'est avant tout l'occasion de faire un constat : "Ce match m’a donné en tout cas beaucoup d’enseignements sur la valeur de certaines de mes joueuses pour le niveau international" déclarait Corinne Diacre, vendredi soir à Bielefeld.

L'équipe alignée ce soir devrait avoir un nouveau visage comme cela a été le cas à chaque double-confrontation consécutive. Si certaines d'entre elles étaient sur le banc contre l'Allemagne, c'est l'ensemble du groupe qui a été touché son orgueil : "Mon groupe a été touché, c'est une bonne chose après coup" confiait la sélectionneure hier soir lors de la conférence. "Elles sont très motivées pour se racheter. L'idée, c'est de retrouver un groupe compétiteur avec une soif de revanche. Il faut vraiment qu'on parle de revanche. On n'a pas le droit de passer deux fois à côté". La Suède, une sélection que les Bleues connaissent bien et où quatre joueuses évoluent dans le championnat de France.

"Savoir perdre pour pouvoir rebondir"

Pas de fatalisme, ni d'inquiétude mais, la même détermination de préparer 2019 avec probablement encore une vingtaine de matchs à jouer d'ici le 7 juin 2019 et le match d'ouverture au Parc des Princes. Mardi dernier, Diacre déclarait : "L’idée est de continuer à voir des choses positives, négatives et de mettre un plan de travail en place". Pour l'aspect négatif, l'Allemagne est passée par là vendredi : "Il faut par moment faire des faux-pas ; il faut parfois savoir perdre pour pouvoir rebondir, c’est ce que les Allemandes ont fait (...) J’espère en faire autant avec mon équipe dès lundi prochain".

La capitaine des Bleues en phase de transition sur le plan personnel après la fin de sa saison sportive aux Etats-Unis et avant de reprendre avant l'OL en janvier déclarait pour sa part hier soir : "On se doit de réagir et de montrer le vrai visage de l'équipe de France. On doit montrer qu'on est toujours au niveau".

Quelques faits et chiffres

8.
Des dix plus grandes villes de France par leur population, Bordeaux est la 8e où les Bleues auront l'occasion de jouer au moins une fois. La réception au stade Chaban Delmas est une première. Seules Nantes et Toulouse n'ont pas accueilli la France à ce jour. En élargissant au Top 20, Toulon et Lille portent le total à 4 villes sur 20.

17.
La dernière rencontre des Bleues en Gironde remonte au 18 novembre 2000 à Mérignac face à la Grèce. La France s'était imposée 3-0 grâce à Candie Herbert (24'), Hoda Lattaf (32') et Sandrine Soubeyrand (35').

17.
Cette dernière rencontre de 2017 sera la 17e de l'année comme en 2016, 2014 et 2013. Le bilan est nettement positif avec 10 victoires, 4 nuls et seulement 2 défaites.

20.
La France rencontre la Suède pour la 20e fois. Le bilan en 19 matchs est de 6 victoires, 2 nuls et 11 défaites.

298.
Titulaire face à l'Allemagne, Nadjma Ali Nadjim est devenue la 298e joueuse a porté le maillot en équipe A. C'est aussi la première joueuses des Girondins de Bordeaux en sélection.

Vol direct.
Au lendemain de leur rencontre face à l'Allemagne, les Bleues ont pris directement la destination de Bordeaux où elles ont atterri samedi midi.

Mérignac.
Les Bleues ont effectué une séance d’entraînement en public à Mérignac samedi soir. Le FCE Arlac-Mérignac a également reçu les Suédoises.

Deux joueuses remplacées, deux remplaçantes.
La liste initiale suédoise a été modifiée à plusieurs reprises. La Suédoise Fridolina qui a ressenti une légère douleur lors du deuxième entraînement à Bordeaux est rentrée dans son club à Munich, tandis que Marija Banusic, malade, ne jouera pas non plus ce soir. Elles n'ont pas été remplacées, au contraire de Lina Hurtig suppléée par Amanda Edgren, mardi dernier, et de Petra Andersson qui a permis à Elin Landström, appelée pour la première fois.

Rugby.
La pelouse de Chaban Delmas, qui accueille désormais l'Union Bègles-Bordeaux depuis le départ des Girondins au Matmut Atlantique, a été utilisée samedi pour la rencontre du Top 4 entre l'UBB et Agen (27-27). C'est au Haillan que les Françaises ont effectué leur entraînement de veille de match pour préserver la pelouse.]b

La liste suédoise

Gardiennes
Hilda Carlén (Pitea IF DFF) - 7 sélections
Emma Holmgren (Hammarby IF FF) - 0 sélections
Hedvig Lindahl (Chelsea LFC, ANG) - 144 sélections

Défenseures
Jonna Andersson (Linköpings FC) - 23 sélections
Emma Berglund (Paris Saint-Germain, FRA) - 54 sélections/1 but
Mia Carlsson (Kristianstads DFF) - 5 sélections
Magdalena Eriksson (Chelsea LFC, ANG) - 29 sélections/4 buts
Hanna Glas (Eskilstuna United DFF) - 6 sélections
Amanda Ilestedt (1.FFC Turbine Potsdam, ALL) - 14 sélections/2 buts
Elin Landström (Kopparbergs/Göteborg FC) - 0 sélection (appelée suite au forfait le 16 nov. de Petra Andersson (Eskilstuna United DFF) - 1 sélection)
Linda Sembrant (Montpellier HSC, FRA) - 91 sélections/8 buts

Milieux
Kosovare Asllani (Linköpings FC) - 108 sélections/30 buts
Hanna Folkesson (FC Rosengård) - 37 sélections
Julia Roddar (Kvarnsvedens IK) - 1 sélection
Elin Rubensson (Kopparbergs/Göteborg FC) - 46 sélections
Caroline Seger (FC Rosengård) - 177 sélections/25 buts
Julia Spetsmark (KIF Örebro DFF) - 3 sélections

Attaquantes
Marija Banušić (Linköpings FC) - 6 sélections (forfait : malade)
Stina Blackstenius (Montpellier HSC, FRA) - 29 sélections/5 buts
Amanda Edgren (Kristiandstads DFF) - 0 sélection (appelée suite au forfait le 21 nov. de Lina Hurtig (Linköpings FC) - 9 sélections/3 buts)
Sofia Jakobsson (Montpellier HSC, FRA) - 81 sélections/13 buts
Fridolina Rölfo (FC Bayern Munich, ALL) - 27 sélections/5 buts
Olivia Schough (Eskilstuna United DFF) - 58 sélections/8 buts

Entraîneur
Peter Gerhardsson

Lundi 27 Novembre 2017
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :