Footofeminin.fr : le football au féminin

Bleues - La liste annoncée avec les Lyonnaises actuellement à l'isolement

Corinne Diacre a communiqué ce jeudi matin au siège de la FFF la liste des joueuses retenues pour les deux matches amicaux face à l'Angleterre à Caen le vendredi 9 avril et aux États-Unis au Havre le mardi 13 avril (les deux rencontres sur W9 à 21h10).



Plusieurs Lyonnaises positives à la COVID-19 ne figurent pas dans la liste communiquée à savoir Wendie Renard, Amel Majri et Delphine Cascarino mais Corinne Diacre a décidé de retenir les cas contacts actuellement à l'isolement jusqu'à lundi (Eugénie Le Sommer, Sakina Karchaoui, Amandine Henry). La joueuse du Paris FC, Clara Matéo, n'a pas été convoquée après avoir été touchée par le COVID mais sa partenaire Oriane Jean-François figure dans la liste car n'a pas été positive.

Suite à la parution de sa liste, Corinne Diacre a précisé concernant les Lyonnaises : "On va respecter l'isolement de sept jours qui prendra fin lundi prochain et elles pourront nous rejoindre si leur test PCR est négatif". Pour anticiper d'éventuels forfaits, 26 joueuses ont été convoquées dont la joueuse de l'Atlético Grace Kazadi. Elle a ajouté : "A partir du moment où les tests PCR sont négatifs, il n'y avait aucune raison de se passer de ces joueuses."

Quelques instants après, le club lyonnais a annoncé que quatre nouvelles joueuses ont été testées positives au Covid-19 sans indiquer les noms. Ce qui porte désormais à dix le nombre de cas positifs chez les Lyonnaises. L'ensemble de l'effectif est toujours à l'isolement depuis le début de la semaine. Mais les trois joueuses convoquées ne figurent dans les nouveaux cas positifs recensés.

Le club a également rappelé que depuis la révélation des premiers cas "l'ensemble de son effectif a été mis à l'isolement, respectant ainsi le protocole mis en place par l'Agence Régionale de Santé. L'OL continuera à prendre toutes les mesures possibles visant à assurer le bon suivi médical de l'ensemble de son effectif professionnel".


La conférence de presse (source FFF TV et FFF)

« On va retester les joueuses à l’arrivée dès lundi »

« Je me suis renseignée sur le protocole en me rapprochant du docteur de l’Équipe de France Féminine, de la commission médicale de la FFF et du directeur médical Emmanuel Orhant. À partir du moment où en présentant un test PCR négatif, elles pouvaient nous rejoindre, je n’ai pas douté. Avec 26 noms, la liste est élargie, cela en prévision d’un test PCR positif pour ces joueuses-là mais aussi pour les autres. Les joueuses de la D1 Arkema doivent se faire tester aujourd’hui ou demain pour celles qui vont jouer ce week-end. C’est ce test qui fera foi pour nous rejoindre lors du rassemblement lundi. Pour moi, ce qui importait, c’était de savoir ce que je pouvais faire en respectant le protocole sanitaire dicté par le gouvernement. Ces cas de COVID ou cas contacts vont nous faire renforcer notre protocole. On va notamment retester les joueuses à l’arrivée dès lundi. »

« Une liste avec des postes doublés »

« Le retour de Valérie Gauvin ? On a obtenu des garanties et heureusement car l’Angleterre vient jouer chez nous (sourires) ! Nos gouvernements ont fait ce qu’il fallait pour que nos sportives soit exemptes d’isolement à leur retour. Cela a changé depuis le dernier stage. Concernant Grace Kazadi, on la suit depuis un petit moment. Elle a réalisé un très bon stage avec les U23 en février dernier. Elle joue beaucoup avec l’Atlético, c’était important de l’avoir. Elle évolue à un poste où je suis bien fournie avec Marion Torrent et Ève Perisset, mais Ève est capable de jouer sur les deux côtés. Grace évolue plutôt dans le couloir droit. J’ai toujours l’incertitude avec les trois Lyonnaises. Si, malheureusement, ces trois joueuses sont positives lundi, j’aurai quand même une liste de 23 éléments avec des postes doublés. »

« Il y a des joueuses de talent dans cette liste ! »

« On est en renouvellement. Depuis quelques mois, le maître-mot de nos stages, c’est l’adaptation. Une nouvelle fois, on y est confronté. J’ai fait appel à 26 joueuses. Il y a beaucoup de jeunes en devenir convoquées, passées par les sélections jeunes. C’est peut-être le bon moment pour leur donner du temps de jeu avec les A, qu’elles voient les efforts qu’il reste à fournir aussi en club. On est en reconstruction, c’est peut-être un mal pour un bien. J’espère que les joueuses qui ont le COVID ne souffrent pas trop et que celles qui sont blessées reviendront prochainement. Une situation frustrante avant de retrouver les États-Unis ? Il faut se faire une raison. On peut faire toutes les suppositions qu’on veut… Je pourrais dire que je suis déçue de ne pas avoir mon groupe au complet, une fois dit, cela ne changera rien ! Il va falloir se concentrer sur les joueuses convoquées, bien travailler et mettre en œuvre lors des rencontres ce qu’on aura bien fait durant le stage. Car il y a des joueuses de talent dans cette liste ! C’est un groupe jeune, en devenir, en construction. Il va falloir trouver des automatismes entre elles. J’ai aussi rappelé (Inès) Jaurèna qui réalise une très bonne saison avec son club. Depuis le dernier stage, les jeunes ont apporté un peu de fraîcheur, quelque chose de sympa avec les anciennes qui connaissent bien la maison. »

Jeudi 1 Avril 2021
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :