Footofeminin.fr : le football au féminin

Bleues - La liste pour l'Euro : Echouafni reste dans la continuité, les premières réactions du sélectionneur

Au siège d'EDF à Paris, le sélectionneur Olivier Echouafni a annoncé la liste des 23 joueuses retenues et des 6 réservistes. Découvrez la liste.



Bleues - La liste pour l'Euro : Echouafni reste dans la continuité, les premières réactions du sélectionneur
Objectifs et ambitions
On y va avec de l'humilité mais aussi avec de l'ambition. L'Equipe de France n'a jamais franchi les quarts dans un Euro, on ira par étapes pour aller le plus loin possible.
Pour réussir, il faut avoir le souci du détail : le haut niveau, c'est avant tout un travail collectif, il y a le talent qui parle, il faut le mettre en évidence, c'est le collectif qui le fera, d'où le choix de le faire avec un groupe de 23. Je m'appuie sur la SheBelieves Cup où le groupe a bien vécu. J'aimerai maintenant bien voir ça sur la durée en compétiion officielle. On va pouvoir rentrer dans les spécificités. Ce qui n'est pas tout le temps dans le cas quand on est rassemblement. On a vécu depuis le mois de janvier, un nouveau cycle. Les filles doivent prendre vraiment conscience de tout ça. Elles ne doivent pas faire preuve de suffisance et avoir beaucoup d'humilité.
On espère de tout cœur que ce soit une belle aventure. Il a vraiment un groupe de qualité, des joueuses de talent. Il y en a qui n'ont pas encore pas encore conscience.

Le groupe
Je n'ai pas une seule seconde de crainte de rivalité (à propos des Parisiennes et Lyonnaises), pour la simple et bonne raison qu'il est logique que les filles défendent l’intérêt de leur club. Ça doit nous servir et servir à l'équipe de France, ces matchs à intensité. Oui par moment cela a été au-delà (ndlr en Coupe de France) mais il faut savoir faire la part des choses.
Il y a des leviers de façon à ce qu'elles apprennent à mieux se connaitre. Il y a des joueuses dans ce groupe qui amènent de la fraîcheur, de la spontanéité, et ces anciennes qui apportent de l'expérience et celles qui gagnent des trophées en club. Si on n'y arrive pas encore, il va falloir faire preuve de plus de concentration, de maîtrise.

Non retenue
Kheira Hamraoui : Elle a fait un choix. Elle est en manque de compétition, ce qui lui a réellement fait défaut. J'avais dit que je tenais compte de la performance, du temps de jeu et de l'état d'esprit et là tout n'était pas rempli.

Les jeunes
Il y a des jeunes joueuses qui arrivent, notamment celles qui ont été championnes d'Europe U19, des vice-championnes du Monde en U20 en Papouasie. On est dans une phase de transition, des jeunes joueuses qui sont en train d'arriver qui ont du talent, qui sont plus proches de la fin, qui ont envie de montrer leur empreinte dans cette compétition.
Grace Geyoro : Elle a eu une progression à tous les niveaux, sur le plan athéltique, sur le plan technique. Elle a un staff technique de qualité, qui l'a fait progresser sur tous les niveaux. Elle est entourée de grandes joueuses, elle doit s'en inspirer. Elle a un avenir magnifique dans cette équipe de France.
Delphine Cascarino et Marie-Antoinette Katoto : Ce sont de jeunes joueuses que l'on suit depuis un moment, malheureusement ce sont des atouts offensifs dont on va se passer. Maintenant elles ont un avenir certain, on aurait voulu les avoir avec nous mais il y a d'autres filles qui ont des qualités.
Clara Matéo : Elle a besoin aussi de récupérer. Beaucoup de joueuses de moins de 20 ans se sont blessées. Il faut qu'elles digèrent. Elle fait partie de ses filles que l'on suit de très très près.

Le timing
J'ai donné la liste le 30 mai. On va croiser les doigts pour ne pas avoir de soucis physiques avec la finale de la Ligue des Champions. Ensuite il y aura trois semaines de repos, en deux phases. Tout d'abord, un repos complet puis une phase avec un programme individualisé avant qu'elles arrivent au regroupement le 21 juin à Clairefontaine. Ensuite il y aura dix premiers jours à Clairefontaine avec 28 joueuses mais sans Amandine Henry qui nous rejoindra le 3 juillet. A partir du 30 juin, les réservistes nous quitteront. Nous aurons ensuite un stage à Montpellier et un premier match derrière contre la Belgique à la Mosson (le 7 juillet), puis à Sedan contre la Norvège (le 11 juillet). Le départ aux Pays-Bas aura lieu le 15 juillet. La liste pour l'UEFA doit être donnée le 5 juillet mais nous pourrons toujours faire des changements en cas de blessure.


LE REPLAY DE L'ANNONCE


Mercredi 31 Mai 2017
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :