Footofeminin.fr : le football au féminin

Bleues - Laura GEORGES : "Un peu frustrées"

La deuxième joueuse la plus capée de l'histoire des Bleues (172 sélections) et la plus anglophone des Françaises a répondu aux questions après le nul contre l'Angleterre.



Laura Georges était associée à Wendie Renard (photo Antonio Mesa/FFF)
Laura Georges était associée à Wendie Renard (photo Antonio Mesa/FFF)
Que pensez-vous de la performance des Bleues ?
Nous avons fait une bonne première mi-temps, on a essayé de jouer et de pousser pour avoir des situations de jeu dangereuses. La deuxième mi-temps a été plus difficile, car nous avons perdu beaucoup de ballons. Nous sommes un peu frustrés, mais c’est un nouveau départ pour l’équipe. L’Angleterre est une belle équipe qui progresse d’année en année.

Les Bleues n’ont pas réussi à marquer ?
Nous sommes un peu déçues au niveau de la finition devant le but, nous avons eu des occasions de but mais nous n’avons pas marqué. Au niveau de la dernière passe, ça n’a pas vraiment marché. C’est seulement la deuxième fois que nous sommes réunies avec le nouvel entraineur. Nous avons travaillé en premier le positionnement tactique, et nous allons travailler dans le futur sur l’attaque en elle-même.

Quel est votre avis sur votre adversaire ?
L’Angleterre est une très bonne équipe, avec beaucoup de nouvelle joueuses, c’est une équipe assez jeune, ça sera une équipe difficile à battre à l’Euro. Comme toutes les équipes, elle pourra remporter le titre, il y aura de nombreuses équipes qui voudront remporter le tournoi.
C’est toujours intéressant de jouer contre de bonnes équipes, ça permet de situer notre niveau. Mais je n’aime pas trop jouer les équipes que nous retrouverons potentiellement lors de la phase finale. Car si nous les battons en amical, ça devient une sorte revanche lors du tournoi.

Que pensez-vous de votre nouveau sélectionneur ?
On nous pose souvent la question de la différence entre les entraineurs de l’équipe de France et c’est assez compliqué de répondre, il fait ceci ou cela, il est différent des autres entraineurs. C’est une personne différente, et il va travailler de manière différente c’est sûr.
C’est quelqu’un qui aime parler à l’équipe et aux joueuses. On verra bien. C’est un ancien pro, il va sans doute nous parler de son parcours et de son expérience, c’est ce que l’on a vu jusqu’à présent. Bien sûr, nous allons travailler l’aspect tactique du jeu à ce niveau-là, ce n’est pas trop différent.
Des joueuses étant absentes ce soir, est-ce que cela a eu une incidence sur le jeu de la France ?
Nous avons de nouvelles joueuses car nous avons des blessées, ce sont de bonnes joueuses qui arrivent dans l’équipe. Il faut faire des ajustements à l’entrainement et pendant le match, nous devons communiquer un maximum. C’est toujours une bonne chose de jouer avec de nouvelles coéquipières, parce qu’on ne sait pas ce qui va se passer pendant le tournoi. Une joueuse pourrait être blessée et il faudra être prêt pour la remplacer. On a bien travaillé sur les différentes positions et les systèmes de jeu. On a fait une défense à trois la dernière fois, ce coup-ci une défense à quatre, c’est toujours bien de jouer avec des joueuses différentes.

A Doncaster,
Sylvain Jamet

Dimanche 23 Octobre 2016
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :