Footofeminin.fr : le football au féminin

Bleues - Le GHANA pour varier les oppositions

53e adversaire de l'histoire des Bleues, le Ghana est aussi la sixième nation africaine ce lundi soir à Reims (21h00). Un choix d'adversaire qui va permettre de varier les oppositions.



Gauvin face au Ghana en 2016 (photo FIFA)
Gauvin face au Ghana en 2016 (photo FIFA)
Préparer une Coupe du Monde, c'est aussi se confronter à tous les footballs, et dans ce domaine, chaque continent n'est pas "logé" à la même échelle en termes de moyens mais aussi en matière de jeu. Après avoir rencontré l'Afrique du Sud, il y a neuf mois à La Réunion (2-0), les Bleues rencontrent la formation du Ghana à Reims.

Le niveau international, c'est aussi une nécessité de se confronter à des adversaires qui peuvent paraître présumé inférieur mais dont la motivation surpasse parfois les simples qualités techniques. Dans ce domaine, les équipes africaines dont le fer de lance reste le Nigeria sont capables de se transcender à l'image du Cameroun, en Coupe du Monde, réussissant par à-coups à surprendre. Pour ce qui est de la constance, cela est plus difficile sur un continent où les moyens des fédérations sont limités et souvent liés aux politiques du sport locales.

Le Ghana futur hôte de la Coupe d'Afrique des Nations

Geyoro était la capitaine de ce match de l'équipe U20
Geyoro était la capitaine de ce match de l'équipe U20
Troisième de la dernière CAN disputée au Cameroun à l'automne 2016, le Ghana a retrouvé un peu de couleur après un long passage à vide après 2009. L'an dernier, les joueuses de Yusif Bassigi avaient chuté en demi-finale face au Cameroun (0-1) avant de disposer de l'Afrique du Sud pour décrocher le bronze (1-0). Bassigi nommé en 2011 avait permis progressivement aux Black Queens de relever la tête, décrocher au passage l'or aux Jeux Africains en 2015. En mai dernier, cependant de nombreux changements à la fédération ont amené son départ et la nomination de l'ancien attaquant Mas-Ud Dramani.

Ce nouvel entraîneur avait déjà mené la sélection U17 à la médaille de bronze à la Coupe du Monde U17 en 2012. C'est également lui qui dirigeait la sélection U20 en novembre dernier en Papouasie Nouvelle-Guinée. Le Ghana avait d'ailleurs bousculé les Françaises (2-2) sauvées de la défaite par Clara Matéo (90+5e). Cissoko, Geyoro, Gauvin, Karchaoui ou encore E.Cascarino étaient de ce match alors que côté ghanéen on retrouvera ce lundi Abambila, Niber-Lawrence et Ayieyam.

Pour ce déplacement en France, le Ghana entame une préparation importante avec pour objectifs de se qualifier la Coupe du Monde 2019 et ensuite aux Jeux Olympiques en 2020. Le 27 octobre, elles joueront le Maroc avant de rentrer du côté d'Accra. Les Ghanéennes auront l'avantage d'accueillir la CAN 2018 en novembre prochain même si dans le pays, la préparation des installations et l'organisation n'ont pas encore vraiment débuté. Le Ghana devra se donner les moyens de ses ambitions pour parvenir à bien organiser mais aussi à performer sur le terrain. Jouer la France sera une bonne expérience, même s'il faut rester prudent. En juillet 2016, le Ghana s'était rendu en Allemagne et avait subi une cuisante défaite 11-0 !

LE BILAN FACE AUX EQUIPES AFRICAINES : 6 matchs, 6 victoires

Afrique du Sud (2 matchs, 2 victoires)
Algérie (1 match, 1 victoire)
Côte d'Ivoire (1 match, 1 victoire)
Maroc (1 match, 1 victoire)
Nigeria (1 match, 1 victoire)

Lundi 23 Octobre 2017
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :