Footofeminin.fr : le football au féminin

#Bleues - Le KAZAKHSTAN pour terminer sur une bonne note sur le terrain

Si en dehors des terrains, entre réunions et échanges par médias interposés, le contexte n'est pas des plus sains, sur le terrain, les Bleues ont l'occasion de décrocher une septième victoire et de terminer avec zéro but encaissé.



Charlotte Bilbault va débuter avec le brassard face au Kazakhstan (photo FFF)
Charlotte Bilbault va débuter avec le brassard face au Kazakhstan (photo FFF)
La conférence de presse de veille de match a rapidement tourné aux questions sur les affaires extrasportives. La qualification en poche depuis vendredi soir, l'adversaire à venir n'était pas la première des préoccupations. Pour autant, il n'est pas question de se relâcher pour cette dernière rencontre de qualification : "Le gagner c'est évidence". Certes l'enjeu sur le plan qualificatif est inexistant pour les deux équipes mais il doit permettre de rendre une copie propre avant de faire un break en compétitions officielles d'une dizaine de mois. "Les 23 joueuses sont aptes" a déclaré Corinne Diacre qui a confirmé ce qu'elle avait annoncé vendredi après le premier match en apportant des modifications dans l'équipe qui débutera la rencontre à Vannes, tout en conservant une partie des éléments habituels : "J'aurai l'objectif de mettre un onze compétitif dès le départ. Certainement donner du temps de jeu à certaines mais en donnant une assise. On ne va pas tout changer non plus du jour au lendemain". Si la victoire est plus qu'un souhait, il faudra donc s'attendre à voir des joueuses restées sur le banc : "Il y aura une rotation" a confirmé Diacre. Le Kazakhstan et son bilan famélique (0 point, 2 buts marqués, 31 buts encaissés) n'ont pas de quoi inquiéter le troisième mondial.

Une réunion mais pas toutes les solutions ?

Les choix pourraient s'appuyer sur les échéances à venir pour les joueuses. En moins de deux semaines, l'OL et le PSG vont devoir enchaîner quatre matchs pendant que les autres formations de D1 auront deux matchs avant la trêve. "Comme l'équipe est qualifiée, on va essayer de rendre les joueuses dans un bon état de forme dans les clubs. Ça ne concerne pas que les Lyonnaises et les Parisiennes" a spécifié Corinne Diacre qui a néanmoins déjà apporté une réponse sur le capitanat que Charlotte Bilbault aura. La Bordelaise avait déjà pris le brassard pour la première fois vendredi après la sortie d'Amandine Henry à l'heure de jeu.

En dehors du terrain, une discussion entre joueuses et staff s'est tenue samedi soir. Des échanges entre quatre murs pour faire part des divergences et désaccords. "Ce qui est bien c'est qu'on s'est dit les choses, enfin, on s'est dit certaines choses. Il faut que ça nous serve pour avancer, il faut arrêter de regarder dans le rétro" a rapporté Corinne Diacre. "On s'est dit des choses, c'est important" a ajouté Charlotte Bilbault en indiquant que le contenu restait en interne. Pourtant tout ne semble pas apaisé et les braises pourraient être ravivés sur des nouvelles déclarations. Sur le terrain, et dans ce contexte, il faudra que les Bleues affichent le visage positif qui a fait leur promotion. Il restera ensuite à voir si la situation s'apaise ou bien alors il faudra s'attendre à d'autres sorties médiatiques.

Capitanat, Bilbault, 7e joueuse a débuté sous Diacre avec le brassard

Avec Amandine Henry annoncée sur le banc ce mardi, les absences de Le Sommer et Torrent, vice-capitaines, Charlotte Bilbault hérite du brassard de capitaine. Elle est la 7e joueuse sous Diacre qui débutera avec le brassard et au total, ce sont 8 joueuses qui ont porté le brassard en début ou en cours de match.

Les capitaines sous Corinne Diacre
27 au coup d'envoi Amandine Henry (+1 en cours de match)
9 Eugénie Le Sommer (+5)
1 Sarah Bouhaddi (+4)
1 Marion Torrent (+3)
1 Laura Georges (+1)
1 Elise Bussaglia
0 Eve Périsset (+1)
0* Charlotte Bilbault (+1)

* avant ce mardi soir.

Lundi 30 Novembre 2020
Sebastien Duret


Dans la même rubrique :