Footofeminin.fr : le football au féminin

Bleues - Les Françaises à La Réunion quinze ans après

La venue de l'équipe de France féminine sur l'ïle de la Réunion n'est pas une première. En février 2002, sous la direction d'Elisabeth Loisel, elles avaient déjà effectué un stage avec une opposition amicale face à une sélection locale. Laura Georges, Camille Abily et Peggy Provost étaient déjà du voyage.



Bleues - Les Françaises à La Réunion quinze ans après
Février 2002, la France n'avait pas encore participé à sa première Coupe du Monde et atteignait les 40 000 licenciées. Elisabeth Loisel alors sélectionneuse était venue avec les Bleues en stage sur l'île de l'Océan Indien. Sur l'île de la Réunion, le football féminin était alors pratiqué par 650 joueuses sur les 27 000 que comptait la Ligue réunionnaise en 2002. L'écart était cependant énorme entre les Réunionnaises et les Bleues alors qu'une rencontre amicale était au programme le samedi 16 février 2002 à 19h00 au stade Olympique de Saint-Paul.

"Il y a vraiment un écart entre le foot qu’elles pratiquent et notre niveau régional" soulignait Sabine Legros, présidente de la Commission féminine de la Ligue à ce moment-là. D'autant qu'à cette période de l'année, le football n'avait pas repris encore sur l'île. Mais cette venue était avant tout dans un but de promotion de la pratique féminine sur l'île. Dans son discours de début de stage le mercredi 13 février, Elisabeth Loisel avait insisté sur cet aspect du déplacement dans l’île. Entre détente et travail, elle avait demandé à ses joueuses du sérieux et de la rigueur.

Une défaite 0-8 pour la sélection réunionnaise

Ce stage était aussi l'occasion de travailler la cohésion du groupe et d'intégrer de nouvelles joueuses (Laura Georges, Béatrice Basse) alors trois titulaires (Stéphanie Mugneret-Béghé, Gaëlle Blouin et Sévérine Lecoufle blessées) faisaient tout de même parties du voyage. Durant cette semaine de stage, Elisabeth Loisel en avait profité pour effectuer une opposition : "Nous avons organisé cette rencontre en trois tiers-temps. Durant les trente premières minutes, nous avons joué "normalement" devant les Réunionnaises, puis dans la demi-heure suivante les deux équipes se sont mélangées. Enfin, durant le dernier tiers-temps, j'ai aligné mon équipe-type" soulignait-elle après-match.

Malgré la lourde défaite (0-8), les Réunionnaises n’ont pas à rougir de leur prestation. Car face à une équipe de France féminine qui a fait preuve de constance avec un jeu fluide, technique et tactique, les locales se sont accrochées. Dès la première minute de jeu, sur l’engagement les Bleues ouvraient la marque sur un centre de la gauche vers la droite pour la tête de Béatrice Basse au second poteau… En l'espace de trente minutes, la Réunion encaisse huit buts. Les Bleues en pleine préparation pour le match face à la Norvège, qualificatif pour la Coupe du Monde 2003, ont répété leurs gammes.

Le football réunionnais montrait alors tout le travail à accomplir. Quinze ans plus tard, cela a avancé avec 1 315 joueuses licenciées. Si ces dernières années, une sélection participe aux Coupes Nationales en métropole, et une sélection seniors a pris part aux Jeux Indiens mais manque de compétitions officielles comme cela avait pu être le cas avec une phase finale de Coupe d'Afrique des Nations en 2000. La structuration des clubs et les moyens restent encore à renforcer et cette venue en 2017 des Bleues est un moyen de susciter l'intérêt.

Samedi 16 février 2002 - 19h00
LA REUNION - FRANCE : 0-8
Match de 30 minutes
Saint-Paul (Stade olympique)
500 spectateurs.
Buts : Béatrice BASSE 1' , Marie-Ange KRAMO 6', Hoda LATTAF 9', 22', 25', Candie HERBERT 14', 25'

Réunion : Dolorès Blancard, Martine Turpin, Claire Lebon, Emmanuelle Delarichaudy, Marie-Thérèse Fanovana, Cathy Chatauroux, Nadège Orosmane ; Sophie Dalapa, Jannice Sinama, Florence Mussard, Prisca Maragué, Magali Groz, Alexandra Salvan, Eliane Taïly, Marie Herraut, Caroline Pitou, Alexandra Rivière, Annick Georges.
Entraîneurs : Sudel Antoine, Moïse Nacoulivala et Patrick Honorine.
France : Céline Deville, Corinne Lagache, Céline Marty ; Sonia Bompastor, Corinne Diacre (cap.), Laura Georges, Ophélie Meilleroux, Peggy Provost, Aline Riera, Emmanuelle Sykora, Sabrina Viguier ; Camille Abily, Sandra Anger, Natacha Brandy, Emilie Dos Santos, Marie-Ange Kramo, Sarah M’Barek, Sandrine Soubeyrand, Élodie Woock ; Béatrice Basse, Candie Herbert, Hoda Lattaf, Marinette Pichon, Laëtitia Tonazzi.
Entraîneur : Elisabeth Loisel
Blessées : Stéphanie Mugneret-Béghé, Gaëlle Blouin, Sévérine Lecoufle

Jeudi 19 Janvier 2017
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :