Footofeminin.fr : le football au féminin

Bleues - NIGERIA - FRANCE : un "onze" compétitif et un léger turn-over

L'Equipe de France cherche de la confiance après le match en demi-teinte face à la Norvège. Ce match doit préparer les huitièmes et les matchs à élimination directe et ainsi garder le rythme et la dynamique de la victoire.



Corinne Diacre va devoir gérer son groupe (photo Eric Baledent/FOF)
Corinne Diacre va devoir gérer son groupe (photo Eric Baledent/FOF)
Changements ou pas ? Une certitude confirmée par la sélectionneuse Corinne Diacre : "Il y aura quelques changements, mais on ne va pas changer toute l'équipe non plus". Après deux victoires contre la Corée du Sud (4-0) et la Norvège (2-1) qui assurent une place en huitième de finale, la France doit finir le travail et s'assurer la première place du groupe même si la suite du parcours s'annonce semée d'embûches dont un probable choc face aux Américaines en quart de finale.

Mercredi soir, après la victoire arrachée au mental, Corinne Diacre déclarait : "On veut les neuf points". A la veille de cette rencontre, l'objectif restait le même malgré la seule nécessité de ne pas perdre pour assurer la première place : "L'objectif est d'aller chercher la première place. Même si un nul suffit, l'idée sera d'aller chercher la victoire, c'est toujours bon pour confiance". La sélectionneuse a ajouté : "On veut se rattraper après la prestation moins probante que face à Corée. On a su gagner même dans difficulté. L'idée est de continuer sur la même lancée."

"On ne va pas changer toute l'équipe"

Une décision justifiée après le combat imposé par la Norvège et alors que le Nigeria devrait aussi proposer un défi physique. Une formation championne d'Afrique qui après sa victoire face à la Corée du Sud (2-0) peut viser aussi les huitièmes : "Le Nigeria c'est un adversaire redoutable. Je suis plutôt contente de les jouer en troisième, ce n'est jamais évident de commencer contre elles. On a assuré la qualification, il faudra mettre notre jeu en place et se méfier des contre-attaques" relevait Élise Bussaglia qui pourrait faire partir du turn-over.

Reste donc à savoir combien de changements seront opérés par Corinne Diacre qui assurait : "Il y aura quelques changements mais on ne va pas changer toute l'équipe. Je le répète, l'objectif est d'aller chercher une troisième victoire, il faut que l'on reste sur la logique qui est la nôtre depuis le début. Un, deux, trois, quatre, cinq, six, onze... Vous ferez les comptes, l'idée est d'aligner un onze compétitif." Des choix qui se feront par rapport à l'état physique : "On prend en compte l'état de forme des joueuses, on pense aux huitièmes. Ce ne sera pas un turn-over pour tourner. Je ne changerai pas la moitié de l'équipe c'est sûr".

"Il y a 13-14 joueuses qui peuvent démarrer"

Corinne Diacre et Philippe Joly ont étudié les différents cas (photo Frédérique Grando/FOF)
Corinne Diacre et Philippe Joly ont étudié les différents cas (photo Frédérique Grando/FOF)
Charlotte Bilbault, Delphine Cascarino, Eve Périsset, Viviane Asseyi ou encore Aïssatou Tounkara, autant de joueuses qui ont eu plus ou moins l'occasion de faire partie des "onze" de départ en préparation. "Il y a 13-14 joueuses qui peuvent démarrer" ajoutait Corinne Diacre qui a étudié plusieurs "onze" possibles". Elise Bussaglia, Marion Torrent, Amel Majri pourraient avoir l'occasion de se reposer. Enfin, un autre point sera à prendre en contact, celui d'Eugénie Le Sommer qui compte un avertissement et est donc sous la menace d'une éventuelle suspension en cas de récidive.

Pour celle qui ne jouerait pas, il faudra garder le rythme et Elise Bussaglia l'a souligné : "C'est bien de pouvoir garder le rythme et rester en jambes. Mais c'est bien aussi que d'autres filles prennent le relais. Si on veut aller au bout de la compétition, il faut compter sur les 23. Personnellement, je sais que si je ne démarre pas ou si je ne joue pas du tout, je travaillerai à l'entraînement pour garder le rythme."

Coupe du Monde de la FIFA 2019 - Groupe A - Troisième journée
Lundi 17 juin 2019 - 21h00
NIGERIA - FRANCE
Rennes (Roazhon Park)
Arbitres : Melissa Borjas (Honduras) assistée de Shirley Perello (Honduras) et Felisha Mariscal (USA). Arbitres réservistes : Maria Carvajal (Chili), Leslie Vasquez (Chili). Arbitres VAR : Danny Makkelie (Pays-Bas) assisté de Loreto Toloza (Chili) et Pawel Gil (Pologne)


Lundi 17 Juin 2019
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :