Footofeminin.fr : le football au féminin

Bleues - Noël LE GRAËT : "On aurait pu l'éviter"

Dans un entretien au Télégramme, le Président de la FFF Noël Le Graët est revenu sur les "querelles en Equipe de France". Ce dernier les rencontrera jeudi à la veille du match face à l'Autriche.



Photo FFF
Photo FFF
Le Président s'est exprimé sur les prises de parole à l'encontre de Corinne Diacre et la situation conflictuelle. "Mon rôle, c'est d'aider les deux (Corinne Diacre et Amandine Henry)" a indiqué le Breton évoquant qu'avec sa fonction de Président, il se doit de protéger son entraîneur, avant d'ajouter concernant le conflit : "On aurait pu l'éviter. Il y a eu des petites dérapages de la part de quelques joueuses, Corinne n'a pas adouci l'atmosphère".

Le Graët a échangé avec Corinne Diacre en indiquant "on ne peut pas continuer comme çà" tout en précisant que même si Wendie Renard et Amandine Henry avaient un coup de "moins bien", elles "méritent de jouer en Equipe de France".

La réunion demandée aura lieu ce jeudi à 11 heures avec toutes les joueuses. Suite aux interventions médiatiques des joueuses les "plus connues", le Président de la FFF a indiqué par ailleurs "il y a des filles douées, qui m'ont écrit ou appelé et qui en ont marre de ces querelles" avant d'ajouter alors que les filles sont rassemblées depuis lundi à Clairefontaine : "Déjà, entre elles, je pense qu'elles vont de dire : "Ça suffit :!". Le Président reverra les joueuses au lendemain de ce match décisif tout en précisant que même en cas de défaite, Corinne Diacre n'était pas menacée dans ses fonctions : "On ne va pas changer tout le temps".

Mercredi 25 Novembre 2020
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :