Footofeminin.fr : le football au féminin

Bleues - Olivier ECHOUAFNI : "J'ai pris beaucoup de plaisir"

A l'issue de la rencontre, le sélectionneur Olivier Echouafni est revenue sur la prestation de sa nouvelle équipe.



Olivier Echouafni pour sa première sur le banc tricolore (photo FFF)
Olivier Echouafni pour sa première sur le banc tricolore (photo FFF)
Quel est votre premier sentiment après ce match nul ?
C'est une première plutôt réussie. Déjà, il y a toujours une invincibilité face à cette équipe brésilienne. On a rencontré une belle équipe avec à deux joueuses près le onze de base. On a vu les qualités de cette équipe. C'est un bilan très satisfaisant globalement sur l'ensemble du match.

Comment avez-vous vécu ce match ?
On a très bien débuté avec ce but qui nous permis d'avoir confiance. On a eu des situations de but avec des centres en passant sur les côtés. On a manqué ce dernier geste pour doubler la mise. Et sur une erreur individuelle on leur donne la possibilité de revenir. Après 30 minutes bien en place, on a une fin de première mi-temps avec beaucoup de déchets, de pertes de balle. On a eu tendance à reculer et à subir. On a eu de bonnes séquences et d'autres un peu moins bonnes. J'ai trouvé l'équipe intéressante en fin de rencontre où on a voulu chercher la gagne. Ce soir, j'ai pris beaucoup de plaisir.

Quelles sont les améliorations à apporter pour le prochain match ?
Il y a eu la première journée de D1. La plupart des filles sont encore en phase de préparation. Certaines n'ont pas récupéré des JO, il y a aussi un nombre important de blessures. Camille Abily a pris un coup ce soir. Je vais faire d'abord un état des lieux. Certaines filles ont accumulé pas mal de fatigue. Après il y aura des améliorations à avoir sur des phases défensives où on s'est mis en danger trop facilement. Il y a eu beaucoup de centre mais derrière pas assez de présence dans cette surface de réparation.
Ce qui est intéressant, c'est que l'on a retrouvé des enchaînements, les une-deux que l'on avait travaillés. On a fait des combinaisons, on est passé par les côtés, on a su mettre de la vitesse. C'est ce dernier geste qui manque encore. On ne peut pas avoir quelque chose de parfait mais je ne suis pas mécontent.

Vous avez choisi, Amandine Henry en tant que capitaine, qu'en est-il sur le capitanat ?
Sur ce match, c'était Amandine. Pour l'instant, il n'y a pas à aller voir trop loin. Il y avait d'autres choix possibles. Pour ce soir, mon choix s'est porté sur Amandine.

Il y avait des nouvelles joueuses, qu'avez-vous pensé de leur prestation ?
On a un groupe qui est un petit peu amputé de certaines titulaires. Maintenant il faut savoir élargir. Celles qui ont la chance de jouer doivent profiter pleinement pour se montrer. Il y en a qui ont marqué des points, d'autres qui ont été moins bien.

Comment abordez-vous le match face à l'Albanie ?
Tous les matchs sont importants. Il faut apprendre à les gagner. Quand ça va moins bien, on n'aime pas les perdre. On a eu la capacité d'aller chercher la gagne en fin de match pour engranger de la confiance. On va faire un état des lieux des filles au niveau physique.

A Grenoble,
Sébastien Duret

Samedi 17 Septembre 2016
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :