Footofeminin.fr : le football au féminin

Bleues - Réactions des joueuses après FRANCE - PAYS-BAS

Sabrina Delannoy, Eugénie Le Sommer, Valérie Gauvin et Laëtitia Philippe sont revenues cette rencontre vendredi soir. Retrouvez les déclarations.



Valérie Gauvin a fête sa première sélection en entrant à vingt minutes de la fin (photo Frédérique Grando)
Valérie Gauvin a fête sa première sélection en entrant à vingt minutes de la fin (photo Frédérique Grando)
Sabrina Delannoy (défenseure, 29e sélection) : "On est une équipe en reconstruction"
"Je suis déçue du résultat car on n'aime jamais perdre. Il faut relativiser cette défaite car on a donné du temps de jeu à des jeunes joueuses qui n'ont pas beaucoup d'expérience. La deuxième mi-temps, on n'a pas démérité. On a tout essayé pour revenir au score. Elles ont réussi à mettre deux buts sur des faits de jeu qu'il faudra corriger. Derrière, c'est forcément très compliqué car athlétiquement, c'est une grosse équipe. On n'a pas été surprise, ce sont plutôt des erreurs d'inattention qu'il faudra corriger. Elles ont réalisé le coup parfait. Si on avait mis les nôtres, on aurait pu remporter le match. C'est comme cela. On a la chance que cela soit un match amical sans enjeu réellement derrière. C'est des matches où il faut s'appuyer pour continuer à travailler simplement. On est une équipe qui est en reconstruction avec beaucoup d'absences. C'est le foot, il va falloir être costaude en Ukraine. L'enjeu est différent. On est largement meilleure que l'Ukraine. A nous de le démontrer."

Eugénie Le Sommer (attaquante, 113e sélection) : "Pas beaucoup d'espaces"
"On a mal débuté le match et sur deux erreurs de notre part, on encaisse deux buts rapidement. Il est difficile de revenir dans le match. Il y a une bonne réaction de notre part et on retiendra cela. C'est un match assez difficile car elles ne nous laissaient pas beaucoup d'espaces et étaient assez resserrées même quand on décrochait c'était dur de nous trouver. Pas beaucoup de situations pour être face au jeu. L'Ukraine. Cela va être tard. Un match dans des conditions difficiles. Il faudra être solide et revenir avec la victoire."

Valérie Gauvin (attaquante, 1re sélection) : "M'améliorer sur mes points forts"
"J'étais super contente quand il m'a dit qu'il fallait que je me prépare pour rentrer. J'ai travaillé pour et je vais toujours travailler pour rentrer plus tard. Au niveau technique, il va falloir que je bosse un peu et m'améliorer sur mes points forts pour garder le ballon et les dévier (...) Au niveau de l'impact, on aurait pu être plus dur. C'est ce qui nous a manqué au début du match. On a réussi à se créer des occasions, malheureusement on n'a pas pu les mettre au fond".

Laëtitia Philippe (gardienne, 4e sélection) : "On s'est mis en difficulté toutes seules"
"On a pris deux buts assez rapidement. Sur le premier, ça part en contre-attaque rapidement dans l'axe. J'essaye de rester sur mes appuis mais je ne peux pas intervenir. Sur le deuxième, c'est un centre, on n'a pas de chance, Griedge tacle et ça rentre au ras du poteau. On s'est mis un peu en difficulté toutes seules. Après on pousse, on a des occasions mais ça ne rentre pas malheureusement. Il y a beaucoup de déception. On sait qu'il y a du travail. On va réussir à se relever. Il y avait une équipe de France très jeune, mais il y a du talent. On peut faire quelque chose avec la génération qui arrive. Le match de qualification sera encore plus important. A nous de relever la tête et de se servir de ce match pour gagner le prochain".

Avec William Commegrain/Lesfeminines.fr et FFF





Dimanche 25 Octobre 2015
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :